Salon de l'agriculture : les exploitants en difficulté pourront bénéficier de prêts à "taux préférentiel", "entre 0 et 2,5%"

Article rédigé par Clément Parrot, Alice Galopin
France Télévisions
Publié Mis à jour
Attal au salon de l'agriculture
Les agriculteurs auront également la possibilité d'avoir un différé de paiement d'un an de leur dette bancaire puis un rééchelonnement allant jusqu'à trois ans de leurs échéances, a annoncé le ministre de l'Economie Bruno Le Maire.

Ce qu'il faut savoir

Ce direct est désormais terminé. 

Des mesures pour les agriculteurs en difficulté. Les exploitants auront la possibilité d'avoir un différé de paiement d'un an de leur dette bancaire puis un rééchelonnement allant jusqu'à trois ans de leurs échéances, a annoncé mardi 27 février le ministre de l'Economie Bruno Le Maire. Les agriculteurs en grande difficulté pourront en outre bénéficier de prêts à taux préférentiel, "entre 0 et 2,5% en fonction de la situation des exploitations", a ajouté le locataire de Bercy à l'issue d'une réunion avec le secteur bancaire. 

"Le pays est derrière vous." Arrivé à 7 heures au salon, le Premier ministre Gabriel Attal s'est entretenu avec des agriculteurs avant de déambuler dans les allées du Parc des expositions. "Le pays est derrière vous", a-t-il assuré à un éleveur face à qui il a défendu l'action de son gouvernement. Cette visite va être scrutée après celle, très mouvementée, d'Emmanuel Macron, alors que l'exécutif est à la manœuvre pour tenter d'enrayer la crise. 

"Notre ennemi, ce n'est pas l'étranger" La première venue de Gabriel Attal, dimanche soir, faisait écho à celle de Jordan Bardella, leader et tête de liste aux élections européennes du Rassemblement national. "Notre ennemi, ce n'est pas l'étranger, c'est la loi du marché débridée", a assuré Gabriel Attal, visant sans la nommer l'extrême droite. "Car renoncer à commercer, c'est condamner notre agriculture à sombrer."

Deux personnes jugées pour les heurts lors de l'inauguration. Deux personnes, interpellées samedi en marge des incidents qui ont éclaté lors de la venue d'Emmanuel Macron au Salon de l'agriculture, seront jugées ultérieurement par le tribunal correctionnel, a annoncé lundi le parquet de Paris. L'une sera jugée pour "menaces de mort à l'encontre d'un élu" et la seconde pour "violences sur personne dépositaire de l'autorité publique et rébellion".

Plusieurs leaders de l'opposition en visite lundi. La future tête de liste de La France insoumise aux élections européennes, Manon Aubry, a accusé Emmanuel Macron et Jordan Bardella de défendre une "agriculture agro-industrielle" et "dépendante aux pesticides". Propulsée numéro deux de la liste Les Républicains, la céréalière Céline Imart a fustigé la volonté affichée du RN de "sortir des accords de libre-échange". Le premier secrétaire du PS, Olivier Faure, s'est, lui, défendu de diriger un parti uniquement tourné vers les villes : "Le sauciflard, l'apéro, c'est aussi notre culture", a-t-il dit.

Le Live

L'actu en continu
  • Avatar
    Avatar
    le point sur l'actu
    Il y a 0 sec
    Il est minuit, voici le dernier point sur l'actualité de la journée :
    L'ancien ministre et ex-maire d'Auxerre, Jean-Pierre Soisson, est mort à l'âge de 89 ans. La classe politique a salué un "grand humaniste", "dernier duc de Bourgogne", et sa"générosité".
    • #UKRAINE Les réactions européennes se sont multipliées au fil de la journée après les déclarations d'Emmanuel Macron, qui a estimé hier que l'envoi de troupes occidentales en Ukraine ne pouvait "être exclu". Le président américain Joe Biden a affirmé être "clair sur le fait que les Etats-Unis n'enverront pas de soldats combattre en Ukraine".
    • #AGRICULTURE Des prêts à "taux préférentiel", compris entre 0 et 2,5%, vont être mis en place pour les agriculteurs "en très grande difficulté", a déclaré le ministre de l'Econmie, Bruno Le Maire. Le taux sera fixé "en fonction de la situation des exploitations".
    #FOOT L'Olympique lyonnais est le premier club qualifié pour les demi-finales de Coupe de France, après être passé par les tirs au but contre Strasbourg. Dominateur mais maladroit pendant 90 minutes, l'OL a finalement été récompensé de sa patience.
  • Avatar
    Avatar
    franceinfo
    Il y a 0 sec
    #AGRICULTURE Dans l'Avesnois, les terrains agricoles dédiés à la production de pommes de terre ont augmenté de 105% entre 2010 et 2023, en raison notamment d'un cours avantageux pour ce tubercule. Avec la multiplication des champs de culture, 5% des haies et des prairies ont disparu en dix ans, ce qui aggrave des phénomènes climatiques. Reportage.
  • Avatar
    Avatar
    franceinfo
    Il y a 0 sec
    #AGRICULTURE #EUROPEENNES Invitée de franceinfo, Céline Imart, n°2 de la liste LR aux élections européennes est favorable au rétablissement des droits de douane sur les produits ukrainiens. "Il faut protéger la filière de nos œufs, de nos volailles et nos céréales parce que ces denrées qui arrivent d'Ukraine en masse déséquilibrent nos marchés", a justifié l'agricultrice.
  • Avatar
    Avatar
    le point sur l'actu
    Il y a 0 sec
    A 20 heures, voici un nouveau point sur l'actualité :
    • #UKRAINE Les réactions européennes se multiplient après les déclarations d'Emmanuel Macron, qui a estimé hier que l'envoi de troupes occidentales en Ukraine ne pouvait "être exclu". Le président américain Joe Biden a affirmé être "clair sur le fait que les Etats-Unis n'enverront pas de soldats combattre en Ukraine". Suivez notre direct.
    #UKRAINE Par ailleurs, l'Elysée annonce qu'un débat et un vote se tiendront au Parlement sur l'accord bilatéral de sécurité signé avec l'Ukraine le 16 février. A l'Assemblée nationale, le sujet a donné lieu à un vif échange entre Gabriel Attal et Marine Le Pen.
    • #AGRICULTURE Des prêts à "taux préférentiel", compris entre 0 et 2,5%, vont être mis en place pour les agriculteurs "en très grande difficulté", a déclaré le ministre de l'Econmie, Bruno Le Maire. Le taux sera fixé "en fonction de la situation des exploitations". Suivez notre direct.
    #RUGBY C'est la fin de la compétition pour Jonathan Danty. Exclu pour un plaquage dangereux contre l'Italie, le centre rochelais s'est vu infliger une suspension de cinq semaines par le comité de discipline du Tournoi des six nations.
  • Avatar
    Avatar
    franceinfo
    Il y a 0 sec
    #AGRICULTURE Les agriculteurs français connaissent des situations économiques très diversifiées selon la taille de leur exploitation, leur orientation de production ou leur passage ou non à l'agriculture biologique. A l'aide d'infographies, franceinfo revient sur l'état du secteur agricole en France.

    INFOGRAPHIES. Exploitations plus grandes, pauvreté élevée et poussée du bio… Ce qu'il faut retenir du nouveau panorama de l'agriculture française dévoilé par l'Insee

  • Avatar
    Avatar
    le point sur l'actu
    Il y a 0 sec
    A 18 heures, on rembobine le fil de l'actualité :
    • #UKRAINE Les réactions européennes se multiplient après les déclarations d'Emmanuel Macron, qui a estimé hier que l'envoi de troupes occidentales en Ukraine ne pouvait pas "être exclu". "Il n’y aura pas de troupes terrestres des Etats européens ou de l’Otan en Ukraine", clarifie le chancelier allemand. Suivez notre direct.
    #UKRAINE Par ailleurs, l'Elysée annonce qu'un débat et un vote se tiendront au Parlement sur l'accord bilatéral de sécurité signé avec Kiev le 16 février et "à la situation en Ukraine". A l'Assemblée nationale, le sujet a donné lieu à un vif échange entre Gabriel Attal et Marine Le Pen.
    • #AGRICULTURE Des prêts à "taux préférentiel", compris entre 0 et 2,5%, vont être mis en place pour les agriculteurs "en très grande difficulté", a déclaré Bruno Le Maire, le ministre de l'Economie. Le taux sera fixé "en fonction de la situation des exploitations". Suivez notre direct.
  • Avatar
    Avatar
    franceinfo
    Il y a 0 sec
    #AGRICULTURE Nous évoquions un peu plus tôt dans ce live la mise en place de prêts à "taux préférentiel", compris entre entre 0 et 2,5%, "en fonction de la situation des exploitations". Bruno Le Maire a également annoncé "la possibilité pour ces exploitations agricoles en difficulté d'avoir un différé de paiement d'un an de leur dette", puis un rééchelonnement de la dette allant jusqu'à trois ans.
  • Avatar
    Avatar
    franceinfo
    Il y a 0 sec
    #AGRICULTURE "Ça va dans le bon sens, ce sont de bonnes mesures pour répondre aux agriculteurs les plus en difficulté", réagit sur franceinfo Julien Rouger, membre du bureau national des Jeunes Agriculteurs, après la présentation par le ministre de l'Economie des dispositifs pour soulager la trésorerie des exploitants.
  • Avatar
    Avatar
    franceinfo
    Il y a 0 sec
    #AGRICULTURE Le stand du géant laitier Lactalis a été envahi par des membres de la Confédération paysanne pour dénoncer des prix du lait trop bas. Quelques dizaines de manifestants et une vache portant sur son dos un drapeau aux couleurs du syndicat agricole ont débarqué sur le stand vers 12h20 pour déployer des banderoles et le couvrir d'autocollants, dont "Les industriels font leur beurre sur notre dos".
    editor-image
    editor-image
    (OUEST FRANCE/MAXPPP)
  • Avatar
    Avatar
    franceinfo
    Il y a 0 sec
    #AGRICULTURE Des milliers d'agriculteurs polonais sont rassemblés à Varsovie pour protester contre le Pacte vert européen et en faveur de contrôles plus stricts des importations des produits agro-alimentaires en provenance d'Ukraine.
    editor-image
    (SERGEI GAPON / AFP)
    editor-image
    (OMAR MARQUES / ANADOLU / AFP)