Justice : les ventes de biens saisis aux criminels atteignent des records

Publié
Durée de la vidéo : 4 min
Justice : les ventes de biens saisis aux criminels atteignent des records -
Justice : les ventes de biens saisis aux criminels atteignent des records Justice : les ventes de biens saisis aux criminels atteignent des records - (franceinfo)
Article rédigé par franceinfo - H. Puffeney, J. Jonas, F. Blevis, Y. Moine, A. Canestraro
France Télévisions
franceinfo
Montres, voitures, vêtements... de nombreux biens sont saisis aux criminels chaque année. Revendus aux enchères, leur prix peut atteindre des sommes faramineuses.

En Martinique, des connaisseurs se rassemblent dans la marina de Fort-de-France. Sur le ponton ou par téléphone, tous sont réunis pour la vente aux enchères de saisis vendus par une agence d’État, l’Agrasc. Dans une salle sécurisée de l’agence, près de 300 biens seront vendus. Dans des écrins, on retrouve des montres de luxe d'une marque emblématique, "pour 150 000 euros", révèle Amal El Manouzi, commissaire aux ventes.

487 millions d’euros saisis en 2022

Le luxe bien visible est le péché des trafiquants et des bandits. Maroquinerie, vestes de couturiers, de l’horlogerie arborant des diamants, les biens saisis sont souvent ostentatoires, mais pas que, on trouve également des pièces de collection en or, dont la valeur intrinsèque ne cesse d’augmenter. L'Agrasc vend également tout type de biens, des objets du quotidien, comme des manettes de console ou des robots cuiseurs. En 2022, l’agence a saisi pour 487 millions d’euros qui partent dans le budget de l’État ou dans des missions de lutte contre la drogue et le proxénétisme. Si un suspect est relaxé, son argent lui est bien sûr rendu, sous certaines conditions : s’ils n’ont pas de dette fiscale par exemple. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.