Cinéma : "Quand tu seras grand", leçon de vie à l'Ehpad

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
 -
Cinéma : "Quand tu seras grand", leçon de vie à l'Ehpad - ()
Article rédigé par franceinfo - S. Desjars, J-J Buty, H. Gasparini, B. De Saint-Jare
France Télévisions
franceinfo
Dans "Quand tu seras grand", les résidents d'un Ehpad rencontrent des enfants. Un choc de générations qui a aussi lieu dans la réalité.

À l'Ehpad, le quotidien n'est pas tout rose. Quand tu seras grand, d'Andréa Bescond et Éric Métayer, présente un personnel en surchauffe qui gère les résidents dans l'urgence et la pénurie. Alors quand la mairie a la drôle d'idée d'utiliser la cantine de Ehpad pour les enfants, on plonge avec ces bambins dans l'univers du troisième âge. "Moi, je ne connaissais pas du tout le milieu des Ehpad parce qu'étant ouest-africaine, on ne fait pas ça. On ne met pas les vieux dans des Ehpad. Si je parle de ça à ma famille au Mali ou au Sénégal, les gens n'en reviennent pas", sourit la comédienne Aïssa Maïga. "Une société qui a du mal avec des gens qui sont en fragilité, c'est une société pour moi qui va mal et c'est beau pour moi de montrer ces personnages", ajoute Vincent Macaigne.

Des émotions partagées entre générations

Loin de la fiction, ces scénarios se produisent bien dans la vraie vie. En Haute-Garonne, l'aide aux devoirs des petits se fait à L'Ehpad. "Quand je fais des dessins, je leur donne", confie une fillette. "À partir du moment où on fait quelque chose, on recommence à vivre", souligne un résident. Alors, ce film est là pour nous rappeler que la joie est contagieuse et que les émotions se partagent de génération en génération.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.