Mayotte : les opérations de lutte contre l'immigration clandestine ont commencé

Publié
Durée de la vidéo : 1 min
Mayotte : les opérations de lutte contre l'immigration clandestine ont commencé -
Mayotte : les opérations de lutte contre l'immigration clandestine ont commencé Mayotte : les opérations de lutte contre l'immigration clandestine ont commencé - (franceinfo)
Article rédigé par franceinfo - Y. Haefele, M. Boisseau, N. Salem, C. Cuello
France Télévisions
franceinfo
Alors que l'opération "Wuambushu" a débuté sur l'île de Mayotte, afin de déloger les personnes en situation irrégulière, les habitants des bidonvilles sont dans la crainte.

Ils quadrillent le terrain. Les CRS escortés du Raid viennent de détruire un barrage qui bloque l'accès à un bidonville. La colonne avance, protégée des jets de pierres par des véhicules de police. La tension monte, 1 800 policiers et gendarmes se déploient sur l'île de Mayotte. L’opération de lutte contre l'immigration illégale, "Wuambushu", est imminente. Dans les bidonvilles, les habitants le savent, ils risquent de voir leurs logements illégaux détruits et d’être expulsés vers leur pays d'origine, pour ceux qui n'ont pas de titre de séjour. 

Cacher les enfants

"Je ne peux pas sortir pendant cette opération, s’ils m’attrapent je ne pourrai pas passer mon bac. Je ne suis pas sereine de rester dans mon quartier", explique une Comorienne de 19 ans. Pour les migrants clandestins, la principale inquiétude concerne le sort des enfants. Certains parents déclarent aux policiers ne pas en avoir, pour leur éviter l'expulsion. Sur les 350 000 habitants que compte Mayotte, la moitié ne possède pas la nationalité française. Pour les autorités, les opérations de lutte contre l'immigration clandestine sont indispensables dans le département le plus pauvre de France.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.