Mariage pour tous : ces politiques qui ont changé d'avis

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Mariage pour tous : ces politiques qui ont changé d'avis -
Mariage pour tous : ces politiques qui ont changé d'avis Mariage pour tous : ces politiques qui ont changé d'avis - (franceinfo)
Article rédigé par franceinfo - L. Augry
France Télévisions
Gérald Darmanin, Christophe Béchu, Valérie Pécresse... Nombreux sont ceux qui, il y a dix ans, s'étaient positionnés contre le mariage pour tous. Si la majorité d'entre eux regrette aujourd'hui ce choix, d'autres, comme Éric Zemmour, n'ont pas changé d'idée sur la question.

Le mariage pour tous est le sujet ces dernières années de nombreux mea culpa au sein de la classe politique. Le 23 avril 2013, c'est une Assemblée divisée qui adopte définitivement le projet de loi ouvrant le mariage aux personnes de même sexe. Dans les rues, la colère se fait entendre et de nombreuses personnalités politiques de droite sont en tête de cortège. Dix ans plus tard, ils sont plusieurs à rétro pédaler sur le sujet, comme le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, qui, en 2013, assurait qu'il refuserait de marier des couples homosexuels : "Je me suis trompé, je le reconnais évidemment". Autre membre du gouvernement issu de la droite, Christophe Béchu, regrette, lui aussi.

Éric Zemmour maintient sa position

À l’époque, la très grande majorité de la droite est contre le mariage pour tous. Jean-François Copé était alors président de l'UMP. "C’est certainement l'un des principaux regrets de ma vie politique", explique-t-il. Valérie Pécresse et Christian Estrosi sont aussi revenus sur leurs positions. Certains, comme Vincent Autin, premier marié homosexuel en France, y voient de l'opportunisme politique. D'autres disent ne pas regretter leurs positions d'il y a 10 ans, comme Éric Zemmour ou François-Xavier Bellamy. Mais s'ils étaient au pouvoir, aucun des deux hommes ne reviendrait sur le mariage pour tous.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.