Réforme des retraites : Emmanuel Macron affirme qu'il aurait dû se "mouiller" davantage

Publié
Durée de la vidéo : 1 min
Réforme des retraites : Emmanuel Macron affirme qu'il aurait dû se "mouiller" davantage -
Réforme des retraites : Emmanuel Macron affirme qu'il aurait dû se "mouiller" davantage Réforme des retraites : Emmanuel Macron affirme qu'il aurait dû se "mouiller" davantage - (franceinfo)
Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
franceinfo
Interviewé par Le Parisien, le chef de l'État a affirmé avoir été un peu "trop absent" pour porter sa réforme. Il a également annoncé qu'il faudra attendre la fin de l'été pour voir les prix de l'alimentaire chuter.

C'est un mea culpa présidentiel au sujet des retraites. Dans une interview accordée au Parisien, Emmanuel Macron affirme avoir fait des erreurs. "Peut-être que j'aurais dû plus me mouiller. Le président est le garant, il donne le cap. Ensuite, le gouvernement et le parlement font leur boulot. Peut-être que l'erreur a été de ne pas être assez présent pour donner une constance et porter cette réforme moi-même", explique-t-il. Au sujet des retraites, le président de la République précise également qu'il ne souhaitait pas intervenir tout le temps, mais qu'il va désormais se réengager dans le débat public. Il réaffirme aussi sa confiance en Élisabeth Borne.

Inflation : "Dur jusqu'à la fin de l'été"

Dans cet entretien, Emmanuel Macron revient également sur l'inflation. En un an, les prix de l'alimentation ont très fortement augmenté. Plus 15,9 % le mois dernier. Mais le président invite les Français à se serrer la ceinture : "Je vais être honnête, les prix alimentaires ça va être dur jusqu'à la fin de l'été". Alors que sa côte de popularité est au plus bas, un an après sa réélection, le locataire de l'Élysée s'est exprimé sur le volet politique et sur l'éventuelle accession au pouvoir du Rassemblement national en 2027. Au sujet de la loi immigration, le président de la République a changé son fusil d'épaule. Après avoir annoncé vouloir découper le projet en plusieurs textes, le gouvernement n’en présentera finalement qu'un seul à l'Assemblée nationale.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.