#OnVousRépond : Télétravail, déplacements, Noël... Nos réponses à vos 20 questions sur l'allègement du confinement

Après les grandes lignes fixées par Emmanuel Macron, le gouvernement a détaillé, jeudi, les conditions de l'assouplissement du confinement. La rédaction de franceinfo a répondu à plusieurs de vos interrogations sur les nouvelles mesures pour affronter l'épidémie de Covid-19.

Article rédigé par
Alice Galopin - franceinfo
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 10 min.
Un bar-restaurant à Bordeaux (Gironde), fermé en raison du confinement, le 25 novembre 2020. (VALENTINO BELLONI / HANS LUCAS / AFP)

Réouverture des commerces, déroulement des fêtes de fin d'année, pratiques sportives et culturelles...Le Premier ministre, Jean Castex, ainsi que les ministres du Travail (Elisabeth Borne), de la Santé (Olivier Véran), de la Culture (Roselyne Bachelot) et celui délégué aux PME (Alain Griset), ont détaillé, jeudi 26 novembre, les conditions de l'allègement du confinement.

Le chef du gouvernement a confirmé le cap défini par Emmanuel Macron, mardi, avec un calendrier en trois étapes : le 28 novembre, le 15 décembre et le 20 janvier. Mais, il a également apporté des précisions concrètres sur la réouverture des auto-écoles, par exemple, ou encore les aides de soutien économique pour les secteurs en difficultéAprès ces annonces, nous avons tenté de répondre à un maximum de questions posées dans le live de franceinfo avec le hashtag #OnVousRépond.

1"La nouvelle attestation est-elle disponible en ligne ?"

Les attestations vont devoir évoluer pour prendre en compte les nouvelles mesures sanitaires mises en place à partir de samedi, comme l'élargissement du périmètre et de la durée autorisés pour les promenades et la pratique du sport en individuel. Contacté par franceinfo, le ministère de l'Intérieur indique qu'il travaille en ce moment à ces changements. En revanche, le ministère n'est, pour l'heure, pas en mesure, de préciser s'il y aura bien toujours trois attestations comme actuellement, ou de communiquer une date à laquelle elles seront mises en ligne. Sachez toutefois qu'une fois prêtes, les attestations seront téléchargeables sur le site du ministère de l'Intérieur.

2"Sera-t-il possible de se rendre en voiture, par exemple en forêt, pour une promenade en respectant la distance de 20 kilomètres et 3 heures de temps ?"

Oui, à partir de samedi, vous pourrez prendre votre voiture pour vous rendre en forêt et ainsi profiter d'une promenade sous les arbres. A condition, cependant, de respecter un rayon de 20 kilomètres autour de votre lieu de confinement, et que votre balade – trajet compris  ne dure pas plus de trois heures.

3"Sera-t-il possible de partir à l'étranger durant les vacances scolaires de Noël ?"

A partir du 15 décembre, vous pourrez vous déplacer librement sur l'ensemble du territoire français, mais aussi vous rendre à l'étranger, a annoncé Jean Castex. "Toutefois, compte tenu de l'évolution rapide de la pandémie dans le monde, il sera indispensable de se tenir informé avant d'envisager tout déplacement", a mis en garde le Premier ministre.

Vous pouvez, pour cela, vous rendre sur le site du ministère des Affaires étrangères, diplomatie.gouv.fr, pour vous renseigner sur les conditions d'entrées dans le pays concerné. Certains pays ont complètement fermé leurs frontières. D'autres imposent le respect de certaines règles sanitaires à l'arrivée (test, quarantaine...).

4"Qu'en est-il des voyages dans les territoires d'Outre-mer à partir du 15 décembre ?"

Les déplacements vers les territoires d'Outre-mer seront effectivement possibles à partir du 15 décembre, comme dans l'ensemble du territoire français et à l'étranger. "La production d'un test PCR négatif datant de moins de 72 heures restera obligatoire", pour tout déplacement "vers et depuis les territoires ultra-marins", a précisé Jean Castex, qui ajoute qu'il convient de se renseigner avant tout voyage, "les règles variants selon les territoires".

5"Peut-on faire son repas de Nöel en famille le 25 au soir ?"

Vous pouvez tout à fait célébrer Noël le soir du 25 décembre, mais si vous organisez un dîner avec des membres de votre famille qui ne vivent pas sous le même toit que vous, alors ils devront veiller à être rentrés chez eux à 21 heures, avant le début du couvre-feu. Seules deux exceptions sont prévues concernant le couvre-feu qui doit entrer en vigueur le 15 décembre : le soir du 24 décembre, et celui du 31 décembre.

6"Il faudra 'limiter le nombre de convives à Noël et au Nouvel an', mais, concrètement, combien pourra-t-on être à table ?"

Jean Castex a affectivement appelé à "limiter le nombre de personnes à table" lors des fêtes de fin d'année, car ces "moments de rassemblements festifs et amicaux, où on baisse la garde, où on porte moins le masque, sont particulièrement risqués". Mais il n'est pas allé jusqu'à préciser le nombre exact de convives. "Des recommandations concrètes" seront formulées juste avant les fêtes, a ajouté le Premier ministre.

7"Je ne vois pas de mention sur la durée du couvre-feu : le 20 janvier ou pas de date déterminée ?"

Le Premier ministre a détaillé les modalités et la durée du couvre-feu qui doit être mis en place à partir du 15 décembre, de 21 heures à 7 heures, si l'évolution de la situation sanitaire permet la levée du confinement à cette date. "Le 20 janvier, si la période des fêtes de fin d'année ne s'est pas traduite par un rebond de l'épidémie, alors nous pourrons envisager de lever le couvre-feu", a expliqué Jean Castex. Pour rappel, le couvre-feu ne s'appliquera pas le 24 et le 31 décembre, "afin de vous permettre de retrouver vos proches", a justifié le Premier ministre.

8"Les coiffeuses à domicile peuvent-elles reprendre leur activité ?"

Comme les commerces, les services à domicile vont pouvoir reprendre leur activité à partir de samedi, a indiqué, jeudi matin, Jean Castex, confirmant l'annonce faite mardi par Emmanuel Macron. Même pour les services à domicile, les gestes barrières et un protocole sanitaire devront être respectés. 

9"Savez-vous quand les bars pourront rouvrir ?"

"Les restaurants et les bars resteront fermés jusqu'au 20 janvier", a dit Jean Castex, ce matin, ce qui ne signifie pas pour autant que ces établissements pourront rouvrir après cette date. "Les études scientifiques montrent que ces établissements, en dépit des protocoles sanitaires exigeants et de la forte volonté des gestionnaires de les appliquer, restent et resteront des lieux de contamination virale élevée", a justifié le Premier ministre, à propos des bars et des restaurants. Mardi soir, Emmanuel Macron avait semblé ouvrir la porte à une ouverture des restaurants à partir du 20 janvier, mais il n'avait alors fait aucune mention des bars.

10"Qu'en est-il des auto-écoles s'il vous plaît ?"

Le Premier ministre a éclairé la situation concernant les auto-écoles, dont la réouverture ou non était en discussion ces derniers jours. Dès samedi, elles pourront reprendre les activités de leçons de conduite "dans le respect du protocole sanitaire qu'elles appliquaient" avant leur fermeture, a expliqué Jean Castex. En revanche, la préparation de l'examen du Code de la route, continuera de se faire à distance. 

11"Très bien pour les visites immobilières. Quid du déplacement ? Dans un rayon de 20 km ?"

Les visites immobilières seront effectivement de nouveau autorisées à partir de samedi, a annoncé le Premier ministre. A priori, les déplacements pour effectuer une visite ne seront pas limités en temps ou en distance. Les seules restrictions en la matière concernent les déplacements pour se promener ou pour pratiquer une activité physique. 

Notez toutefois que les visites immobilières devront se faire dans les respect d'un protocole sanitaire. Elles devront être organisées sur rendez-vous fixé à l'avance, et chaque visite ne devra pas durer plus de trente minutes, détaille la Fédération nationale de l'immobilier (Fnaim). Une seule personne sera autorisée à effectuer la visite, accompagnée de l'agent immobilier, ajoute la fédération

12"Y a-t-il des consignes du gouvernement concernant le télétravail au-delà du 15 décembre ?"

Le Premier ministre a effectivement abordé la question du télétravail dans sa conférence de presse. Evoquant le calendrier prévisionnel des mesures jusqu'au 20 janvier, Jean Castex a rappelé que "le télétravail restera[it] la règle et devra[it] être le plus massif possible tout au long de cette période".

Jean Castex a également fait mention des négociations en cours avec les partenaires sociaux sur le projet d'accord national interprofessionnel (ANI) qui doit encadrer les conditions du télétravail dans les entreprises. La CFDT, FO, la CFE-CGC et la CFTC ont émis, jeudi matin, un "avis favorable" sur la dernière version du projet. La CGT s'y est quant à elle opposée, et plaide pour l'élaboration d'un texte contraignant.

13"Les personnes vulnérables placées en autorisation spéciale d'absence (ASA) doivent-elles reprendre le travail lundi ?"

Le Premier ministre n'a pas évoqué le cas des travailleurs considérés comme "personnes vulnérables" selon la classification du Haut conseil de la santé publique (HCSP). Un décret paru le 11 novembre a déjà reprécisé la situation pour ces personnes : si le télétravail est impossible ou des mesures de protections renforcées ne peuvent être mises en place sur le poste de travail, alors les salariés les plus vulnérables sont en droit de demander à être placés en activité partielle. "Le placement en position d'activité partielle est effectué à la demande du salarié et sur présentation à l'employeur d'un certificat établi par un médecin", détaille le décret. Les agents publics sont quant à eux placés en autorisation spéciale d'absence (ASA), prévoit une circulaire du 10 novembre du ministère de la Transformation et de la Fonction publiques.

14"Qu'en est-il des travailleurs indépendants ? Des aides ?"

Les indépendants, comme les petites entreprises, micro-entrepreneurs, et les professions libérales sont éligibles au fonds de solidarité, comme le détaille le site du ministère de l'Economie. Lors de sa conférence de presse, le gouvernement est revenu sur les garanties prévues sur ce fond et sur les différentes aides de soutien économique.

Ainsi, les entreprises qui restent fermées administrativement pourront bénéficier d'une aide à hauteur de 20% du chiffre d'affaires réalisé sur la même période en 2019, ou d'une aide de 10 000 euros lorsque cette option est plus favorable. Si votre activité n'est pas totalement interrompue, mais qu'elle demeure pénalisée, une aide de 15 à 20% du chiffre d'affaires peut vous être proposée. Vous pouvez retrouver l'ensemble des aides à destination des indépendants sur cette page du site du ministère.

15"Les spectacles pourront-ils se terminer après 21 heures, à partir du 15 décembre ?"

Non, les spectacles ne pourront pas se terminer après 21 heures, tout comme les séances de cinéma. La ministre de la Culture, Roselyne Bachelot, l'a rappelé pendant la conférence de presse. Mais votre billet fera foi pour vous laisser le temps de rentrer chez vous, a-t-elle précisé.

16"Je n'ai pas compris ce que Jean Castex a annoncé à propos des centres de vacances, fermés pour les vacances de Noël ?"

Effectivement, les centres de vacances et les colonies de vacances "ne pourront pas rouvrir pour les vacances de fin d'année", a annoncé Jean Castex. Aucune date de réouverture n'a été donnée par le Premier ministre.

17"Avez-vous des informations quant à la pratique des activités nautiques ?"

Le Premier ministre a détaillé les mesures concernant le sport, et il a notamment évoqué la pratique des activités nautiques, qui seront de nouveau autorisées à partir de samedi. De manière plus générale, les activités sportives individuelles de plein air le seront à partir de cette date"Vous pourrez donc, par exemple, courir dans l'espace public ou pratiquer votre sport individuel dans un stade", a expliqué le Premier ministre, citant également d'autres sports individuels comme le tennis, l'équitation, l'athlétisme ou le golf.

18"Et la danse ?"

Pour les enfants, les activités extra-scolaires, en intérieur comme en extérieur, vont pouvoir redémarrer le 15 décembre. Les clubs de sports, dont les structures de danse, pourront ainsi à nouveau les accueillir. En revanche, pour les adultes, la pratique sportive dans des lieux clos et les sports "collectifs ou de contact" en extérieur restent interdits jusqu’au 20 janvier, présentant "un risque sanitaire avéré", selon Jean Castex. Pour plus de détails, vous pouvez consulter l'article de nos confrères de francetv sport. 

19"Sera-t-il possible de retourner à la pêche et la chasse pendant 3 heures ?"

Il sera effectivement également autorisé de pêcher et de chasser à partir de samedi. Le Premier ministre a inclus ces activités dans les pratiques sportives individuelles, qui seront donc limitées à 3 heures, et praticables un rayon de 20 kilomètres autour de votre lieu de confinement.

20"J'ai rêvé ou il y a eu une question sur les cures thermales et les casinos ?"

La réouverture des cures thermales et des casinos a bien été abordée lors de la conférence de presse du gouvernement. Jean Castex a indiqué que cela fait partie des "sujets" discutés par le gouvernement pour "l'échéance du 15 décembre". La réponse sera tranchée "dans les prochains jours", a ajouté le Premier ministre, indiquant être "en discussion avec les professionnels, notamment sur le protocole sanitaire".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.