Envoyé spécial, France 2

"Envoyé spécial" du jeudi 8 novembre 2018

a revoir

Présenté parElise Lucet

Diffusé le 08/11/2018Durée : 01h45

Voir la vidéo

L’équipe d'"Envoyé spécial" nous entraîne dans ses aventures journalistiques, avec de l’investigation, des rencontres inédites, des face-à-face, des focus, du grand reportage, des portraits fouillés…

Au sommaire

Passages à risque

C’est une vidéo effroyable, tournée à la gare de Nangis, en Seine-et-Marne, en 2015. Un poids lourd s’engage sur le passage à niveau et cale brusquement. Soudain, les barrières s’abaissent. Le train arrive à pleine vitesse, pulvérise le camion et s’écrase le long du quai. Bilan : quarante blessés, dont trois graves.

Il y a encore 15 405 passages à niveau en France. Ces cinq dernières années, 187 personnes sont mortes sur l’un d’eux. A Millas, dans les Pyrénées-Orientales, en décembre 2017, six collégiens sont décédés dans leur bus scolaire engagé sur un passage à niveau. La SNCF en remplace en moyenne quinze chaque année. A ce rythme, il faudrait mille ans pour supprimer tous les passages à niveau de France. Pourquoi une telle lenteur ?

Une enquête de Mathieu Robert et Bruno Maruani.

Les secrets du PSG

Le Paris Saint-Germain est le club de football qui fait rêver nos enfants. C’est l'équipe préférée des Français, avec 200 millions de fans dans le monde et des joueurs de renommée internationale comme Neymar, Mbappé, Cavani… Depuis son rachat en 2011 par un fonds d’investissement du Qatar, le PSG écrase la concurrence dans le championnat français et rivalise avec les grands clubs d’Europe.

Mais le PSG, c’est aussi de l’argent : 500 millions d’euros de budget par saison, 1,8 milliard d’euros injectés par les Qataris depuis six ans. Que se passe-t-il en coulisse ? Dans le cadre des "Football Leaks", en collaboration avec le site Mediapart et le Consortium européen d’investigation EIC, "Envoyé spécial" a eu accès à des milliers de documents. Enquête sur le club le plus riche de France.

Une enquête de Martin Boudot.

Invitée : Roxana Maracineanu, ministre des Sports. 

Brésil, Dieu a voté !

Silas Malafaia est l’un des pasteurs évangéliques les plus influents du Brésil. Ses prêches racistes, homophobes et pro-armes passionnent les foules. Et il se vante d’avoir porté Jair Bolsonaro au pouvoir. Tout comme João Vitor : à 10 ans à peine, cet "enfant-prêcheur", qui hurle ses louanges à la gloire de Dieu et inonde les réseaux sociaux, a lui aussi appelé à voter Bolsonaro.

La victoire de Jair Bolsonaro est aussi celle des évangéliques, ces protestants ultra-conservateurs qui représentent aujourd’hui un tiers de la population brésilienne. Ce sont des dizaines de millions de fidèles et leurs pasteurs qui ont voté en masse pour le nouveau président. Qui sont ces adeptes de l’Eglise de l'Assemblée de Dieu qui ont porté l’extrême droite au pouvoir ?

Un reportage de François Cardona.

La rédaction d'"Envoyé spécial" vous invite à commenter l'émission sur sa page Facebook ou sur Twitter avec le hashtag #EnvoyéSpécial.

data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==