Cet article date de plus d'un an.

"Envoyé spécial" du jeudi 30 mars 2023

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 110 min
Ce replay n'est plus disponible.
Article rédigé par France 2
France Télévisions
Au sommaire cette semaine : "Cocaïne au volant, le nouveau fléau"; "Qui va piano va lontano"; "Les damnés du cobalt"; "Les chœurs brisés".

Cocaïne au volant : le nouveau fléau

Après l'accident provoqué par Pierre Palmade, enquête sur ces drogués de plus en plus nombreux sur nos routes. Des consommateurs de cocaïne et autres stupéfiants prennent le volant sans réaliser les risques qu'ils encourent et le danger qu'ils représentent pour les autres automobilistes. Résultat, des vies parfois brisées et en face, pour ces chauffards, des condamnations souvent jugées beaucoup trop légères par les victimes. En 2021, en France, près de 600 personnes auraient perdu la vie à la suite d’accidents impliquant un conducteur sous stupéfiants.

Un reportage d'Anaïs Bard, Olivier Sibille, Juliette Jonas, Julien Fouchet, Lila Bellili et Marielle Krouk.

Qui va piano va lontano

Sa vie, elle "l'a toujours vécue en musique". Colette Maze, née le 16 juin 1914, est pianiste. Pour elle, "tout est rythme", la musique "c'est un monde d'images, de beauté, de couleurs" et "une main, c'est comme un pinceau, chaque doigt doit avoir sa poésie". Elle a découvert le piano toute petite, l'a préféré à ses poupées et n'a jamais arrêté de jouer. Son instrument lui "donnait de la tendresse", peut-être celle qui manquait à cette enfant dont la mère "était dure et savait seulement donner des gifles".

Diplômée de l’Ecole normale de musique de Paris, Colette Maze a suivi les cours d'Alfred Cortot et Nadia Boulanger, puis est devenue professeur de piano et a exercé toute sa vie. A 108 ans, elle pratique encore chaque jour durant quatre à cinq heures sur son Steinway, choisi pour sa "bonne sonorité". Le secret de sa longévité c'est, dit-elle, "beaucoup de gymnastique, de danse et de hockey sur gazon", parce qu'elle a besoin de sentir la vigueur de son corps, de ses muscles. Elle l'affirme : avec la musique, "on peut rester jeune dans sa tête, dans son cœur... Je suis toujours en vie avec le piano".

Un reportage de Violaine Vermot-Gaud, Claire-Marie Denis, Luis Marques, Benoît Sauvage, Mathilde Rougeron et Marie Bouchet.

Les damnés du cobalt

La scène fait froid dans le dos : Hervé, jeune Congolais, descend chaque jour dans un puits étroit, qu'il a lui-même creusé, à la recherche de cobalt. Ce minerai est indispensable à la transition énergétique : il sert, entre autres, à la fabrication de batteries électriques. "Envoyé spécial" a accompagné l'un de ces "damnés du cobalt" travaillant 20 mètres sous terre dans une mine artisanale, qui manque de s'écrouler à tout moment et où l'oxygène se fait rare. A la force des bras, chaque mois, Hervé remonte une tonne de cobalt. Prix de vente : 1 100 euros. De quoi améliorer légèrement son quotidien et celui de sa famille, mais pas suffisant pour sortir de la pauvreté. Un paradoxe quand on pense que la République démocratique du Congo détient la plus grosse réserve au monde de cobalt.

Le pays aurait pu utiliser cette manne providentielle pour enfin faire sortir sa population du sous-développement. Pourtant, l'immense majorité des Congolais profite à peine de cette ressource. Les autorités ont vendu les principales mines à des entreprises étrangères, chinoises pour la plupart. Ne restent que des miettes de cobalt pour les Congolais, qui voient, sous leurs yeux, la richesse naturelle de leur pays confisquée par d'autres nations. 

Un reportage de Julien Fouchet, David Kalinga et Marielle Krouk.

Les chœurs brisés

C'est un monde feutré, souvent bourgeois, où la parole se libère enfin : celui des chorales pour enfants. Les équipes d'"Envoyé spécial", en partenariat avec le quotidien Le Parisien, révèlent plusieurs abus sexuels qui auraient été commis sur des jeunes chanteurs par des chefs de chœur, notamment au sein de la manécanterie des Moineaux du Val-de-Marne, en banlieue parisienne. Une enquête inédite, avec des témoignages rares et des archives qui montrent que l'un de ces chefs de chœur aurait pu sévir de chorale en chorale grâce au silence complice de plusieurs employeurs.

Un reportage de Brice Lambert, Grégory Roudier et Vincent Fajeau, pour TV Presse Productions.

La rédaction d'"Envoyé spécial" vous invite à commenter l'émission sur sa page Facebook ou sur Twitter avec le hashtag #EnvoyéSpécial.

> Les replays des magazines d'info de France Télévisions sont disponibles sur le site de franceinfo et son application mobile ( iOS &  Android), rubrique " Magazines".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.