Envoyé spécial, France 2

"Envoyé spécial" du jeudi 20 février 2020

a revoir

Présenté parElise Lucet

Diffusé le 20/02/2020Durée : 01h50

Proximité, rencontres, immersion. Chaque jeudi, Elise Lucet présente "Envoyé spécial" sur le terrain, au contact de celles et ceux qui participent aux reportages. Autour d’elle, des citoyens, les invités, les acteurs majeurs des dossiers traités et les reporters qui donnent leur nom à l’émission et partagent avec les téléspectateurs les coulisses de leurs enquêtes.

Au sommaire

"Le choix d'Envoyé spécial".
Médecines alternatives : bons plans ou charlatans ?

Vous voulez devenir naturopathe, énergéticien, sonopathe, praticien en reiki, auriculothérapeuthe ? Même sans expérience ni études, vous pouvez suivre des stages, de quelques heures parfois, et décrocher un diplôme avant d’accueillir vos premiers clients ! Il existerait en France près de 400 médecines alternatives référencées, dont certaines particulièrement contestées.

Pour "Envoyé spécial", Elisa Jadot a suivi plusieurs de ces formations et pénétré ce milieu des médecines dites alternatives dont certaines confinent parfois au charlatanisme. Car contrairement aux médecins dont la pratique est contrôlée par des organismes officiels, il n’existe aucun encadrement pour la majorité de ces activités. Ni inspection ni régulation de la part de l’Etat. Que proposent réellement ces médecines alternatives ?

Une enquête d’Elisa Jadot pour Capa Presse.

Invité : Bruno Falissard, professeur de santé publique et pédopsychiatre (AP-HP).

"Ma vie de".
Ma vie à l'euro près

Pour certains Français, les fins de mois difficiles commencent dès le 10 ou le 15, alors pour ne pas être dans le rouge, ils comptent chaque euro, chaque jour.  

Familles, mères célibataires, retraités… Ils ont de petits salaires, de petites pensions. Pour eux, pas de vacances, pas de sorties ou de petits plaisirs. Certains se privent même de manger. "Envoyé spécial" a partagé le quotidien de ces Français qui ne s’en sortent plus et qui font face avec dignité.

Un reportage de Nathalie Gros, Rim Khalifa et Gaël Hubert avec Capa Presse.

 "L'Enquête".
Kompromat : sexe, chantage et vidéo

De nombreuses questions subsistent sur les dessous de l’"affaire Benjamin Griveaux" : comment ses vidéos intimes se sont-elles retrouvées diffusées sur les réseaux sociaux ? S’agit-il d’un piratage, d'une vengeance, d’un coup bas politique ? Cette divulgation de documents à caractère sexuel est une pratique courante dans d’autres pays, en particulier en Russie. Inventée par le KGB, remise au goût du jour par Vladimir Poutine, cette méthode porte un nom : le kompromat.

Il y a les victimes de ces humiliations publiques, comme Natalia Pelevina, femme politique d'opposition dont les ébats avec l'ancien Premier ministre Mikhaïl Kassianov ont été diffusés en prime time à la télévision russe. Il y a aussi les appâts comme "Moomoo", qui a charmé et piégé en caméra cachée plus d'une dizaine de dissidents en 2010. N'importe qui peut être pris au piège, comme Yoann Barbereau, un Français expatrié en Sibérie. Ses photos personnelles ont été détournées pour l’accuser de pédophilie. Après une cavale de plusieurs mois avec les services secrets russes à ses trousses, il a réussi à s’enfuir du pays pour regagner la France.

Une enquête de Tristan Waleckx, Guillaume Beaufils et Mikael Bozo.

La rédaction d'"Envoyé spécial" vous invite à commenter l'émission sur sa page Facebook ou sur Twitter avec le hashtag #EnvoyéSpécial. 

data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==