Cet article date de plus d'un an.

Réforme des retraites : décalage de l’âge de départ, durée de cotisation, ce qui va changer

Publié
Durée de la vidéo : 1 min
Réforme des retraites : décalage de l’âge de départ, durée de cotisation, qu’est-ce qui va changer ?
Article rédigé par France 2 - J.-P. Chapel
France Télévisions
France 2
Après l’annonce de la réforme des retraites, certains devront cotiser plus longtemps pour partir à la retraite et travailler plus tard. Mercredi 11 janvier, le journaliste Jean-Paul Chapel détaille les points de la réforme.

Pour ceux qui ont commencé à travailler dès 23 ou 24 ans, la réforme des retraites, présentée mardi 10 janvier, ne change pas grand-chose. Ils doivent déjà travailler au-delà de 64 ans pour toucher une pension pleine. Mais pour d’autres, le nouveau système pèsera très lourd. Catherine, née le 1er septembre 1961, pensait partir le jour de ses 62 ans, le 1er septembre prochain. "Elle devra travailler trois mois de plus avec cette réforme. Pour elle, l'âge légal passe à 62 ans et 3 mois", explique le journaliste Jean-Paul Chapel.

Les générations 65 et 66 seront les premières à cotiser davantage

Avec la réforme, la durée de cotisation augmente également. Il va falloir cotiser pendant plus de trimestres et plus vite. Cette accélération pénalise deux générations, les personnes nées en 1965 et 1966. "Eux devront cotiser trois trimestres supplémentaires après la réforme", déclare le journaliste. Les jeunes nés en 2002 qui ont commencé à travailler à 20 ans révolus ne bénéficient pas du dispositif carrière longue. Ils devront travailler 44 ans pour arriver à l'âge légal, la durée maximale.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.