Cet article date de plus d'un an.

Réforme des retraites : un coup de pouce tant attendu pour les aidants

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Réforme des retraites : un coup de pouce tant attendu pour les aidants
Article rédigé par France 2 - A.Jolly, S.Soubane F.Vallet, C.Théophilos, G.Liaboeuf
France Télévisions
France 2
Les conditions à remplir par les aidants pour bénéficier d'une retraite à taux plein pourraient être revues à la baisse avec la réforme des retraites. Une bonne nouvelle pour 40 000 personnes.

Pour s’occuper au mieux de son fils Enzo, polyhandicapé, Ludivine Guillot a arrêté de travailler depuis 10 ans. Elle est une aidante. À ce titre, elle cumule des trimestres de retraite, bien qu’elle ne travaille plus. "Aujourd'hui, avoir le droit de cotiser, c’est déjà très bien. On est enfin reconnu. Ce qui me fait peur, c’est l’avenir. (...) Mais malheureusement, le jour où mon fils, qui a une espérance de vie entre dix et 15 ans, décède, je cotise quoi ?", déclare-t-elle. 

Entre 8 et 11 millions d’aidants en France

Pour bénéficier de ces trimestres, il faut percevoir une prestation familiale, avoir arrêté ou réduit son activité et le taux d’incapacité de la personne aidée doit être supérieur à 80 %. L’objectif est d’élargir le nombre de bénéficiaires. À l’avenir, les personnes aidées pourraient être extérieures au cercle familial, habiter en dehors de l’aidant et le taux d’incapacité pour les enfants pourrait être inférieur à 80 %. 40 000 personnes pourraient être concernées par cet élargissement. Il y a entre 8 et 11 millions d’aidants en France.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.