Police : en quoi consiste le dispositif "Voyager, protéger" dans les trains ?

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min
 -
Police : en quoi consiste le dispositif "Voyager, protéger" dans les trains ? - ()
Article rédigé par France 2 - N.Perez, H.Puffeney, E.Huin, M.Dreujou, M.Hollender, T.Renault, B.de Saint-Jore
France Télévisions
France 2
Jeudi 13 juillet à bord d’un TGV, un homme qui avait brisé une vitre du train, a pu être maitrisé par un policier présent à bord, en civil. Le résultat d’un dispositif mis en place en janvier 2022, "Voyager, protéger".

À bord du TGV Milan-Paris, jeudi 13 juillet, un forcené a semé la panique, menaçant les passagers. Il a été maîtrisé grâce à un policier hors service, qui voyageait avec son arme, gratuitement, à condition d’intervenir en cas de problème grave. Ce dispositif, appelé "Voyager, protéger", a été mis en place en 2022 par le ministère de l’Intérieur.

Se signaler au contrôleur

Un policier rencontré par France Télévisions fait partie des policiers volontaires. Lors d’un voyage en train, il a dû gérer une femme souffrant de troubles psychiatriques, avec son bébé grand prématuré et en danger de mort. "Le chef de gare m’a exposé les faits, en me disant qu’il y avait eu un kidnapping", se souvient-il. "Quand les services d’urgences sont arrivés, on m’a dit que son pronostic vital était engagé car il était prématuré", ajoute-t-il. Pour faire partie du dispositif, le policier doit s’entraîner au tir tous les trois mois, avoir son brassard, une carte d’autorisation spéciale et se signaler au contrôleur.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.