"On a connu des années difficiles, mais jamais avec des pertes de récolte comme ça" : le vignoble bordelais dévasté par le mildiou

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min
Le mildiou attaque actuellement 90% des vignobles de Gironde. Toute une filière, déjà fragilisée, s’inquiète face à ce fléau. -
Agriculture : le vignoble bordelais dévasté par le mildiou Le mildiou attaque actuellement 90% des vignobles de Gironde. Toute une filière, déjà fragilisée, s’inquiète face à ce fléau. - (France 2)
Article rédigé par France 2 - R.Moquillon, T.Breton, I. Carpentier, D. Mazères, F.Fort
France Télévisions
France 2
Le mildiou attaque actuellement 90% des vignobles de Gironde. Toute une filière, déjà fragilisée, s’inquiète face à ce fléau.

Coup dur pour les 5 300 viticulteurs bordelais, déjà marqués par des aléas climatiques. A l'été 2023, les vignes sont touchées par le mildiou, rapporte France 2 dans un reportage. Les raisins de Stéphane Gabard, à Galgon (Gironde) sont noircis et asséchés. "Maintenant que le mildiou est à l'intérieur de la grappe, le champignon va se propager de graine en graine pour arriver à (…) une destruction totale de la grappe", précise-t-il. Le parasite ronge ainsi les feuilles et les grappes de raisins.

90% des vignes touchées

De fortes précipitations et une chaleur très humide ces dernières semaines ont facilité la propagation du mildiou. A Escoussons (Gironde), André Faugère s'attend aussi à perdre presque la totalité de ces récoltes. "On a connu des années difficiles, mais avec des pertes de récolte comme ça, jamais", dit-il. Sur les 108 000 hectares du Bordelais, 90% des vignes seraient touchées. Pour le Conseil interprofessionnel du vin de Bordeaux, la crise du mildiou est avant tout une catastrophe humaine et nécessite l'aide des pouvoirs publics. "Il faut assister et aider ceux qui ont énormément perdu", avance Alain Sichel, son président.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.