États-Unis : une grève historique des acteurs à Hollywood

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min
 -
Cinéma : une grève historique des acteurs à Hollywood - ()
Article rédigé par France 2 - L. De la Mornais, T.Donzel, K.Sullivan Den Bergh
France Télévisions
France 2
C’est une première depuis 1960 : les acteurs d’Hollywood sont entrés en grève, jeudi 13 juillet. Ils rejoignent le mouvement engagé par les scénaristes. Au cœur de ce bras de fer, une revalorisation de certains salaires et des inquiétudes concernant la menace de l’intelligence artificielle.

Avec la plus grande grève dans le milieu du cinéma depuis plus de 60 ans, la machine à rêve d’Hollywood (États-Unis) est mise sur pause. Jeudi 13 juillet, le syndicat américain, qui représente près de 160 000 acteurs, a rejoint celui des scénaristes, déjà en grève depuis plus de deux mois. Les têtes d’affiche qui faisaient la promotion du film de Christopher Nolan, Oppenheimer, ont quitté la première à Londres (Royaume-Uni) pour soutenir le mouvement.

Deux revendications principales

"Si la direction de notre syndicat dit que les conditions des studios ne sont pas justes, alors nous devons tenir bon pour obtenir un accord décent, notamment pour les nombreux acteurs qui ne sont pas en haut de l’affiche", estime Matt Damon. Acteurs et scénaristes n’ont pas trouvé d’accord avec les producteurs sur deux points essentiels. D’abord, ils ne touchent plus de revenus lors des rediffusions, puisque Netflix et les autres plateformes en ligne achètent des œuvres au forfait.

Ensuite, l’arrivée des intelligences artificielles n’est pas encadrée, et inquiète la profession. Le générique de la nouvelle série Marvel a notamment été entièrement réalisée par une IA.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.