Rome : des arnaques autour des sites touristiques

Autour des monuments de la ville de Rome (Italie), des agents touristiques peu scrupuleux interpellent les visiteurs afin de leur vendre des visites parfois chères et peu avantageuses.

Voir la vidéo

Rome (Italie) est l'une des capitales parmi les plus visitées d'Europe. Si ses sites historiques sont très prisés des touristes, difficile d'y accéder sans être interpellé par des dizaines d'agents qui vendent les mêmes visites guidées, à tous les prix. Tour VIP à 75 € , traitement de faveur, coupe-files... Comme par exemple au Colisée, avec billet coupe-file et guide à 55 € d'un côté et à 17 € en faisant la queue de l'autre. Dans les deux cas, il faudra attendre : 2h18 avec le billet coupe-file, 2h19 pour l'entrée normale.

Une police touristique ?

Les vendeurs sans scrupules savent qu'ils ne risquent pas grand-chose et rivalisent de techniques pour inspirer confiance (badges, logos, gilets et arguments d'autorités). Certains prétendent être employés de la ville, d'autres du Vatican... Concrètement, des agences se disputent le marché, les rabatteurs doivent attirer les touristes jusqu'à leur agence et touchent une commission. Les autorités locales promettent depuis deux ans de créer une police touristique, mais le projet n'avance pas, faute de moyens.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une vue du Colisée de Rome (Italie), en janvier 2014.
Une vue du Colisée de Rome (Italie), en janvier 2014. (WILFRIED LOUVET / ONLY WORLD / AFP)