Corse : manifestation à haut risque à Bastia samedi

Près d'une semaine après les affrontements en marge d'un match de football Reims-Bastia, la tension ne retombe pas sur l'île de Beauté. Des renforts policiers sont attendus en prévision de la manifestation prévue le 20 février.

FRANCE 2

Le climat reste tendu en Corse, presque une semaine après les violents qui ont éclaté en marge du match Reims-Bastia (Ligue 1). Ce vendredi 19 février, des syndicats étudiants ont à nouveau bloqué l'université de Corte. Et la journée de samedi pourrait être aussi difficile sur l'île de Beauté.

Une manifestation débutera au palais de justice de Bastia (Haute-Corse). "Ce rassemblement est organisé par des supporters du club de football de la ville. Ils viennent soutenir l'un des leurs qui a été grièvement blessé lors d'affrontements avec la police samedi dernier à Reims", indique Ambroise Ducher sur place.

Des renforts policiers venus de Marseille et Nice

Mais un autre appel à manifester a été lancé par "des syndicats étudiants nationalistes" ulcérés par la condamnation d'un manifestant à cinq mois de prison ferme après des heurts avec les forces de l'ordre, rapporte le journaliste de France 2. Un important dispositif de sécurité sera déployé demain. Des renforts policiers venus de Marseille et Nice doivent arriver.

Le JT
Les autres sujets du JT
La Police lors des affrontements avec des manifestants à Corte (Haute-Corse), le 16 février 2016.
La Police lors des affrontements avec des manifestants à Corte (Haute-Corse), le 16 février 2016. (PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP)