Michel Fourniret : un crime pour de l’or

Connu pour être un tueur en série, Michel Fourniret est également impliqué dans l’affaire du vol d’un trésor qui a été accumulé par des braqueurs.

France 2

Michel Fourniret a plus d’une corde à son arc. Il n’est pas seulement le tueur en série définitivement condamné. La justice le soupçonne en effet d’être aussi au centre d’une affaire rocambolesque sur fond de lingots d’or. En 1989, Michel Fourniret achète le château du Sautou dans les Ardennes. Une demeure bourgeoise du 19e siècle, au milieu de plusieurs hectares. Comment cet ancien ajusteur-mécanicien a-t-il pu acquérir cette demeure pour 1,5 million de francs de l’époque ?

Un trésor caché dans un cimetière

Au début des années 1980, l’homme est incarcéré à la maison d’arrêt de Fleury-Mérogis (Essonne), pour plusieurs agressions sexuelles. Il s’y lie d’amitié avec son codétenu, un ancien braqueur. Remi en liberté, Michel Fourniret est chargé, en compagnie de l’épouse de son ami, de récupérer un trésor se trouvant dans un cimetière de la région parisienne. Un butin accumulé par le gang des postiches, qui a multiplié les braquages dans les années 1980. 500 000 francs doivent revenir à Michel Fourniret. Il décide, avec sa compagne, de tuer l’épouse de son ancien codétenu.

Le JT
Les autres sujets du JT
Michel Fourniret, en 2008, à la sortie de son procès. 
Michel Fourniret, en 2008, à la sortie de son procès.  (FRANCOIS NASCIMBENI / AFP)