Pouvoir d’achat : une hausse relative pour les ménages

La hausse du pouvoir d’achat pour les ménages n’est pas si importante que celle qui est mise en avant par le gouvernement. En plateau, Jean-Paul Chapel explique pourquoi.

France 2

Les Français se plaignent de l’augmentation des taxes sur le carburant au nom du pouvoir d’achat. Or, le gouvernement affirme fréquemment que le pouvoir d’achat augmente. Pourquoi les Français ne s’en aperçoivent pas ? "Le pouvoir d’achat n’a pas tellement augmenté, explique Jean-Paul Chapel. Le gouvernement communique sur les prévisions de l’INSEE : une hausse de 1,3% en 2018 par rapport à l’an dernier. Ce chiffre est fiable, mais il est global. C’est l’augmentation du pouvoir d’achat de la France dans son ensemble".

Le gâteau doit être partagé en un plus grand nombre de parts

Au niveau individuel, les choses sont différentes. "Comme le nombre de ménages a progressé, le gâteau doit être partagé en un plus grand nombre de parts, décrypte le journaliste. Résultat, le pouvoir d’achat par ménage augmente de seulement 0,5% cette année. Là encore, c’est une moyenne. Certains gains comme la suppression de l’impôt sur la fortune ne profitent qu’au 1% les plus riches. Si on les met de côté et qu'on observe les autres, c’est-à-dire 99% des ménages, un institut proche du patronat a calculé que la hausse n’est que de 0,33% en 2018, ce qui est très peu."

Le JT
Les autres sujets du JT
En septembre 2012, l\'alimentation s\'est renchérie de 0,2%, sous l\'effet de la hausse des prix des produits frais.
En septembre 2012, l'alimentation s'est renchérie de 0,2%, sous l'effet de la hausse des prix des produits frais. (MYCHELE DANIAU / AFP)