Scandale de la viande de cheval : le procès s'ouvre six ans après

En février 2013, le scandale de la viande de cheval dans des lasagnes cuisinées éclatait en France et en Grande-Bretagne, avant de s'étendre à toute l'Europe.

FRANCE 3

C'était il y a presque six ans. Les consommateurs se rendaient compte que leurs lasagnes cuisinées et censées être pur bœuf contenaient de la viande de cheval. Le scandale a démarré d'abord en Grande-Bretagne, en février 2013, avant de s'étendre à la France. Les marques Findus et Picard sont touchées et les consommateurs le vivent comme une trahison de la confiance.

Spanghero se dit non responsable

Au fil de l'enquête, on se rend compte que c'est l'entreprise Spanghero qui a importé la viande de Roumanie, avant de l'introduire dans un circuit complexe de fabrication et de distribution. Au total, 700 tonnes de viande frelatée sont écoulées dans quatre millions de plats cuisinés et distribués. À l'époque, le PDG de Spanghero rejette la responsabilité sur le grossiste roumain. Dans le dossier apparait aussi un intermédiaire néerlandais, déjà condamné aux Pays-Bas pour des faits similaires.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'entreprise Spanghero, à Castelnaudary (Aude) a été mise en liquidation judiciaire en 2013. 
L'entreprise Spanghero, à Castelnaudary (Aude) a été mise en liquidation judiciaire en 2013.  (MAXPPP)