Hérault : les palmiers menacés de disparition

Les arbres cultes de la côte méditerranéenne sont décimés par le charançon rouge, contre lequel il n'y a pas de traitement connu.

France 3
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Ils sont un symbole de la côte méditerranéenne française. Les palmiers sont présents dans toutes les communes du littoral, mais pour combien de temps encore ? En effet, ces arbres ont été d'abord attaqués par un papillon, avant que le charançon rouge ne vienne en relais, et il n'y a pas de traitement contre cette attaque en règle. À Palavas-les-Flots (Hérault), les 600 palmiers sont menacés. De même que les très anciens arbres de la place du village de Mèze (Hérault).

"En moins de deux mois, ils ont complètement dépéri"

"Je crois que je les ai vus quand j'étais petite", témoigne une habitante de la commune. "J'en avais cinq dans mon jardin, je les ai arrachés", indique-t-elle concernant l'invasion du charançon. "Malgré un traitement bio, il sont morts. En moins de deux mois, ils ont complètement dépéri. Donc on est obligés de les abattre", se désole Thierry Doelen, responsable des espaces verts à la mairie de Mèze.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un calao pie sur un palmier en ombre chinoise à Pulau Ubin (Singapour), le 10 juillet 2013.
Un calao pie sur un palmier en ombre chinoise à Pulau Ubin (Singapour), le 10 juillet 2013. (ROSLAN RAHMAN / AFP)