Scandale de la viande de cheval : qui sont les accusés ?

En février 2013 éclatait le scandale de la viande de cheval vendue comme étant du bœuf. Lundi 21 janvier, le procès de cette affaire s'ouvre, sans deux des prévenus en fuite.

France 3

Le procès du scandale de la viande de cheval dans des lasagnes censées être pur bœuf débute lundi 21 janvier à Paris. Mais qui sera sur le banc des accusés ? "Deux des prévenus néerlandais ne seront pas dans le box cet après-midi. Ils sont en fuite à l'étranger après avoir été condamnés en Espagne pour le même type d'escroquerie", annonce Nathalie Pérez en duplex du palais de justice de Paris.

Le patron de Spanghero ne pouvait pas ignorer l'escroquerie

"Johannes Fasen, grossiste en viande néerlandais à la réputation sulfureuse, avait lui déjà été condamné en 2012 pour le même type de faits. Et c'est bien la raison pour laquelle les enquêteurs français sont convaincus que Jacques Poujol, l'ancien directeur de Spanghero, ne pouvait pas ignorer qu'il important de la viande de cheval vendue comme étant du bœuf", éclaire-t-elle. Les accusés risquent quatre ans de prison.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une inspectrice de la Direction départementale de la protection des population vérifie le retrait des produits contenant de la viande de cheval, dans un supermarché d\'Hérouville-Saint-Clair (Calvados), le 26 février 2013.
Une inspectrice de la Direction départementale de la protection des population vérifie le retrait des produits contenant de la viande de cheval, dans un supermarché d'Hérouville-Saint-Clair (Calvados), le 26 février 2013. (CHARLY TRIBALLEAU / AFP)