← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Cry

Résumé du premier tour

Les citoyens de Cry étaient appelés à voter le 15 mars 2020 dans le cadre des municipales. Les citoyens de la commune ont été 68,03 % à se rendre aux urnes lors du 1er tour des municipales, contre 76,55 % en 2014 (baisse de -8,52 points). La participation à l'élection a baissé dans le département de l'Yonne quand on la compare au taux de participation du scrutin précédent : 72,21 % contre 59,14 % cette année.

Est élu au conseil municipal tout candidat ayant emporté plus de 50 % des suffrages exprimés et 25 % des votes des inscrits.

Élections municipales 2020 à Cry : qui l'emporte au premier tour ?

Les 11 sièges du conseil ayant déjà tous été attribués dès le premier tour, les municipales 2020 se terminent donc à Cry (89). Résultats du premier tour des élections municipales : Christophe Brenot arrive premier avec 100 % des voix. Les chiffres nous enseignent que Denis Hacquin obtient le soutien de 97,56 % des électeurs. Ses 95,12 % de votes récoltés placent Anthony Gonon en troisième place dans le classement. D'autres élus, dont notamment Mickaël Cohen (93,90 %), Christian Zara (93,90 %), Jean-Philippe Marcoux (92,68 %), Christelle Dupin (91,46 %), Fanny Grigor (90,24 %), José De Pinho (87,80 %), Marie-Laure Dufour (87,80 %) et Claude Dubois (81,70 %), affichent également des chiffres élevés.

Dans ce petit village, les bulletins blancs représentent 1,20 % des votes.

Maintenant, les membres du conseil municipal vont eux-mêmes désigner le maire parmi eux.

Résultats du premier tour - Cry

Abstention : 31.97% Participation : 68.03%

Résultats détaillés du tour 1

  • Christophe BRENOT, 100%



    Christophe BRENOT

    100 %

    82 votes

  • Denis HACQUIN, 97.56%



    Denis HACQUIN

    97.56 %

    80 votes

  • Anthony GONON, 95.12%



    Anthony GONON

    95.12 %

    78 votes

  • Mickaël COHEN, 93.9%



    Mickaël COHEN

    93.9 %

    77 votes

  • Christian ZARA, 93.9%



    Christian ZARA

    93.9 %

    77 votes

  • Jean-Philippe MARCOUX, 92.68%



    Jean-Philippe MARCOUX

    92.68 %

    76 votes

  • Christelle DUPIN, 91.46%



    Christelle DUPIN

    91.46 %

    75 votes

  • Fanny GRIGOR, 90.24%



    Fanny GRIGOR

    90.24 %

    74 votes

  • José DE PINHO, 87.8%



    José DE PINHO

    87.8 %

    72 votes

  • Marie-Laure DUFOUR, 87.8%



    Marie-Laure DUFOUR

    87.8 %

    72 votes

  • Claude DUBOIS, 81.7%



    Claude DUBOIS

    81.7 %

    67 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Résultats affichés : 5 premiers

Détails de la participation

  • 186 habitants
  • 122 inscrits
  • Votants83 inscrits 68.03%
  • Abstentionnistes39 inscrits 31.97%
  • Votes blancs1 inscrits 1.2%

Article à la une des élections

Les Républicains : Bruno Retailleau lance son application de campagne

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Cry : le contexte politique des élections municipales

Les futures élections des 15 mars et 22 mars 2020 seront tenues par les communes françaises afin qu'elles renouvellent leur conseil municipal. Dans les communes dont le nombre d'habitants est inférieur à 1 000, les règles du scrutin sont légèrement différentes de celles des villes plus peuplées, dans le sens où les électeurs ne votent pas pour une liste, mais directement pour un ou plusieurs candidats, parmi ceux qui ont déclaré officiellement leur candidature.

Les élections municipales 2020 arrivant, quels sont les candidats à se présenter à Cry ?

Lors du premier tour des élections municipales 2020, les citoyens pourront choisir entre les candidats suivants. Être réélu à la mairie de Cry est l'ambition de José De Pinho, maire actuel. De plus, Christophe Brenot a bien déposé sa candidature à la mairie. Les élections municipales de 2014 où il s'était aussi présenté lui avaient permis l'obtention d'un siège au conseil municipal. Les autres candidats sont Mickaël Cohen, Claude Dubois, Marie-Laure Dufour, Christelle Dupin, Anthony Gonon, Fanny Grigor, Denis Hacquin, Jean-Philippe Marcoux et Christian Zara.

Il faut rappeler que les critères pour être élu à l'issue du premier tour requièrent que le candidat obtienne une majorité absolue et qu'au minimum le quart des résidents inscrits sur les listes aient voté pour lui. Pour être élu au second tour, si celui-ci s'impose, le candidat devra atteindre une majorité relative. Celui-ci peut alors accéder à l'un des 11 sièges à pourvoir.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Cry ?

Les 15 et 22 mars 2020 se dérouleront les élections municipales 2020 ! L'occasion pour les résidents de Cry d'élire un nouveau conseil municipal. Apparaître sur les listes électorales est requis pour prendre part à un vote. Il faut ainsi être majeur, français ou ressortissant d'un pays membre de l'Union européenne, et payer ses impôts ou habiter dans la municipalité dont il est question.

Quelles étaient les tendances des dernières Municipales ?

En quoi consiste un scrutin plurinominal avec panachage, qui concerne les villes de moins de 1000 habitants pour ces municipales ? C'est un dispositif où les électeurs votent pour plusieurs membres en même temps et peuvent également choisir des candidats de deux listes différentes.
Le 23 mars 2014, à Cry, dès le soir du premier tour, les citoyens désignaient 11 membres du conseil municipal. Les Crycois ont donc chargé Christian Zara et Christophe Brenot de les diriger, en compagnie de Christelle Dupin, Claude Dubois, Anthony Gonon, Aimé Bonte mais aussi Jean-Philippe Marcoux et Denis Hacquin​.
D'assez nombreux électeurs ont fait le déplacement : sur 145 inscrits sur les listes, 111 ont placé leur bulletin dans l'urne. Cette participation (76,55 %) souligne une forte baisse comparativement aux précédentes élections municipales, en 2008, où elle était de 84,72 %.

Élections présidentielles et européennes : quels étaient les résultats ?

Plusieurs élections ont été organisées à la suite des Municipales, mais il n'y a pas eu de Présidentielles depuis 2017. Sur la commune de Cry, l'examen comparatif des scores obtenus au premier tour des élections présidentielles de 2017 suggère que ces derniers étaient différents de l'ensemble du territoire.
Les élections du premier tour permettent d'établir les résultats qui suivent : 31 % pour François Fillon (Les Républicains), 23 % pour Marine Le Pen (Front national) et, derrière dans les scores, 15 % pour Emmanuel Macron (En marche !). Il y a eu 60,22 % de voix en faveur d'Emmanuel Macron du côté des citoyens de Cry. Au second tour, il y a eu 106 votants, ce qui représente 82,17 % des résidents de Cry. En 2012, ils étaient 87,67 % à se déplacer, soit une évolution assez similaire à celle constatée dans le pays (-5,8 points).
Au nombre des bons scores aux élections européennes de 2019, on peut citer Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) (28,36 %) et La République en Marche avec Renaissance (19,4 %).

Cry : les données clefs

Écologie, accès aux soins, transports... l'examen des données socio-économiques d'une commune aide à bien souvent comprendre les problématiques de ses habitants et expliquer en partie les résultats du suffrage.

Que pourrait-on apprendre sur la population de la commune de Cry ?

Cry se situe dans l'Yonne et recense 170 habitants. La création de la Communauté de Communes Le Tonnerrois en Bourgogne a permis d'attacher ce hameau à des villes avoisinantes, comme Pacy-sur-Armançon, Perrigny-sur-Armançon ou bien Aisy-sur-Armançon. Les résidents crycois sont peu âgés : la majorité des habitants a entre 25 et 54 ans alors que 34,69 % ont entre 55 et 64 ans. D'après les chiffres, Cry s'avère peu concernée par l'immigration, à raison de 4,60 % de personnes immigrées parmi ses résidents.

Comment pourrait-on définir le niveau de vie au sein de la ville de Cry ?

Quelle est la situation du marché de l'emploi à Cry ? La réponse avec les statistiques suivantes. Constituant 53,85 % de la population active, les statuts des agriculteurs exploitants et employés jouissent d'une bonne représentation. Les Crycois en poste sont plus de 75 et forment 44,25 % des résidents. Une majeure partie des chômeurs issus de la population crycoise en âge d'avoir une activité professionnelle sont des hommes. Les chômeurs représentent moins de 10 % de la population.
Les habitants de Cry touchaient en moyenne 20 251 € par an en 2016 – par rapport à 20 000 € de revenu fiscal médian pour la France en 2014. Les Crycois ont donc un niveau de vie similaire à la moyenne nationale.
Le marché immobilier d'une commune est également un bon indicateur de son attractivité et du niveau de vie en général. Question location, les Crycois cherchent plus généralement les maisons non HLM de 5 pièces (6 %) ainsi que les maisons non HLM de 4 pièces qui correspondent à moins de 4 % de la demande. Ils sont environ 22 % à être propriétaires de maisons de 4 pièces et environ 25 % à être en possession d'une maison de 5 pièces.

Peut-on considérer Cry comme une ville où il fait bon vivre ?

La qualité de vie dans une commune s'estime, notamment, au nombre d'équipements et infrastructures mis à disposition de la population. Ces derniers manquent un peu à Cry. Par rapport à son nombre total d'habitants, les familles sont assez nombreuses à y vivre, en effet le nombre d'enfants de 0 à 15 ans est de 28.
Connaissez-vous le taux de pollution de votre ville ? La qualité de l'air ou de l'eau peut vous y aider. Comment peut-on mesurer la qualité de l'eau ? L'observatoire national de l'eau vous permet de le savoir. Selon des études, elle se révèle conforme à 100 % tant au niveau microbiologique que physico-chimique.