Résumé de l'élection

Le 15 mars 2020, les habitants de Saint-Sauveur-lès-Bray sont allés voter pour les élections municipales. La participation a donc augmenté de 31,25 points entre le premier tour des élections municipales en 2014 et cette année où elle atteignait 100 %, contre 68,75 %. Le taux de participation dans le département de la Seine-et-Marne a baissé par rapport à la dernière élection : 65,38 % contre 48,69 % cette année.

Si un candidat obtient plus de la moitié des voix exprimées et au moins le quart des suffrages des inscrits, il est dans ce cas élu au conseil municipal.

Élections municipales 2020 à Saint-Sauveur-lès-Bray : quels sont les résultats du premier tour ?

À Saint-Sauveur-lès-Bray (77), l'ensemble des sièges du conseil - soit 11 au total - a donc déjà été octroyé dès le premier tour des élections municipales 2020. Pour ces élections municipales, Franck Lefevre est en tête du 1er tour, avec 99,29 % des votes. Les chiffres nous indiquent que Jean-Luc Langonnet a le soutien de 97,87 % des votants. Pierre Petiot arrive en troisième position, fort de 97,16 % des votes. D'autres candidats nommés au conseil ont effectué un chiffre élevé, s'assurant donc l'appui des électeurs : Estelle Cossettini (96,45 %), Marie-Annick Pissard (95,74 %), Gerard Jambut (94,32 %), Claude Beaugelet (92,90 %), Anne-Marie Charle (92,90 %), Daniel Charle (92,90 %), Martine Morisseau (92,90 %) et Arnaud Charle (91,48 %).

Les nouveaux membres du conseil municipal vont maintenant devoir nommer l'un d'entre eux maire.

Résultats Saint-Sauveur-lès-Bray

Abstention : 0% Participation : 100%

Résultats détaillés du tour 1

  • 1, Franck LEFEVRE, , 99.29%, 140 votes

    Élu·e



    Franck LEFEVRE

    99.29 %

    140 votes

  • 2, Jean-Luc LANGONNET, , 97.87%, 138 votes

    Élu·e



    Jean-Luc LANGONNET

    97.87 %

    138 votes

  • 3, Pierre PETIOT, , 97.16%, 137 votes

    Élu·e



    Pierre PETIOT

    97.16 %

    137 votes

  • 4, Estelle COSSETTINI, , 96.45%, 136 votes

    Élu·e



    Estelle COSSETTINI

    96.45 %

    136 votes

  • 5, Marie-Annick PISSARD, , 95.74%, 135 votes

    Élu·e



    Marie-Annick PISSARD

    95.74 %

    135 votes

  • 6, Gerard JAMBUT, , 94.32%, 133 votes

    Élu·e



    Gerard JAMBUT

    94.32 %

    133 votes

  • 7, Claude BEAUGELET, , 92.9%, 131 votes

    Élu·e



    Claude BEAUGELET

    92.9 %

    131 votes

  • 8, Anne-Marie CHARLE, , 92.9%, 131 votes

    Élu·e



    Anne-Marie CHARLE

    92.9 %

    131 votes

  • 9, Daniel CHARLE, , 92.9%, 131 votes

    Élu·e



    Daniel CHARLE

    92.9 %

    131 votes

  • 10, Martine MORISSEAU, , 92.9%, 131 votes

    Élu·e



    Martine MORISSEAU

    92.9 %

    131 votes

  • 11, Arnaud CHARLE, , 91.48%, 129 votes

    Élu·e



    Arnaud CHARLE

    91.48 %

    129 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 339 habitants
  • 144 inscrits
  • Votants144 inscrits 100%
  • Abstentionnistes0 inscrits 0%
  • Votes blancs0 inscrits 0%

Municipales : 4 abstentionnistes sur 10 ne se sont pas rendus aux urnes à cause du coronavirus

39% des abstentionnistes de ce premier tour des élections municipales ne se sont pas rendus aux urnes en raison de l'épidémie de coronavirus, selon un sondage Ipsos-Sopra Steria pour Radio France, France Télévisions et les chaînes parlementaires publié ce dimanche soir.

Actualités locales sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Saint-Sauveur-lès-Bray : le contexte politique des élections municipales

C'est au cours des 15 et 22 mars 2020 que le conseil municipal des communes françaises sera renouvelé. Dans les communes de moins de 1 000 habitants, les citoyens élisent directement leurs candidats parmi ceux ayant soumis leur candidature, qu'elle soit isolée ou groupée.

Élections municipales 2020 à Saint-Sauveur-Lès-Bray : les candidats

Pour le premier tour des élections municipales 2020, vous pourrez choisir entre les candidats qui suivent. À Saint-Sauveur-Lès-Bray, Anne-Marie Charle est la maire actuelle et se représente. Claude Beaugelet se présente également. Il avait décroché un siège au conseil municipal aux élections municipales 2014 où il s'était présenté. Vous pourrez également retrouver sur les bulletins de vote Arnaud Charle, Daniel Charle, Estelle Cossettini, Gerard Jambut, Jean-Luc Langonnet, Franck Lefevre, Martine Morisseau, Pierre Petiot et Marie-Annick Pissard.
Il est important de rappeler que les candidats sont élus dès le premier tour dans le cas où ils obtiennent la majorité absolue des voix des électeurs, mais sous réserve que plus du quart des personnes inscrites sur les listes électorales se soient exprimés en leur faveur. Si un second tour est nécessaire, la majorité relative leur est requise afin d'être élus et pour pouvoir prendre l'un des 11 sièges à pourvoir.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Saint-Sauveur-lès-Bray ?

Les 15 et 22 mars 2020 auront lieu les élections municipales 2020 ! L'occasion pour les résidents de Saint-Sauveur-lès-Bray d'élire un nouveau conseil municipal. Sont concernés par ces élections les individus majeurs qui résident ou s'acquittent de leurs impôts dans la commune dont il est question. Les électeurs peuvent être français, ou ressortissants de l'UE.

Comment ont évolué les tendances depuis les précédentes élections municipales (2014) ?

Le scrutin plurinominal avec panachage touche, lors des municipales, les communes de moins de 1000 habitants. De fait, les électeurs votent pour plusieurs membres en même temps et peuvent également choisir des candidats de deux listes différentes.
Dans la ville de Saint-Sauveur-lès-Bray, les citoyens ont voté le 23 mars 2014 afin de désigner 11 membres du conseil municipal, dès le soir du premier tour. Les Saint-Salvatoriens ont donc chargé Jean-Luc Langonnet et Gérard Jambut de les administrer, aux côtés de Daniel Charle, Franck Lefevre, Arnaud Charle, Céline Marmet mais aussi Nicole Rivoire et Anne-Marie Charle​.
Avec une liste comptant 272 noms, assez peu de votants se sont rendus aux bureaux de vote (187 d'entre eux). Ce taux de participation était de 67,63 % au moment des élections municipales de 2008. On note ainsi facilement une légère hausse.

La même tendance s'est-elle démarquée pendant les derniers scrutins ?

Il y aura eu plusieurs votes entre aujourd'hui et les précédentes élections municipales. Les dernières élections présidentielles, quant à elles, datent de 2017. On souligne que, au premier tour des élections présidentielles de 2017, les résultats sur la ville de Saint-Sauveur-lès-Bray étaient différents de ce qui a été enregistré au niveau national.
Les résultats du premier tour ont dressé une disparité : Marine Le Pen (Front national) de même que François Fillon (Républicains) ont obtenu les scores les plus élevés avec 38,7 % et 27,39 % des suffrages, devant Emmanuel Macron (En marche !) qui n'a emporté que 12,61 %. Avec 56,76 % des voix, le choix des citoyens de Saint-Sauveur-lès-Bray a été à l'avantage de Marine Le Pen. Lors du second tour des élections présidentielles de 2012, la participation à Saint-Sauveur-lès-Bray était de 86,35 %, tandis qu'elle affichait 77,82 % en 2017 avec 214 électeurs. On observe donc une baisse différente de la variation constatée à l'échelle du pays (-5,8 points).
Pour Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen), le score des élections européennes 2019 est de 43,23 %, alors que La République en Marche avec Renaissance emporte 12,26 % des voix.

Saint-Sauveur-lès-Bray : les données clefs

Qu'en est-il des objectifs socio-économiques dans la commune de Saint-Sauveur-lès-Bray ? Les élections municipales, qui se dérouleront les 15 et 22 mars, sont une bonne occasion pour étudier la question.

Que pourrait-on dire sur la population de la ville de Saint-Sauveur-lès-Bray ?

Côté population, Saint-Sauveur-lès-Bray, un petit village de Seine-et-Marne, compte 359 habitants. La création de la Communauté de Communes Bassée-Montois a donné la possibilité d'attacher ce hameau à des villes voisines, telles que Vimpelles, Bazoches-lès-Bray ou Mousseaux-lès-Bray. Les résidents saint-salvatoriens restent peu âgés : la majorité des habitants a entre 25 et 54 ans alors que 25,12 % ont entre 55 et 64 ans. Les chiffres de l'immigration à Saint-Sauveur-lès-Bray se révèlent peu élevés, avec 6,41 % d'immigrés.

Revenus, travail, immobilier ... Est-il possible d'associer Saint-Sauveur-lès-Bray à un niveau de vie confortable ?

Voici des chiffres sur le marché du travail à Saint-Sauveur-lès-Bray. Environ 162 Saint-Salvatoriens travaillent. Ils représentent 47,35 % de la population. La ville comprend surtout des employés et professions intermédiaires (62,07 %). Au sein des individus actifs, 8 % de la population saint-salvatorienne sont à la recherche d'un travail et une majeure partie sont des hommes.
La commune de Saint-Sauveur-lès-Bray est plus élevée que la France concernant le niveau de vie. Les Saint-Salvatoriens ont en moyenne touché 22 985 € par an en 2016 et la moyenne française était d'environ 20 000 € en 2014.
Le marché immobilier de Saint-Sauveur-lès-Bray vous renseignera encore mieux sur le niveau de vie des Saint-Salvatoriens. Concernant le marché locatif saint-salvatorien, les plus cotées sont les maisons non HLM de 3 pièces qui correspondent à plus de 2 % de la demande, ainsi que les maisons non HLM de 5 pièces à hauteur de moins de 2 %. Les résidents de Saint-Sauveur-lès-Bray sont un peu moins du quart à être propriétaires d'une maison de 3 pièces et environ 25 % à être en possession d'une maison de 4 pièces.

Niveau établissements scolaires, hôpitaux et environnement... Fait-il bon vivre à Saint-Sauveur-lès-Bray ?

La qualité de vie dans une commune passe aussi par le nombre d'équipements (hôpitaux, écoles, gares...) installés dans celle-ci. On peut dire qu'ils manquent un peu à Saint-Sauveur-lès-Bray. Il y a 52 enfants ayant l'âge d'aller à l'école dans la commune, il y a donc peu de familles (par rapport au nombre total d'habitants).
Outre les aménagements de la ville, il est important de savoir si la ville a une bonne qualité de l'air ou de l'eau, afin de jauger la pollution ambiante. Qu'en est-il de la qualité de l'eau ? Elle est à 100 % conforme tant au niveau microbiologique que physico-chimique​ d'après L'observatoire national de l'eau.