← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Miré

Résumé du premier tour

Les résidents de Miré ont été invités à voter le 15 mars 2020 pour les municipales. Le taux de participation aux dernières élections affichait 46,14 %. Ce chiffre, assez faible, peut être la conséquence des dernières actualités sur le coronavirus. Le taux de participation au niveau du Maine-et-Loire a baissé par rapport à celui du vote précédent (69,86 % contre 48,49 % cette année).

Pour qu'un candidat soit à même d'obtenir le statut de conseiller municipal, il se doit de respecter les deux conditions qui suivent : avoir obtenu au moins 50 % des voix et avoir réuni plus de 25 % des inscrits.

Municipales 2020 à Miré : quels sont les scores du premier tour ?

Les 15 sièges du conseil ayant déjà tous été attribués dès le 1er tour, les élections municipales 2020 s'achèvent donc à Miré (49). C'est Eric Ménagé qui, fort de 93,48 % des suffrages, arrive en première position, lors du 1er tour des élections municipales. 92,50 % des votants ont manifesté leur préférence pour Serge Beillard. En collectant 92,18 % des voix, Alain Clemenceau remporte la troisième place. Dominique Bellanger (91,53 %), Florent Desetres (91,53 %), Murielle Simon (91,20 %), Daniel Clouet (90,87 %), Laure Nitzel (90,22 %), Jean Harvey (89,25 %), Delphine Halard (87,62 %), Nadia Aubry (86,97 %), Liliane Landeau (86,31 %), Brigitte Olignon-Guirriec (85,66 %), Christelle Vignais (85,01 %) et Eric Guerin (81,10 %) figurent parmi les candidats élus ayant aussi réalisé un résultat élevé.

Au sein de ce village, 1,29 % de votes blancs ont été comptabilisés.

L'élection du maire va à présent se dérouler. Ce dernier est élu par et parmi les membres du conseil municipal fraîchement nommés.

Résultats du premier tour - Miré

Abstention : 53.86% Participation : 46.14%

Résultats détaillés du tour 1

  • Eric MÉNAGÉ, 93.48%



    Eric MÉNAGÉ

    93.48 %

    287 votes

  • Serge BEILLARD, 92.5%



    Serge BEILLARD

    92.5 %

    284 votes

  • Alain CLEMENCEAU, 92.18%



    Alain CLEMENCEAU

    92.18 %

    283 votes

  • Dominique BELLANGER, 91.53%



    Dominique BELLANGER

    91.53 %

    281 votes

  • Florent DESETRES, 91.53%



    Florent DESETRES

    91.53 %

    281 votes

  • Murielle SIMON, 91.2%



    Murielle SIMON

    91.2 %

    280 votes

  • Daniel CLOUET, 90.87%



    Daniel CLOUET

    90.87 %

    279 votes

  • Laure NITZEL, 90.22%



    Laure NITZEL

    90.22 %

    277 votes

  • Jean HARVEY, 89.25%



    Jean HARVEY

    89.25 %

    274 votes

  • Delphine HALARD, 87.62%



    Delphine HALARD

    87.62 %

    269 votes

  • Nadia AUBRY, 86.97%



    Nadia AUBRY

    86.97 %

    267 votes

  • Liliane LANDEAU, 86.31%



    Liliane LANDEAU

    86.31 %

    265 votes

  • Brigitte OLIGNON-GUIRRIEC, 85.66%



    Brigitte OLIGNON-GUIRRIEC

    85.66 %

    263 votes

  • Christelle VIGNAIS, 85.01%



    Christelle VIGNAIS

    85.01 %

    261 votes

  • Eric GUERIN, 81.1%



    Eric GUERIN

    81.1 %

    249 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 1046 habitants
  • 674 inscrits
  • Votants311 inscrits 46.14%
  • Abstentionnistes363 inscrits 53.86%
  • Votes blancs4 inscrits 1.29%

Article à la une des élections

Ils ont fait l'actu. Bruno Fortier, maire de Crépy-en-Valois, première commune confinée à cause du coronavirus : "il reste beaucoup d'amertume"

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Choix de la rédaction

Miré : le contexte politique des élections municipales

Les communes françaises devront voter pour leurs nouveaux conseillers municipaux dans le cadre des élections des 15 mars et 22 mars 2020. Petite particularité pour les communes de moins de 1 000 habitants : pour se présenter aux élections, il n'est pas nécessaire de former une liste. Ainsi les citoyens votent directement pour leurs candidats.

Municipales 2020 : la liste des candidats à Miré

Pour le premier tour des Municipales 2020, les électeurs auront le choix entre les candidats qui suivent. Nadia Aubry est en lice. Serge Beillard, Dominique Bellanger, Alain Clemenceau, Daniel Clouet, Florent Desetres, Eric Guerin, Delphine Halard, Jean Harvey, Liliane Landeau, Eric Ménagé, Laure Nitzel, Brigitte Olignon-Guirriec, Murielle Simon et Christelle Vignais ont également été retenus comme candidats.

Rappelons la loi : si plus d'un quart des habitants inscrits sur les listes électorales se sont exprimés en leur faveur, les candidats peuvent être élus à l'issue du premier tour en cas de majorité absolue. S'il y a second tour, ils devront obtenir une majorité relative afin de pouvoir être élus et décrocher l'un des 15 sièges à pourvoir.

Miré : quels sont les enjeux des Municipales ?

La municipalité de Miré et ses résidents disposeront d'un nouveau conseil municipal, à la suite des élections municipales 2020, prévues les 15 et 22 mars 2020. Pour glisser un vote dans l'urne, divers critères doivent être réunis. On doit être français ou originaire d'un pays membre de l'UE, habiter ou payer ses impôts dans la commune en question, avoir plus de 18 ans et être inscrit sur les listes électorales françaises.

En 2014, comment se sont déroulées ces Municipales ?

Les habitants de Miré élisaient les membres du conseil municipal grâce à un scrutin proportionnel de liste, les 23 et 30 mars 2014.
Les candidats de droite l'avaient emporté, comme dans la majorité des villes françaises, à Miré. La liste de la Droite, nommée MIRÉ CAP 2020 avait obtenu le score de 100 % aux dernières élections. Sur ce premier tour, la liste décrochait 15 sièges, parmi les 15 disponibles.
On observe une participation de 70,08 % lors des précédentes Municipales, qui génèrent d'habitude un taux de participation assez élevé. Elle était en forte baisse par rapport à 2008 où celle-ci était alors de 82,03 %.

L'examen des élections précédentes permet-il d'y découvrir la même tendance ?

Par rapport à 2017, année des dernières Présidentielles, le paysage politique actuel se révèle être identique. En troisième place, Emmanuel Macron (En marche !) a eu 14,26 % des voix, derrière François Fillon (Les Républicains) d'une part et Marine Le Pen (Front national) d'autre part qui ont comptabilisé respectivement 36,01 % et 27,97 %. Il y aura eu une majorité des citoyens de Miré pour voter en faveur de Marine Le Pen (50,85 %). La participation au second tour de 2017 a baissé de -5,8 points à l'échelle de la France en comparaison de 2012. À Miré, l'évolution est assez différente : ils ont été 525 citoyens à venir voter au second tour des dernières Présidentielles, soit 80,52 % contre 87,91 % en 2012.
Alors que Renaissance (soutenue par La République en Marche) emportait 22,22 % des suffrages aux élections européennes 2019, Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) a pu compter sur le soutien de 40,46 % des citoyens.
Les élections municipales 2020 permettront d'évaluer la pérennité de cette tendance.

Quelques informations sur Miré

Les 15 et 22 mars se tiennent les élections municipales dans le pays. C'est alors l'occasion la plus indiquée de se rendre compte de la condition socio-économique dans la commune de Miré.

Que pourrait-on retenir des résidents de la ville de Miré ?

Miré est une commune du Maine-et-Loire, elle abrite 984 résidents. Aux alentours, on trouve Thorigné-d'Anjou, Bécon-les-Granits ou bien Saint-Augustin-des-Bois qui sont des villes liées à Miré, par l'intermédiaire de la Communauté de Communes des Vallées du Haut-Anjou. Les Miréens sont peu âgés (la majorité a entre 25 et 54 ans et 18,15 % ont entre 55 et 64 ans). Les immigrés se révèlent peu présents dans la ville de Miré où ils représentent 2,22 % de la population.

Qu'en est-il du niveau de vie à Miré ?

Un survol des secteurs qui suivent aide à mieux cerner l'emploi à Miré. 42,16 % des Miréens sont en activité (soit plus de 416 résidents). Les employés et ouvriers constituent 66,67 % des actifs. 13 % de la population miréenne déclarent percevoir le chômage. Au sein de ces personnes, une majeure partie sont des femmes.
Si l'on désire confronter les chiffres, le niveau de vie à Miré est similaire à celui de la France. Le revenu fiscal médian des Miréens était de 18 126 € au cours de l'année 2016 tandis que le revenu fiscal médian français s'élevait à environ 20 000 € durant l'année 2014.
Outre le marché de l'emploi, celui de l'immobilier reste une bonne illustration du niveau de vie des Miréens. Les habitants sont 7 % à s'avérer locataires de maison HLM de 3 pièces et 7 % à louer une maison HLM de 4 pièces. S'il s'agit de l'acquisition d'un logement, les propriétaires sont séduits par les maisons de 6 pièces à moins de 20 % quand presque 21 % choisissent des maisons de 5 pièces.

Miré : y vit-on bien ?

Les équipements à destination des Miréens (hôpitaux, gares, écoles...) sont assez nombreux. Avec un total global de 207 enfants, âgés de 0 à 15 ans, un assez grand nombre de familles se sont installées à Miré si on compare ces chiffres au nombre total d'habitants. On recense donc pour les jeunes habitants 1 crèche ainsi que 2 établissements scolaires.
En plus des infrastructures, sachez que le niveau de pollution peut être évalué via la qualité de l'air ou de l'eau. Selon L'observatoire national de l'eau, l'eau à Miré est conforme à 100 % tant sur le plan microbiologique ​que physico-chimique​.