← Tous les résultats

Municipales

Résultats des élections municipales : Saint-André-en-Royans

Résumé du premier tour

Les résidents de Saint-André-en-Royans étaient attendus ce 15 mars 2020 pour les élections municipales. Le 1er tour des élections municipales avait réuni 79,17 % des citoyens en 2014. Ils étaient, cette année, 57,09 % à avoir voté (ce qui correspond à une baisse de -22,08 points). La participation dans le département de l'Isère a baissé en comparaison avec le dernier scrutin : 68,83 % contre 51,59 % cette année.

Avec plus de la moitié des suffrages exprimés et 25 % des voix des inscrits, un candidat est élu de manière automatique au conseil municipal.

Élections municipales 2020 à Saint-André-en-Royans : quels sont les résultats du 1er tour ?

À Saint-André-en-Royans (38), les jeux sont donc faits dès le premier tour pour ces élections municipales 2020 étant donné que les 11 sièges du conseil ont déjà tous été emportés. Gaëlle Brun et Brigitte Vuillod sont arrivées en tête du premier tour des élections municipales en remportant 96,27 % des votes exprimés. Fort de 93,78 % des voix, Gérard Poiraud s'offre la troisième place à l'issue du premier tour. D'autres candidats nommés au conseil ont effectué un score élevé, s'assurant donc l'appui des votants : Laurent Pascal (92,54 %), Audrey Pascal (91,92 %), Frédéric D'Azevedo (90,68 %), Gérard Guillet (89,44 %), Virginie Nugues (89,44 %), Frédéric Reymond (88,81 %), Jean-Philippe Dode (88,19 %) et Michel Romey (82,60 %).

Suite à leur élection, les nouveaux membres du conseil municipal doivent désigner parmi eux celui ou celle qui sera maire.

Résultats du premier tour - Saint-André-en-Royans

Abstention : 42.91% Participation : 57.09%

Résultats détaillés du tour 1

  • Gaëlle BRUN, 96.27%



    Gaëlle BRUN

    96.27 %

    155 votes

  • Brigitte VUILLOD, 96.27%



    Brigitte VUILLOD

    96.27 %

    155 votes

  • Gérard POIRAUD, 93.78%



    Gérard POIRAUD

    93.78 %

    151 votes

  • Laurent PASCAL, 92.54%



    Laurent PASCAL

    92.54 %

    149 votes

  • Audrey PASCAL, 91.92%



    Audrey PASCAL

    91.92 %

    148 votes

  • Frédéric DE AZEVEDO, 90.68%



    Frédéric DE AZEVEDO

    90.68 %

    146 votes

  • Gérard GUILLET, 89.44%



    Gérard GUILLET

    89.44 %

    144 votes

  • Virginie NUGUES, 89.44%



    Virginie NUGUES

    89.44 %

    144 votes

  • Frédéric REYMOND, 88.81%



    Frédéric REYMOND

    88.81 %

    143 votes

  • Jean-Philippe DODE, 88.19%



    Jean-Philippe DODE

    88.19 %

    142 votes

  • Michel ROMEY, 82.6%



    Michel ROMEY

    82.6 %

    133 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Résultats affichés : 5 premiers

Détails de la participation

  • 327 habitants
  • 282 inscrits
  • Votants161 inscrits 57.09%
  • Abstentionnistes121 inscrits 42.91%
  • Votes blancs0 inscrits 0%

Article à la une des élections

Etats-Unis : les ouvriers du Michigan vont-ils à nouveau voter Trump?

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Saint-André-en-Royans : le contexte politique des élections municipales

Le renouvellement des conseillers municipaux s'effectuera les 15 mars et 22 mars prochains, dans toutes les communes françaises. À l'inverse des communes de plus de 1 000 habitants, les candidats des petites villes présentent obligatoirement une candidature individuelle, même s'ils ont la possibilité de se regrouper. Le jour du scrutin, les électeurs sélectionneront directement leurs candidats parmi tous ceux qui ont officiellement été reconnus comme tels.

La liste des candidats aux élections municipales 2020 à Saint-André-En-Royans

Lors du premier tour des Municipales 2020, les citoyens pourront choisir entre les candidats suivants. Frédéric D'Azevedo, qui dirige actuellement la ville de Saint-André-En-Royans, se représente aux élections. Gaëlle Brun a de même officialisé sa candidature. Jean-Philippe Dode, Gérard Guillet, Virginie Nugues, Audrey Pascal, Laurent Pascal, Gérard Poiraud, Frédéric Reymond, Michel Romey et Brigitte Vuillod se rajoutent à la liste des candidats à Saint-André-En-Royans.

Il faut rappeler que les critères pour être élu dès le premier tour requièrent que le candidat remporte une majorité absolue et qu'au moins le quart des citoyens mentionnés sur les listes aient voté en sa faveur. Pour être élu au second tour, si celui-ci est de rigueur, le candidat devra atteindre une majorité relative. Celui-ci peut alors prendre l'un des 11 sièges à pourvoir.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Saint-André-en-Royans ?

Afin d'élire un nouveau conseil municipal, les résidents de Saint-André-en-Royans se rendront, les 15 et 22 mars 2020, aux urnes, pour les élections municipales 2020. Cette élection est ouverte aux Français ou aux ressortissants d'un pays de l'UE. Il faut également être majeur, inscrit sur les listes électorales françaises et résider ou s'acquitter de ses impôts dans la ville correspondante.

Zoom sur les précédentes élections municipales (2014)

Le scrutin plurinominal avec panachage concerne, lors des municipales, les communes de moins de 1000 habitants. De fait, les électeurs votent pour plusieurs membres à la fois et peuvent aussi choisir des candidats de deux listes différentes.
C'est le 23 mars 2014, dès le soir du premier tour, que 11 membres du conseil municipal de Saint-André-en-Royans avaient été élus. Accompagnées de Frederic Reymond, Audrey Pascal, Jean-Philippe Dode, Michel Romey mais aussi Aurélie Poiraud et Gérard Guillet, Brigitte Vuillod et Nathalie Boucher avaient été désignées pour diriger les Andréens.
D'assez nombreux citoyens se sont déplacés aux bureaux de vote : 228 sur les 288 inscrits ont déposé un bulletin de vote. Ceci montre une forte baisse de la participation lorsqu'on la rapporte aux dernières Municipales de 2008 où elle atteignait 82,39 %.

Les autres scrutins ont-ils connu des votes identiques ?

Il n'y a pas eu de vote depuis les Présidentielles de 2017, mais plusieurs élections se sont tenues depuis les précédentes Municipales. En étudiant les résultats du premier tour sur la ville de Saint-André-en-Royans aux dernières Présidentielles, en 2017, on remarque qu'ils étaient différents de ce qui a été enregistré au niveau national.
L'écart s'est creusé entre François Fillon (Républicains) qui a emporté 19,92 % des suffrages au premier tour, et Jean-Luc Mélenchon (France insoumise) d'une part et Emmanuel Macron (En marche !) d'autre part, qui ont obtenu 27,97 % et 20,34 % des voix. Au deuxième tour, Emmanuel Macron s'est classé en tête avec 63 % des suffrages des citoyens de Saint-André-en-Royans. 240 électeurs de Saint-André-en-Royans se sont déplacés, ce qui revient à 83,33 % de la population.
Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) d'un côté, et Europe Écologie de l'autre avaient respectivement emporté 23,16 % et 22,03 % des voix lors des élections européennes 2019.

Quelques informations sur Saint-André-en-Royans

Le conseil municipal de Saint-André-en-Royans, qui sera élu lors des municipales des 15 et 22 mars prochains, devra prendre en compte le contexte socio-économique local (écologie, accès aux soins, mobilité...).

Quelles sont les spécificités des habitants de la ville de Saint-André-en-Royans ?

Saint-André-en-Royans est une commune d'Isère, comptant 315 résidents. Elle est grande de. À la fondation de la Communauté de Communes Saint-Marcellin Vercors Isère Communauté, le petit village a été relié notamment à Saint-Lattier, Chasselay ou Malleval-en-Vercors. Les calculs font état d'une population peu âgée. En effet, la majorité de la population a entre 25 et 54 ans et 26,04 % ont entre 55 et 64 ans. Saint-André-en-Royans est une ville peu concernée par l'immigration avec 2,22 % d'immigrés au sein de ses résidents.

Quel est le niveau de vie dans la ville de Saint-André-en-Royans ?

Retrouvez la situation du marché du travail à Saint-André-en-Royans grâce aux chiffres qui suivent. Les artisans, commerçants, chefs d'entreprise et employés sont les statuts majoritaires parmi la population active à Saint-André-en-Royans. 150 Andréens travaillent (48,25 % de la population) et 54,84 % des travailleurs ont l'un de ces statuts. Les hommes andréens sont dans l'ensemble plus impactés par le chômage. Sur 7 % de chômeurs, plus de la moitié sont, en effet, des hommes.
Durant l'année 2016, les Andréens avaient en moyenne touché 20 391 €, un revenu médian similaire aux données du pays de 2014 : les Français ont en effet gagné 20 000 € en moyenne cette année-là.
En plus du marché de l'emploi, celui de l'immobilier est un bon indicateur du niveau de vie des Andréens. Moins de 4 % des Andréens s'avèrent locataires de maisons non HLM de 4 pièces et plus de 2 % louent un appartement non HLM de 3 pièces. Un peu plus de 30 % des résidents sont propriétaires d'une maison de 5 pièces tandis qu'ils sont environ 25 % à posséder une maison de 6 pièces.

La qualité de vie à Saint-André-en-Royans plus dans le détail

Il y a une raison pour laquelle les politiques urbaines se focalisent principalement sur les équipements de la ville : en répondant aux attentes des habitants, elles garantissent la qualité de vie dans leur ville. On peut remarquer qu'à Saint-André-en-Royans les installations manquent un peu. Par rapport au nombre total d'habitants, on y dénombre peu de familles (46 enfants âgés de 0 à 15 ans), qui peuplent la commune.
La pollution est également un facteur à prendre en considération pour juger de la qualité de vie d'une ville. Qu'en est-il de la qualité de l'eau ? Elle se révèle à 100 % conforme tant sur le plan microbiologique que physico-chimique​ selon L'observatoire national de l'eau.