← Tous les résultats

Municipales

Résultats des élections municipales : Génos

Résumé du premier tour

Les habitants de Génos se sont rendus aux urnes le 15 mars 2020 pour les élections municipales. 72,58 % des citoyens ont voté au 1er tour des élections municipales. En 2014 ils étaient 79,75 %, ce qui équivaut à une baisse de -7,17 points. On remarque que la participation dans le département de la Haute-Garonne a baissé, par rapport à la précédente élection (75,85 % contre 61,57 % cette année).

Avec plus de la moitié des suffrages et 25 % des voix des inscrits, un candidat devient conseiller municipal de façon automatique.

À Génos, qui est en tête au 1er tour des élections municipales 2020 ?

L'identité des 7 membres du conseil municipal de Génos (31) est donc à présent connue dès le premier tour des élections municipales 2020. En première place du 1er tour des municipales, Denis Chapot, Jean-Claude Fournier et Guillaume Villeneuve obtiennent 91,11 % des votes. Grâce à leur résultat élevé, Christophe Cazalot (86,66 %), Maurice Angel Morliere (84,44 %), Danielle Ribaut (80 %) et Isabelle Monserie (75,55 %) font partie des vainqueurs de ce tour.

Les nouveaux conseillers municipaux ayant été choisis, ils sont maintenant conviés à désigner – parmi eux – celui ou celle qui obtiendra le statut de maire de la commune.

Résultats du premier tour - Génos

Abstention : 27.42% Participation : 72.58%

Résultats détaillés du tour 1

  • Denis CHAPOT, 91.11%



    Denis CHAPOT

    91.11 %

    41 votes

  • Jean-Claude FOURNIER, 91.11%



    Jean-Claude FOURNIER

    91.11 %

    41 votes

  • Guillaume VILLENEUVE, 91.11%



    Guillaume VILLENEUVE

    91.11 %

    41 votes

  • Christophe CAZALOT, 86.66%



    Christophe CAZALOT

    86.66 %

    39 votes

  • Maurice Angel MORLIERE, 84.44%



    Maurice Angel MORLIERE

    84.44 %

    38 votes

  • Danielle RIBAUT, 80%



    Danielle RIBAUT

    80 %

    36 votes

  • Isabelle MONSERIE, 75.55%



    Isabelle MONSERIE

    75.55 %

    34 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Résultats affichés : 5 premiers

Détails de la participation

  • 91 habitants
  • 62 inscrits
  • Votants45 inscrits 72.58%
  • Abstentionnistes17 inscrits 27.42%
  • Votes blancs0 inscrits 0%

Article à la une des élections

franceinfo junior. Qui sont les candidats à l'élection présidentielle américaine ?

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Génos : le contexte politique des élections municipales

Les 15 mars et 22 mars 2020, les 70 habitants de Génos devront désigner les membres du conseil municipal de leur commune. Le scrutin pour les communes de moins de 1 000 habitants obéit à des règles particulières. En effet, les électeurs ne votent pas pour une liste, mais pour des candidats, parmi ceux ayant soumis leur candidature auparavant.

Élections municipales 2020 à Génos : les candidats

Pour le premier tour des élections municipales 2020, les citoyens pourront choisir entre les candidats suivants. Denis Chapot ne veut pas lâcher sa ville de Génos et souhaite renouveler son mandat à la mairie. La candidature de Christophe Cazalot a été acceptée. À noter qu'en 2014, ce dernier avait décroché un siège au conseil municipal. Jean-Claude Fournier, Isabelle Monserie, Maurice Angel Morliere, Danielle Ribaut et Guillaume Villeneuve se rajoutent à la liste des candidats à Génos.

Pour information : les candidats sont élus au premier tour dans le cas où ils remportent la majorité absolue, mais à condition que plus du quart des résidents enregistrés sur les listes aient voté en leur faveur. Concernant le second tour, si celui-ci a lieu, les candidats devront atteindre une majorité relative pour pouvoir être élus et accéder à l'un des 7 sièges à pourvoir.

Génos : quels sont les enjeux des Municipales ?

Afin d'élire un nouveau conseil municipal, les électeurs de Génos iront, les 15 et 22 mars 2020, aux urnes, lors des élections municipales 2020. Les ressortissants d'un pays membre de l'Union européenne sont aussi invités à ce suffrage ! Il est nécessaire qu'ils remplissent néanmoins les conditions suivantes : avoir plus de 18 ans, être présent sur les listes électorales françaises, et payer ses impôts ou habiter dans la ville correspondante.

Qui sortait gagnant en 2014 ? Retour sur les dernières Municipales

Le scrutin plurinominal avec panachage concerne, pour les municipales, les communes de moins de 1000 habitants. Ainsi, les électeurs votent pour plusieurs candidats à la fois et peuvent également choisir des membres de deux listes différentes.
7 membres du conseil municipal de la commune de Génos ont été désignés par les habitants le 23 mars 2014, dès le soir du premier tour. Les Génosiens avaient offert à Denis Chapot et Jean-Claude Fournier le soin de diriger leur municipalité. Christophe Cazalot, Olivier Deu, Philippe Mercanti, Maurice Morliere et Isabelle Monsérié étaient chargés, dans le même temps, de les assister.
Bon à savoir : 63 citoyens ont choisi d'aller voter, parmi les 79 personnes inscrites sur la liste électorale. De fait, d'assez nombreux électeurs ont exprimé leur voix. En comparaison avec celui des Municipales de 2008 (90,8 %), ce taux de participation induit une forte baisse.

Une évolution similaire à d'autres élections ?

Plusieurs scrutins ont eu lieu dans l'intervalle entre les précédentes Municipales et cette année. Les Présidentielles, en particulier, se sont tenues en 2017. Au premier tour, les scores à Génos étaient identiques à ceux recensés au niveau du pays.
Si Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise) n'a totalisé que 17,31 % des suffrages, Emmanuel Macron (En marche !) ainsi que François Fillon (Les Républicains) étaient devant au premier tour : 25 % et 19,23 % des voix. Au deuxième tour, les citoyens de Génos ont fait leur choix et voté à 86,05 % en faveur d'Emmanuel Macron. 68,49 % (soit 50 votants) : telle était la participation des résidents de Génos au second tour des dernières Présidentielles, alors qu'ils étaient 72,29 % à faire le déplacement en 2012.

Quelques informations sur Génos

Mobilité, écologie, sécurité et accès aux soins sont les grands enjeux socio-économiques à Génos pour les élections municipales qui auront lieu les 15 et 22 mars prochains.

Toutes les spécificités des habitants de Génos

Niveau démographie, Génos, un petit village de Haute-Garonne, compte 70 habitants. Grâce à la Communauté de Communes Pyrénées Haut Garonnaises, qui assure une continuité entre les villes voisines, Génos communique aisément avec Artigue, Antignac ou également Bezins-Garraux. La population est peu âgée puisque la majorité des résidents a entre 25 et 54 ans. Cependant, 26,67 % des habitants ont entre 55 et 64 ans. Aujourd'hui, à Génos, 4,55 % des résidents sont issus de l'immigration.

Portrait des résidents de Génos : comment vivent-ils ?

Les données qui suivent servent à connaître les chiffres du chômage à Génos. Les Génosiens sont en majorité des employés et professions intermédiaires (100 % des habitants). Les travailleurs sont au nombre de 22 et représentent 30,30 % des habitants. 5 % des résidents génosiens actifs se retrouvent en demande d'emploi, dont une majeure partie sont des femmes.
Pour enrichir cet examen du niveau de vie génosien, il se révèle utile d'examiner les chiffres du marché immobilier. Les Génosiens et la location : ils sont plus de 3 % à être locataires d'une maison meublée de 6 pièces et plus de 3 % d'une maison non HLM de 4 pièces. Les propriétaires sont respectivement presque 25 % à choisir une maison de 5 pièces et 36 % à acheter une maison de 4 pièces.

Génos : y vit-on bien ?

Les équipements du type hôpitaux ou encore écoles manquent un peu à Génos. Il y a 13 enfants en âge d'aller à l'école dans la commune, il y a donc un assez grand nombre de familles (par rapport au nombre total d'habitants).
Les indices de qualité de l'air ou de l'eau fournissent une bonne idée de la pollution environnante dans une ville. L'eau répond-elle aux exigences de qualité ? L'observatoire national de l'eau indique qu'à Génos, l'eau est à 100 % conforme tant sur le plan microbiologique que physico-chimique.