← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Porte-de-Seine

Résumé du premier tour

Les habitants de Porte-de-Seine ont fait le déplacement le 15 mars 2020 pour voter aux élections municipales. Le premier tour des élections municipales a rassemblé 66,97 % des électeurs cette année. La participation dans le département de l'Eure a baissé par rapport à l'élection précédente. Elle était de 69,03 %, contre 51,20 % cette année.

Si au moins 25 % des inscrits et plus de la moitié des électeurs glissent un bulletin en faveur d'un candidat, celui-ci est élu au conseil municipal.

Quel est le résultat du 1er tour des élections municipales 2020 à Porte-de-Seine ?

Porte-de-Seine (27) a vu la totalité des 15 sièges du conseil être allouée dès le premier tour des élections municipales 2020. Jean-Claude Corbel et Philippe Lambert récoltent 91,15 % des suffrages au 1er tour des élections municipales. Le score effectué par Laurent Berger (90,47 %) le place troisième. D'autres candidats élus ont également été soutenus par les votants, comme le montrent les résultats élevés de Jean-Claude Duval (89,11 %), Jean-Charles Picard (89,11 %), Olivier Voituriez (88,43 %), Gilles Cahn (87,75 %), Eric Jornod (87,07 %), Sophie Prévost (78,91 %), Anne Oberkampf De Dabrun (76,87 %), Michel Kitzis (76,19 %), Céline Sorin (76,19 %), Christine Descomble-Fourage (74,14 %), Jean-Philippe Brun (73,46 %) et Monique Kwasny (61,90 %).

Ayant été désignés, les membres du conseil municipal sont invités à choisir – dans leurs rangs – le prochain maire.

Résultats du premier tour - Porte-de-Seine

Abstention : 33.03% Participation : 66.97%

Résultats détaillés du tour 1

  • Jean-Claude CORBEL, 91.15%



    Jean-Claude CORBEL

    91.15 %

    134 votes

  • Philippe LAMBERT, 91.15%



    Philippe LAMBERT

    91.15 %

    134 votes

  • Laurent BERGER, 90.47%



    Laurent BERGER

    90.47 %

    133 votes

  • Jean-Claude DUVAL, 89.11%



    Jean-Claude DUVAL

    89.11 %

    131 votes

  • Jean-Charles PICARD, 89.11%



    Jean-Charles PICARD

    89.11 %

    131 votes

  • Olivier VOITURIEZ, 88.43%



    Olivier VOITURIEZ

    88.43 %

    130 votes

  • Gilles CAHN, 87.75%



    Gilles CAHN

    87.75 %

    129 votes

  • Eric JORNOD, 87.07%



    Eric JORNOD

    87.07 %

    128 votes

  • Sophie PRÉVOST, 78.91%



    Sophie PRÉVOST

    78.91 %

    116 votes

  • Anne OBERKAMPF DE DABRUN, 76.87%



    Anne OBERKAMPF DE DABRUN

    76.87 %

    113 votes

  • Michel KITZIS, 76.19%



    Michel KITZIS

    76.19 %

    112 votes

  • Céline SORIN, 76.19%



    Céline SORIN

    76.19 %

    112 votes

  • Christine DESCOMBLE-FOURAGE, 74.14%



    Christine DESCOMBLE-FOURAGE

    74.14 %

    109 votes

  • Jean-Philippe BRUN, 73.46%



    Jean-Philippe BRUN

    73.46 %

    108 votes

  • Monique KWASNY, 61.9%



    Monique KWASNY

    61.9 %

    91 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 116 habitants
  • 221 inscrits
  • Votants148 inscrits 66.97%
  • Abstentionnistes73 inscrits 33.03%
  • Votes blancs0 inscrits 0%

Article à la une des élections

Poitiers : Léonore Moncond'huy, la surprise verte

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Choix de la rédaction

Porte-de-Seine : le contexte politique des élections municipales

Les élections des 15 et 22 mars 2020 permettent le renouvellement des conseillers municipaux des communes françaises. Dans les communes de moins de 1 000 habitants, il s'agira d'élire non pas une liste, contrairement aux villes plus peuplées, mais directement des candidats parmi ceux ayant déposé leur candidature.

Municipales : le cru 2020 à Porte-De-Seine

Pour le premier tour des Municipales 2020, les citoyens auront le choix entre les candidats qui suivent. Jean-Philippe Brun, maire actuel de Porte-De-Seine, décide d'être candidat à sa réélection. Laurent Berger a de même déposé sa candidature. Ce dernier s'était présenté aux municipales 2014 et avait ainsi obtenu un siège au conseil municipal. Les candidatures de Gilles Cahn, Jean-Claude Corbel, Christine Descomble-Fourage, Jean-Claude Duval, Eric Jornod, Michel Kitzis, Monique Kwasny, Philippe Lambert, Anne Oberkampf De Dabrun, Jean-Charles Picard, Sophie Prévost, Céline Sorin et Olivier Voituriez viennent s'ajouter à celles déjà évoquées.

Précisons que deux conditions doivent être remplies pour qu'un candidat soit élu au premier tour : recevoir une majorité absolue et les votes de plus du quart des administrés enregistrés sur les listes électorales. En cas de second tour, il convient pour les candidats d'atteindre une majorité relative pour être élus et prendre l'un des 15 sièges à pourvoir.

Porte-de-Seine : quels sont les enjeux des Municipales ?

Lors des prochaines élections municipales 2020, dont le premier tour se tiendra le 15 mars et le second tour, une semaine plus tard, la ville de Porte-de-Seine élira les 11 nouveaux membres de son conseil municipal. Pour être à même de se rendre au bureau de vote, il faudra être majeur, inscrit sur les listes électorales, français ou ressortissant de l'Union européenne, mais également demeurer ou payer ses impôts dans la commune concernée.

Quels étaient les résultats des Municipales de 2014 ?

Pour les électeurs d'une commune de moins de 1000 habitants, un type de scrutin spécifique s'applique pour les municipales : il s'agit d'un vote plurinominal avec panachage. Cela veut dire que les électeurs désignent plusieurs membres à la fois et, par ailleurs, sont libres de choisir des candidats de deux listes différentes.
À Porte-de-Seine, 11 sièges du conseil municipal ont été pourvus pendant les élections du 23 mars 2014, dès le soir du premier tour. Barbara Luttway, Michel Kitzis, Annie Bamas-Bruyant, Jean-Claude Corbel mais aussi Christine Descomble-Fourage et Nicolas Botte accompagnaient Gilles Cahn, Monique Kwasny, Laurent Berger, Jean-Pierre Trochet et Abou Kane, qui ont été chargés par les Porte-Joyeux de les administrer.
Point sur le taux de participation : de très nombreux électeurs sont allés voter. De fait, 117 citoyens ont glissé un bulletin dans l'urne, pour une liste électorale de 125 noms. Ainsi, on assiste à une forte hausse en regard de la participation des élections municipales de 2008, qui atteignait 84,96 %.

Est-il possible que cette tendance ait été présente aux dernières élections ?

En ce qui concerne les autres scrutins depuis les précédentes élections municipales, on en comptabilise plusieurs. Les dernières élections présidentielles, pour leur part, se sont déroulées en 2017. Au moment du premier tour des dernières élections présidentielles, on observe que les résultats sur la municipalité de Porte-de-Seine étaient très similaires à ce qui a été observé à l'échelle nationale.
Les chiffres du premier tour ont établi une différence : Emmanuel Macron (En marche !) de même que François Fillon (Républicains) ont obtenu les scores les plus élevés avec 30,56 % et 24,07 % des voix, devant Marine Le Pen (Front national) qui n'a emporté que 19,44 %. Les habitants de Porte-de-Seine ont enfin choisi de voter en faveur d'Emmanuel Macron (70,59 % au second tour). À Porte-de-Seine, 82,09 % des résidents avaient fait le déplacement dans le cadre de ces dernières élections (110 votants), contre 87,18 % en 2012.

Porte-de-Seine : les données clefs

Ces 15 et 22 mars prochains, les citoyens des petites et grandes villes sont appelés à désigner leurs nouveaux conseillers municipaux. Les scores lors des dépouillements pourront sans doute être expliqués à l'aide des chiffres socio-économiques de la commune : accès aux soins, écologie, chômage... Quels seront les enjeux de ces élections municipales 2020 ?

Quelques statistiques sur la population de Porte-de-Seine

Porte-de-Seine se trouve dans l'Eure et compte 207 habitants. Plusieurs communes sont liées à Porte-de-Seine depuis la fondation de la Communauté d'Agglomération Seine Eure, par exemple Le Bec-Thomas, Le Vaudreuil ou Surtauville. Si 32,26 % de la population ont entre 55 et 64 ans, la majorité des Porte-Joyeux a entre 25 et 54 ans. Les chiffres de l'immigration à Porte-de-Seine sont peu élevés, avec 2,88 % d'immigrés.

Revenus, emploi et immobilier : comment caractériser le niveau de vie à Porte-de-Seine ?

Ces chiffres permettent d'analyser le marché de l'emploi à Porte-de-Seine. Plus de 96 habitants (49,51 % de la population) ont un travail à Porte-de-Seine. En large majorité (52,66 % de la population active), les Porte-Joyeux sont des professions intermédiaires et employés. Les taux du chômage de la population porte-joyeuse font état de moins de 11 % de chômeurs, dont une majeure partie sont des femmes.
Les ménages porte-joyeux perçoivent des revenus plus élevés que la moyenne nationale. Le revenu médian à Porte-de-Seine s'élevait à 27 319 € par an en 2016. Durant l'année 2014, le revenu médian était d'environ 20 000 € en France.
Le niveau de vie d'une commune se mesure également en regard du type de logement le plus occupé et du statut d'occupation le plus représenté. La location de maison non HLM de 4 pièces constitue 6 % du marché du logement de la ville. 6 % des locataires vivent, quant à eux, dans une maison non HLM de 5 pièces. Qu'achètent les résidents dans votre commune ? Les foyers sont environ 25 % à être propriétaires d'une maison de 5 pièces et un peu plus du tiers d'une maison de 6 pièces.

En termes d'établissements scolaires, hôpitaux et environnement... Fait-il bon vivre à Porte-de-Seine ?

Il y a une raison pour laquelle les stratégies urbaines se focalisent principalement sur les équipements de la ville : en répondant aux attentes des habitants, elles garantissent la qualité de vie dans leur ville. On peut constater qu'à Porte-de-Seine les infrastructures manquent un peu. Il y a 25 enfants de 0 à 15 ans, dans la ville de Porte-de-Seine, on peut constater que, par rapport au nombre total d'habitants, peu de familles y habitent.
Pour votre bien-être et celui de vos proches, il est important de s'informer sur l'éventuelle pollution de votre lieu de vie. Grâce à L'observatoire national de l'eau, on sait que la qualité de l'eau se révèle 100 % conforme tant sur le plan microbiologique ​que physico-chimique.