← Tous les résultats

Municipales

Résultats des élections municipales : Le Pègue

Résumé du premier tour

Ce 15 mars 2020, les électeurs du Pègue étaient appelés aux urnes pour les municipales. Au soir du scrutin lors du premier tour des élections municipales, 63,81 % des citoyens étaient allés voter. En 2014, ils étaient 70,06 % (baisse de -6,25 points). La participation au niveau de la Drôme a baissé par rapport à celle du vote précédent (76,23 % contre 63,08 % cette année).

Si un candidat emporte plus de la moitié des suffrages exprimés et au moins 25 % des voix des inscrits, il est dans ce cas élu au conseil municipal.

Quels candidats sont favoris au 1er tour des municipales 2020 au Pègue ?

La totalité des 11 sièges du conseil a donc déjà été octroyée dès le 1er tour des élections municipales 2020 au Pègue (26). C'est Elisabeth Weigert, forte de 94,64 % des suffrages, qui arrive en tête à l'issue du premier tour des élections municipales. Fernand Sanchez Cisneros a pu miser sur le soutien de 92,85 % des votants. Le décompte des suffrages suggère que la troisième place du classement est prise par Dominique Piallat qui a obtenu 92,26 % des suffrages en sa faveur. Ce tour a valorisé certains candidats, notamment Francis Gigondan (89,88 %), Jérôme Andeol (86,90 %), Brigitte Flouret (86,30 %), Nadine Jouve Dinges (86,30 %), Annick Ferrari (85,71 %), Beatrice Hertel (84,52 %), Guy Vial (83,33 %) et Nicolas Clement (76,78 %).

Les nouveaux conseillers municipaux ayant été élus, ils sont désormais invités à choisir – parmi eux – celui ou celle qui obtiendra le statut de maire de la ville.

Résultats du premier tour - Le Pègue

Abstention : 36.19% Participation : 63.81%

Résultats détaillés du tour 1

  • Elisabeth WEIGERT, 94.64%



    Elisabeth WEIGERT

    94.64 %

    159 votes

  • Fernand SANCHEZ CISNEROS, 92.85%



    Fernand SANCHEZ CISNEROS

    92.85 %

    156 votes

  • Dominique PIALLAT, 92.26%



    Dominique PIALLAT

    92.26 %

    155 votes

  • Francis GIGONDAN, 89.88%



    Francis GIGONDAN

    89.88 %

    151 votes

  • Jérôme ANDEOL, 86.9%



    Jérôme ANDEOL

    86.9 %

    146 votes

  • Brigitte FLOURET, 86.3%



    Brigitte FLOURET

    86.3 %

    145 votes

  • Nadine JOUVE DINGES, 86.3%



    Nadine JOUVE DINGES

    86.3 %

    145 votes

  • Annick FERRARI, 85.71%



    Annick FERRARI

    85.71 %

    144 votes

  • Beatrice HERTEL, 84.52%



    Beatrice HERTEL

    84.52 %

    142 votes

  • Guy VIAL, 83.33%



    Guy VIAL

    83.33 %

    140 votes

  • Nicolas CLEMENT, 76.78%



    Nicolas CLEMENT

    76.78 %

    129 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Résultats affichés : 5 premiers

Détails de la participation

  • 396 habitants
  • 268 inscrits
  • Votants171 inscrits 63.81%
  • Abstentionnistes97 inscrits 36.19%
  • Votes blancs0 inscrits 0%

Article à la une des élections

Etats-Unis : les ouvriers du Michigan vont-ils à nouveau voter Trump?

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Le Pègue : le contexte politique des élections municipales

Le renouvellement des conseillers municipaux dans toutes les communes françaises s'effectuera les 15 mars et 22 mars 2020. Contrairement aux communes de plus de 1 000 habitants, les candidats des petites villes présentent obligatoirement une candidature individuelle, même s'ils peuvent se regrouper. Le jour du vote, les citoyens choisiront directement leurs candidats parmi tous ceux qui ont officiellement été reconnus comme tels.

Élections municipales 2020 au Pègue : les candidats

Pour le premier tour des Municipales 2020, les électeurs pourront choisir entre les candidats qui suivent. Jérôme Andeol se présente aux élections. Les autres candidats sont Nicolas Clement, Annick Ferrari, Brigitte Flouret, Francis Gigondan, Beatrice Hertel, Nadine Jouve Dinges, Dominique Piallat, Fernand Sanchez Cisneros, Guy Vial et Elisabeth Weigert.

À noter : pour être élus au premier tour, les candidats auront l'obligation de remporter une majorité absolue, sous réserve que plus du quart des résidents enregistrés sur les listes électorales aient voté pour eux. Pour être élus lors de l'hypothétique second tour et prétendre à l'un des 11 sièges à pourvoir, ceux-ci devront atteindre une majorité relative.

Le Pègue : quels sont les enjeux des Municipales ?

Les 15 et 22 mars 2020, le nouveau conseil municipal de la ville du Pègue sera élu, dans le cadre des élections municipales 2020. Les électeurs français ou ressortissants de l'UE, qui sont majeurs, qui figurent sur les listes électorales françaises et qui s'acquittent de leurs impôts ou résident dans la municipalité sont invités à se rendre aux urnes pour ce suffrage.

Retour sur les Municipales de 2014 : comment se sont-elles déroulées ?

Dans certaines communes, les électeurs peuvent élire plusieurs candidats en même temps, et d'ailleurs désigner des membres de deux listes différentes lors de ces élections municipales. Seules les communes de moins de 1000 habitants sont concernées par ce scrutin plurinominal avec panachage.
Les sièges du conseil municipal du Pègue avaient été remportés le 23 mars 2014. En effet, dès le soir du premier tour, les habitants en choisissaient 11 membres. Valérie Martinon-Blanchin, Corinne Tourtay, Patrick De Timmerman, Marjorie Filipozzi mais aussi Rudolf Van Grembergen et Stéphane Filipozzi avaient accompagné Sébastien Faucher, Jacky Bertrand et Hervé Bernard. Ces derniers avaient reçu, de la part du Pèguois, la mission de diriger la ville.
D'assez nombreux électeurs ont glissé un bulletin dans l'urne : 220 d'entre eux ont fait le déplacement parmi les 314 inscrits, ce qui représente une forte baisse du taux de participation depuis 2008 (78,29 % à l'issue des précédentes Municipales).

Les dernières élections révélaient-elles les mêmes scores ?

Plusieurs élections se sont déroulées dans l'intervalle entre les dernières Municipales et cette année. Les élections présidentielles, en particulier, se sont tenues en 2017. Lors du premier tour des précédentes Présidentielles, les résultats sur la municipalité du Pègue s'avéraient différents de ce qui a été enregistré à l'échelle du pays.
Jean-Luc Mélenchon (France insoumise) s'est placé derrière ses rivaux au premier tour avec 17,37 % des votes. Marine Le Pen (Front national) ainsi que François Fillon (Républicains), quant à eux, ont emporté 26,27 % et 22,03 % des voix. 51 % : c'est le résultat qu'a réalisé Marine Le Pen au deuxième tour auprès des administrés du Pègue. Ils ont été 237 Le Pèguois à se déplacer pour le second tour, soit une participation de 81,16 %, contre 83,14 % en 2012. Cette baisse est différente de la variation constatée dans le pays (on a en effet remarqué un écart de -5,8 points entre les deux Présidentielles).
Lors des élections européennes 2019, la liste Renaissance (soutenue par La République en Marche) (16,56 % des voix) se classe derrière Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) (29,45 %).

Le Pègue : les informations clefs

Élections municipales : les citoyens du Pègue devront aller voter les 15 et 22 mars. Une occasion pour en savoir plus sur l'état socio-économique de la commune.

Quelques mots sur le profil des habitants du Pègue

364 personnes vivent au Pègue. C'est un hameau de la Drôme. On trouve avec Le Pègue, parmi les communes qui composent la Communauté de Communes Enclave des Papes-Pays de Grignan, Réauville, Rousset-les-Vignes ou bien Chamaret. La population du Pègue est globalement peu âgée. La majorité des résidents a entre 25 et 54 ans et 30,04 % du Pèguois ont entre 55 et 64 ans. Le Pègue est assez concernée par l'immigration, avec 7,72 % d'immigrés.

Qu'en est-il du niveau de vie au Pègue ?

Le marché de l'emploi est-il dynamique au Pègue ? La réponse à partir des statistiques qui suivent. Ce hameau est surtout fréquenté par des employés et artisans, commerçants, chefs d'entreprise qui représentent 53,23 % de sa population en activité (plus de 166 Le Pèguois sont actifs, soit 47,04 %). 16 % des résidents de l'agglomération pèguoise active restent à la recherche d'un travail. Une majeure partie sont des femmes.
En 2016, le Pèguois ont gagné en moyenne 21 387 €. Un chiffre visiblement similaire au revenu moyen en France en 2014 (environ 20 000 €).
En complément du marché de l'emploi, celui de l'immobilier est un paramètre pertinent pour visualiser le niveau de vie des habitants d'une commune. Avec 5 % de la demande pour les maisons non HLM de 3 pièces et environ 5 % pour les maisons non HLM de 4 pièces, ces types de logements sont les plus loués au Pègue. Les propriétaires sont un peu moins de 20 % à investir dans une maison de 4 pièces et environ 22 % dans une maison de 5 pièces.

Fait-il bon vivre au Pègue ?

La qualité de vie dans une ville passe aussi par le nombre d'équipements (hôpitaux, écoles, gares...) établis dans cette dernière. Il est clair qu'ils manquent un peu au Pègue. Par rapport au nombre total d'habitants, on y dénombre peu de familles (38 enfants âgés de 0 à 15 ans), qui habitent la commune.
Outre les aménagements de la commune, il est bon de découvrir si la ville a une bonne qualité de l'air ou de l'eau, pour jauger la pollution ambiante. L'analyse microbiologique ​et physico-chimique de l'eau a servi à voir que sur ces deux plans : la qualité de l'eau est à 100 % conforme d'après L'observatoire national de l'eau.