← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Montigny

Résumé du premier tour

Les élections municipales ont eu lieu à Montigny, où les résidents étaient attendus ce 15 mars 2020. Les citoyens se sont peu déplacés dans le but d'aller voter. Effectivement, 49,69 % d'entre eux se sont rendus aux urnes, une situation qui pourrait notamment être imputable à l'épidémie de coronavirus. La mobilisation des électeurs du Cher a baissé par rapport au scrutin précédent (72,67 % contre 58,53 % cette année).

Pour pouvoir entrer au conseil municipal, un candidat doit avoir emporté au moins 50 % des votes exprimés et le quart des suffrages des inscrits.

Élections municipales 2020 : qui est en tête suite au premier tour à Montigny ?

L'ensemble des sièges du conseil municipal (11) a été alloué dès le premier tour des élections municipales 2020 dans la ville de Montigny (18). Résultats du premier tour des municipales : Joël Drault et Christophe Pinson arrivent en tête avec 99,35 % des voix. Avec un score de 98,71 %, on retrouve Jean-Loup Van Der Beken et Michel Verin en troisième position du classement des candidats dès le premier tour. Sylvain Deschelette (98,07 %), Fabrice Lafenetre (98,07 %), Alain Passe (97,43 %), Claude Paulin (97,43 %), Séverine Petit (96,15 %), Rémi Soulat (94,23 %) et Charlotte Gressin-Welsch (90,38 %) ont su réunir les électeurs, comme en atteste leur score élevé.

Le futur maire se trouvant parmi les conseillers municipaux, c'est désormais à ceux-ci de le choisir.

Résultats du premier tour - Montigny

Abstention : 50.31% Participation : 49.69%

Résultats détaillés du tour 1

  • Joël DRAULT, 99.35%



    Joël DRAULT

    99.35 %

    155 votes

  • Christophe PINSON, 99.35%



    Christophe PINSON

    99.35 %

    155 votes

  • Jean-Loup VAN DER BEKEN, 98.71%



    Jean-Loup VAN DER BEKEN

    98.71 %

    154 votes

  • Michel VERIN, 98.71%



    Michel VERIN

    98.71 %

    154 votes

  • Sylvain DESCHELETTE, 98.07%



    Sylvain DESCHELETTE

    98.07 %

    153 votes

  • Fabrice LAFENETRE, 98.07%



    Fabrice LAFENETRE

    98.07 %

    153 votes

  • Alain PASSE, 97.43%



    Alain PASSE

    97.43 %

    152 votes

  • Claude PAULIN, 97.43%



    Claude PAULIN

    97.43 %

    152 votes

  • Séverine PETIT, 96.15%



    Séverine PETIT

    96.15 %

    150 votes

  • Rémi SOULAT, 94.23%



    Rémi SOULAT

    94.23 %

    147 votes

  • Charlotte GRESSIN-WELSCH, 90.38%



    Charlotte GRESSIN-WELSCH

    90.38 %

    141 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 381 habitants
  • 318 inscrits
  • Votants158 inscrits 49.69%
  • Abstentionnistes160 inscrits 50.31%
  • Votes blancs0 inscrits 0%

Article à la une des élections

Une femme en été. Anne Hidalgo, son vélo, sa bataille

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Choix de la rédaction

Montigny : le contexte politique des élections municipales

Les élections des 15 mars et 22 mars 2020 viseront le conseil municipal des communes françaises, qui doit être renouvelé. Si, pour les communes de plus de 1 000 habitants, le scrutin de liste est la règle, la procédure est différente pour les villes moins peuplées, qui fonctionnent quant à elles sur le principe du scrutin plurinominal, un système qui donne la possibilité aux électeurs de sélectionner directement des candidats parmi tous ceux qui se sont enregistrés.

À Montigny, qui devons-nous attendre comme candidats aux élections municipales 2020 ?

Lors du premier tour des élections municipales 2020, les citoyens auront le choix entre les candidats qui suivent. Joël Drault espère être maintenu à la tête de la mairie de Montigny. Sylvain Deschelette est candidat également. Charlotte Gressin-Welsch, Fabrice Lafenetre, Alain Passe, Claude Paulin, Séverine Petit, Christophe Pinson, Rémi Soulat, Jean-Loup Van Der Beken et Michel Verin seront aussi dans la course lors des prochaines élections.

Il faut rappeler qu'il est nécessaire, pour être élu à l'issue du premier tour, d'avoir atteint une majorité absolue et d'avoir reçu les voix de plus du quart des résidents présents sur les listes électorales. Dans l'hypothèse d'un second tour, pour pouvoir être élus et prétendre à l'un des 11 sièges à pourvoir, les candidats devront avoir obtenu une majorité relative.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Montigny ?

Les habitants de Montigny auront l'occasion, lors des élections municipales 2020 (les 15 et 22 mars 2020), de désigner un nouveau conseil municipal. Cette élection est ouverte aux Français ou aux membres d'un pays de l'Union européenne. Il faut également être majeur, inscrit sur les listes électorales françaises et habiter ou payer ses impôts dans la commune correspondante.

Bilan de 2014, année des dernières élections municipales

Le scrutin plurinominal avec panachage est un type de scrutin un peu complexe. Ce dernier s'applique pendant les municipales, seulement pour les villes de moins de 1000 habitants. En outre, les électeurs ont la possibilité de voter pour plusieurs candidats à la fois et peuvent aussi élire des membres de deux listes différentes.
Le 23 mars 2014, à Montigny, dès le soir du premier tour, les citoyens choisissaient 11 membres du conseil municipal. Alors que Joël Drault et Christophe Pinson avaient obtenu les voix des habitants de la commune pour les diriger, Michel Verin, Elda Adafer, Fabrice Lafenetre, Jean-Loup Van Der Beken mais aussi Claude Paulin et Madeleine Petit étaient à leurs côtés.
Aux élections, assez peu de résidents ont voté. De fait, seuls 198 d'entre eux sont allés aux urnes, sachant que la liste électorale comprenait 314 inscrits. Si l'on compare aux résultats déclarés aux précédentes Municipales de 2008 (83,01 %), il se dégage donc une forte baisse du taux de participation.

La tendance existait-elle au moment de l'élection précédente ?

On constate qu'il y a eu plusieurs votes depuis les élections municipales, et que les précédentes élections présidentielles datent de 2017. Si on analyse la tendance du premier tour des dernières élections présidentielles à Montigny, le bilan qui en ressort indique que les scores étaient différents de ceux recensés à l'échelle du pays.
En comparant les résultats du premier tour, on observe 27,45 % des suffrages pour Marine Le Pen (Front national), 23,14 % pour François Fillon (Les Républicains) et, derrière, 18,04 % pour Emmanuel Macron (En marche !). Le second tour a donné lieu à un choix majoritaire des habitants de Montigny pour Emmanuel Macron, qui a récolté 56,89 % des votes. Tandis que la participation des résidents de Montigny au second tour était de 82,66 % en 2012, elle était de 79,63 %, soit 258 électeurs, lors de la dernière élection présidentielle. Ceci dénote une baisse différente de l'évolution notée dans le pays entre les deux mêmes années.
La liste Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) a été cautionnée par un certain nombre d'habitants de la commune aux élections européennes 2019, ce qui lui a permis de réaliser un score de 31,74 %, devant Renaissance (soutenue par La République en Marche) qui a emporté 17,96 % des votes.

Quelques informations sur Montigny

Le conseil municipal de Montigny, qui sera élu lors des municipales des 15 et 22 mars prochains, devra identifier le contexte socio-économique local (écologie, accès aux soins, mobilité...).

Que pourrait-on retenir des citoyens de la commune de Montigny ?

Avec 387 habitants, Montigny est un petit village du Cher. Montigny bénéficie de la Communauté de Communes Terres du Haut Berry qui lui garantit la liaison avec les villes voisines, comme Menetou-Salon, Fussy ou bien Saint-Céols. La population reste globalement peu âgée (la majorité a entre 25 et 54 ans et 24,99 % ont entre 55 et 64 ans). Peu élevée, la part d'immigration représente 3,15 % des individus vivant à Montigny.

Quel est le niveau de vie au sein de la ville de Montigny ?

Les chiffres suivants donnent un aperçu de la stabilité ou de la précarité des emplois des résidents de Montigny. Le portrait des actifs est celui-ci : les employés et ouvriers sont représentés à hauteur de 74,31 %. La population en activité s'élève à 45,17 % (plus de 170 individus). Les taux du chômage de la population font état de 8 % de chômeurs, dont une majeure partie sont des hommes.
En France, les ménages ont perçu un revenu annuel médian de 20 000 € au cours de l'année 2014. Les calculs à Montigny sont similaires à ceux du pays durant l'année 2016 : les habitants de la commune ont déclaré toucher en moyenne 19 824 € par an.
Vente, locations, surfaces... sont des marqueurs efficaces du marché immobilier d'une ville. Qu'en est-il à Montigny ? Question location, on compte environ 5 % de maisons non HLM de 3 pièces et moins de 3 % de maisons non HLM de 4 pièces qui sont occupées par des locataires. Les propriétaires de maisons de 6 pièces sont un peu moins du quart quand les propriétaires de maisons de 4 pièces constituent, quant à eux, un peu plus de 22 % des résidents.

La qualité de vie à Montigny est-elle en sa faveur ?

La qualité de vie dans une ville s'estime, notamment, au nombre d'équipements et infrastructures mis à disposition de la population. Ceux-ci manquent un peu à Montigny. On peut dire qu'un assez grand nombre de familles peuplent la ville quand on sait qu'il y a 60 enfants âgés de 0 à 15 ans sur le total des résidents.
Les indices de qualité de l'air ou de l'eau fournissent une bonne vision de la pollution environnante dans une ville. Avec L'observatoire national de l'eau, on peut constater que la qualité de l'eau se révèle conforme à 100 %, tant sur le plan microbiologique ​que physico-chimique​.