← Tous les résultats

Municipales

Résultats des élections municipales : Gardefort

Résumé du premier tour

Les habitants de Gardefort ont fait le déplacement le 15 mars 2020 afin de voter aux municipales. -6,41 points, c'est la baisse entre la participation au 1er tour des élections municipales en 2014 et cette année. 65,14 % des citoyens ont voté, contre 71,55 % la dernière fois. Le taux de participation suscité par ce scrutin au niveau départemental (Cher), de 58,53 %, a baissé par rapport à celui enregistré lors de l'élection précédente (72,67 %).

Un candidat qui obtient au moins la moitié des suffrages considérés comme valides et 25 % des voix des inscrits sera libre de siéger au conseil municipal.

Quels candidats arrivent en tête au premier tour des élections municipales 2020 à Gardefort ?

Les 11 sièges du conseil municipal de Gardefort (18) ont donc déjà été attribués dès le 1er tour des élections municipales 2020. Les résidents ont plébiscité François Gourdin au premier tour des élections municipales : il est en première position avec 94,36 % des votes. 92,95 % des voix vont à Laura Lisa Suzanne Morizet. Laëtitia Cosnier atterrit en troisième position, avec 91,54 % des votes. D'autres candidats élus ont aussi été cautionnés par les votants, comme le démontrent les résultats élevés de Corinne Bachelet (90,14 %), Armelle Eugénie Pierrette Bouchard (88,73 %), Claude Fontaine (88,73 %), Jean-Michel Roger (88,73 %), Gérard Leblanc (87,32 %), Lauriane Sophie Leblond (87,32 %), Sébastien Tissier (81,69 %) et Claude Cremer (78,87 %).

Il ne reste plus qu'aux nouveaux conseillers municipaux à désigner, parmi eux, un nouveau maire.

Résultats du premier tour - Gardefort

Abstention : 34.86% Participation : 65.14%

Résultats détaillés du tour 1

  • François GOURDIN, 94.36%



    François GOURDIN

    94.36 %

    67 votes

  • Laura Lisa Suzanne MORIZET, 92.95%



    Laura Lisa Suzanne MORIZET

    92.95 %

    66 votes

  • Laëtitia COSNIER, 91.54%



    Laëtitia COSNIER

    91.54 %

    65 votes

  • Corinne BACHELET, 90.14%



    Corinne BACHELET

    90.14 %

    64 votes

  • Armelle Eugénie Pierrette BOUCHARD, 88.73%



    Armelle Eugénie Pierrette BOUCHARD

    88.73 %

    63 votes

  • Claude FONTAINE, 88.73%



    Claude FONTAINE

    88.73 %

    63 votes

  • Jean-Michel ROGER, 88.73%



    Jean-Michel ROGER

    88.73 %

    63 votes

  • Gérard LEBLANC, 87.32%



    Gérard LEBLANC

    87.32 %

    62 votes

  • Lauriane Sophie LEBLOND, 87.32%



    Lauriane Sophie LEBLOND

    87.32 %

    62 votes

  • Sébastien TISSIER, 81.69%



    Sébastien TISSIER

    81.69 %

    58 votes

  • Claude CREMER, 78.87%



    Claude CREMER

    78.87 %

    56 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Résultats affichés : 5 premiers

Détails de la participation

  • 141 habitants
  • 109 inscrits
  • Votants71 inscrits 65.14%
  • Abstentionnistes38 inscrits 34.86%
  • Votes blancs0 inscrits 0%

Article à la une des élections

Covid-19 : "Personne ne pleura si on décale les élections régionales", estimé Sébastien Chenu

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Gardefort : le contexte politique des élections municipales

Les communes françaises devront élire leurs nouveaux conseillers municipaux au cours des élections des 15 mars et 22 mars 2020. Les citoyens des communes n'excédant pas 1 000 habitants votent non pas pour une liste, mais directement pour les candidats ayant auparavant déposé leur candidature.

Vous êtes curieux d'apprendre qui est candidat à Gardefort pour les élections municipales 2020 ?

Pour le premier tour des élections municipales 2020, les électeurs pourront choisir entre les candidats qui suivent. Claude Fontaine ne veut pas lâcher sa ville de Gardefort et souhaite renouveler son mandat à la mairie. Corinne Bachelet est candidate également. Armelle Eugénie Pierrette Bouchard, Laëtitia Cosnier, Claude Cremer, François Gourdin, Gérard Leblanc, Lauriane Sophie Leblond, Laura Lisa Suzanne Morizet, Jean-Michel Roger et Sébastien Tissier ont aussi été retenus comme candidats.

Il est important de rappeler que les candidats sont élus à l'issue du premier tour s'il y a majorité absolue, à la condition qu'ils aient été plébiscités par plus d'un quart des habitants inscrits sur les listes électorales. Si un second tour est requis, la majorité relative devra être obtenue par les candidats pour que ces derniers puissent être élus et prendre l'un des 11 sièges à pourvoir.

Gardefort : quels sont les enjeux des Municipales ?

Gardefort disposera d'un nouveau conseil municipal, à l'occasion des élections municipales 2020, qui se dérouleront les 15 et 22 mars 2020. Seules les personnes françaises ou membres de l'UE pourront voter dans le cadre de ces élections. Il faudra en outre s'acquitter de ses impôts ou habiter dans la ville, et être inscrit sur les listes électorales. Pour ce faire, on doit avoir plus de 18 ans.

2014 : quels étaient les résultats des élections municipales ?

Lors des élections municipales, les communes de moins de 1000 habitants votent au scrutin plurinominal avec panachage. Par conséquent, les électeurs peuvent voter pour plusieurs candidats à la fois et désigner des membres de deux listes différentes.
Dans la commune de Gardefort, les habitants ont voté le 23 mars 2014 afin d'élire 11 membres du conseil municipal, dès le soir du premier tour. Les habitants de la commune s'étaient fiés à Sylvain Coquery, Michel Tissier et Jane-Marie Monier pour administrer leur ville. Ces derniers étaient accompagnés par Claude Cremer, Jean-Michel Roger, Lauriane Leblond, François Gourdin mais aussi Karine Menu et Claude Fontaine.
Une tendance est ressortie aux élections : d'assez nombreux électeurs (83 votants pour 116 inscrits) sont partis glisser leur bulletin dans l'urne. Cette participation suggère une forte baisse en regard des élections municipales de 2008 où elle atteignait 79,66 %.

Les précédentes élections ont-elles produit la même tendance ?

En 2017, les dernières Présidentielles se sont déroulées. Par ailleurs, plusieurs scrutins ont suivi les précédentes Municipales. Dans la ville de Gardefort, les votes concernant le premier tour des Présidentielles de 2017 étaient différents de ceux déclarés à l'échelle du pays.
Les deux résultats qui se sont démarqués au premier tour ont été ceux de Marine Le Pen (Front national) et de François Fillon (Les Républicains) : 32,58 % et 22,47 % des votes. Emmanuel Macron (En marche !) se situait derrière, avec 13,48 % des suffrages. À Gardefort, 50,67 % des électeurs ont opté pour Emmanuel Macron au deuxième tour. Le taux de participation au second tour de 2017 a diminué de -5,8 points à l'échelle de la France par rapport à 2012. À Gardefort, l'évolution est assez différente : ils ont été 90 résidents à aller voter au second tour des précédentes Présidentielles, soit 77,59 % contre 89,83 % en 2012.
Les scores des Européennes de 2019 ont avantagé l'Union de la Droite et du Centre (15,52 %), et notamment Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) (20,69 %).

Quelques informations sur Gardefort

Avec les élections municipales qui arrivent (15 et 22 mars 2020), il peut être intéressant pour les résidents de Gardefort d'en apprendre plus quant à la situation socio-économique de leur commune.

Gardefort : comment est sa population ?

Cette commune du Cher accueille 142 résidents. Vailly-sur-Sauldre, Menetou-Râtel ou également Le Noyer, comptent parmi les communes qui se sont jointes à la Communauté de Communes Pays Fort Sancerrois Val de Loire avec Gardefort. Les habitants de la commune sont peu âgés (la majorité de la population a entre 25 et 54 ans et 28,89 % ont entre 55 et 64 ans). Les immigrés représentent 2,03 % des résidents de Gardefort, une part peu importante.

L'ensemble des renseignements sur le niveau de vie sur la ville de Gardefort

Le marché de l'emploi se retrouve dans les données suivantes. Si près de 68 habitants de la commune ont une activité professionnelle (45,95 % des habitants), 63,64 % de la population active occupe le statut d'employés et artisans, commerçants, chefs d'entreprise. Plus de 10 % des habitants de l'agglomération en âge de travailler restent au chômage. Plus de la moitié sont des hommes.
Si l'on examine le revenu médian en France sur l'année 2014, les habitants de la commune profitent d'un niveau de vie similaire à la moyenne nationale. En effet au vu des chiffres de 2014, le revenu médian français atteignait 20 000 € et durant l'année 2016 le revenu médian des habitants de la commune s'élevait à 20 495 €.
Enfin, le marché immobilier est un excellent indicateur du dynamisme d'une ville : les habitants de la commune sont-ils plutôt locataires ou propriétaires, habitent-ils davantage des maisons ou bien des appartements ? Sur le marché de l'immobilier, les habitations les plus louées sont les maisons non HLM de 3 pièces (plus de 1 %) ainsi que les maisons non HLM de 2 pièces (environ 1 %). Les propriétaires s'avèrent résolus à investir dans une maison de 4 pièces à un peu moins du quart et dans une maison de 6 pièces à plus de 25 %.

Niveau établissements scolaires, hôpitaux et environnement... Fait-il bon vivre à Gardefort ?

Dans la ville de Gardefort, les infrastructures (hôpitaux, gares, écoles...) manquent un peu. Par rapport au nombre total d'habitants, on y compte un assez grand nombre de familles (26 enfants âgés de 0 à 15 ans), qui habitent la commune.
La qualité de vie dans une ville est entre autres liée à pollution ambiante. Pour vérifier la conformité de l'eau, elle est soumise à une vérification que ce soit sur le plan microbiologique que physico-chimique. L'observatoire national de l'eau indique qu'à Gardefort, la qualité de l'eau se révèle conforme à 100 %.