Résumé de l'élection

Les citoyens du Bouchage ont été appelés à voter le 15 mars 2020 dans le cadre des élections municipales. Au soir de l'élection lors du 1er tour des élections municipales, 67,52 % des électeurs étaient allés voter. En 2014, ils étaient 72,66 % (baisse de -5,14 points). La participation au niveau de la Charente a baissé en comparaison avec celle du scrutin précédent (73,15 % contre 56,08 % cette année).

Pour qu'un candidat puisse devenir conseiller municipal, il doit tenir compte des deux critères suivants : avoir obtenu plus de la moitié des votes et avoir réuni au moins le quart des inscrits.

Le Bouchage : quels sont les résultats du premier tour des élections municipales 2020 ?

Au Bouchage (16), l'ensemble des 11 sièges à remporter a donc déjà été attribué dès le 1er tour des élections municipales 2020. C'est Jean-Pierre Demon qui l'emporte lors du 1er tour des municipales avec 89,61 % des suffrages. 88,31 % des électeurs appuient Christophe Noel Gilles Albert. Avec un score de 87,01 %, on trouve Bérengère Dalençon, Annick Gadioux et Alain Jean en troisième position du palmarès des candidats au premier tour. Quelques élus, au rang desquels figurent Philippe Hervaud (85,71 %), Philippe Lafrechoux (85,71 %), Grégory Chambeau (83,11 %), Raymond Rouffaud (80,51 %), Martine Troude (77,92 %) et Benoît Schellekens (72,72 %), ont aussi emporté une part élevée des voix.

Le ou la prochain(e) maire va à présent être désigné(e) par les nouveaux membres du conseil municipal et parmi eux.

Résultats Le Bouchage

Abstention : 32.48% Participation : 67.52%

Résultats détaillés du tour 1

  • 1, Jean-Pierre DEMON, , 89.61%, 69 votes

    Élu·e



    Jean-Pierre DEMON

    89.61 %

    69 votes

  • 2, Christophe Noel Gilles ALBERT, , 88.31%, 68 votes

    Élu·e



    Christophe Noel Gilles ALBERT

    88.31 %

    68 votes

  • 3, Bérengère DALENÇON, , 87.01%, 67 votes

    Élu·e



    Bérengère DALENÇON

    87.01 %

    67 votes

  • 4, Annick GADIOUX, , 87.01%, 67 votes

    Élu·e



    Annick GADIOUX

    87.01 %

    67 votes

  • 5, Alain JEAN, , 87.01%, 67 votes

    Élu·e



    Alain JEAN

    87.01 %

    67 votes

  • 6, Philippe HERVAUD, , 85.71%, 66 votes

    Élu·e



    Philippe HERVAUD

    85.71 %

    66 votes

  • 7, Philippe LAFRECHOUX, , 85.71%, 66 votes

    Élu·e



    Philippe LAFRECHOUX

    85.71 %

    66 votes

  • 8, Grégory CHAMBEAU, , 83.11%, 64 votes

    Élu·e



    Grégory CHAMBEAU

    83.11 %

    64 votes

  • 9, Raymond ROUFFAUD, , 80.51%, 62 votes

    Élu·e



    Raymond ROUFFAUD

    80.51 %

    62 votes

  • 10, Martine TROUDE, , 77.92%, 60 votes

    Élu·e



    Martine TROUDE

    77.92 %

    60 votes

  • 11, Benoît SCHELLEKENS, , 72.72%, 56 votes

    Élu·e



    Benoît SCHELLEKENS

    72.72 %

    56 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 163 habitants
  • 117 inscrits
  • Votants79 inscrits 67.52%
  • Abstentionnistes38 inscrits 32.48%
  • Votes blancs0 inscrits 0%

Second tour des municipales : coups de fils aux électeurs, rencontres dans les parcs ou sur les réseaux, comment les candidats s'adaptent pour faire campagne

Obligés de s'accomoder des règles sanitaires, les candidats et leurs équipes doivent trouver de nouveaux moyens d'approcher les électeurs avant le second tour, prévu le 28 juin. 

Actualités locales sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Le Bouchage : le contexte politique des élections municipales

Les communes françaises doivent s'occuper du renouvellement de leur conseil municipal au cours des élections des 15 et 22 mars 2020. Vous habitez dans une commune de moins de 1 000 habitants, alors vous aurez la possibilité de voter directement pour un ou plusieurs candidats et non une liste formée.

Élections municipales 2020 au Bouchage : quels candidats seront au rendez-vous ?

Pour le premier tour des élections municipales 2020, vous pourrez choisir entre les candidats qui suivent. Bien installé dans son fief du Bouchage, Jean-Pierre Demon est candidat à sa réélection à la mairie. La candidature de Christophe Noel Gilles Albert a été validée. Grégory Chambeau, Bérengère Dalençon, Annick Gadioux, Philippe Hervaud, Alain Jean, Philippe Lafrechoux, Raymond Rouffaud, Benoît Schellekens et Martine Troude seront également dans la course lors des futures élections.

Il est important de rappeler que les candidats sont élus à l'issue du premier tour en cas de majorité absolue, à condition qu'ils aient été plébiscités par plus d'un quart des habitants enregistrés sur les listes électorales. Si un second tour est nécessaire, la majorité relative devra être obtenue par les candidats pour que ceux-ci puissent être élus et prendre l'un des 11 sièges à pourvoir.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux au Bouchage ?

Les résidents du Bouchage auront l'occasion, pour les élections municipales 2020 (les 15 et 22 mars 2020), de choisir un nouveau conseil municipal. Il faut être majeur, résider ou payer ses impôts dans la commune, figurer sur les listes électorales, et être français ou membre de l'UE pour participer à ces élections.

Comment ont changé les tendances depuis les précédentes élections municipales (2014) ?

Habitez-vous dans une municipalité de moins de 1000 habitants ? Si oui, vous aurez droit à un scrutin plurinominal avec panachage lors de ces municipales. C'est une élection où les électeurs sont libres de voter pour plusieurs membres en même temps et peuvent élire des candidats de deux listes différentes.
Les électeurs du Bouchage ont désigné 11 membres du conseil municipal lors du vote qui a eu lieu le 23 mars 2014, soit dès le soir du premier tour. Christophe Albert et Bérengère Bernard Dalençon avaient pour mission de diriger les Bouchageois. Ils étaient assistés par Emlyn Williams, Philippe Hervaud, Jean-Pierre Demon, Raymond Rouffaud mais aussi Grégory Chambeau et Philippe Lafrechoux.
Aux élections, 101 voix ont été comptabilisées même si la liste électorale dénombrait 139 inscrits au total. Cela démontre que d'assez nombreux citoyens étaient venus pour voter. Or, en 2008, les élections municipales avaient vu leur taux de participation s'élever à 85,14 %. Ainsi, on observe une forte baisse de la participation.

Cette évolution est-elle apparue lors des derniers scrutins ?

2017 : c'est la date des précédentes Présidentielles, alors que les dernières élections municipales ont vu plusieurs types de scrutin entre-temps. Sur la ville du Bouchage, l'analyse comparative des résultats obtenus au premier tour des Présidentielles de 2017 indique que ceux-ci étaient différents de l'ensemble du pays.
L'issue du premier tour positionne dans les meilleurs scores François Fillon (Les Républicains, 27,55 % des suffrages) mais également Emmanuel Macron (En marche !, 21,43 % des votes), et Marine Le Pen (Front national), derrière, avec 18,37 % des voix. Au deuxième tour, finalement, c'est Emmanuel Macron qui est sorti majoritaire (58,7 %). 99 Les Bouchageois sont allés voter pour le second tour des Présidentielles de 2017 (80,49 %) tandis que la participation en 2012 était de 86,15 %. On remarque par conséquent une baisse assez similaire à l'évolution au niveau du pays (-5,8 points).
Au nombre des bons résultats aux élections européennes de 2019, on peut citer Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) (42,25 %) et l'Union de la Droite et du Centre (15,49 %).

Le Bouchage : les données clefs

L'élection du conseil municipal est une étape importante dans la vie d'une agglomération puisqu'elle permet de déterminer les objectifs de ses habitants. Accès aux soins, écologie et mobilité sont les principaux enjeux de cette élection 2020.

Quelques chiffres sur la population du Bouchage

Le Bouchage est un petit village de Charente. Ses habitants sont au nombre de 166. Aux côtés du Bouchage, on retrouve Montemboeuf, Mouzon ou également Verneuil. Ces dernières comptent parmi les communes qui constituent la Communauté de Communes de Charente Limousine. La population est peu âgée dans la ville du Bouchage. Ici, 42,68 % des résidents ont entre 55 et 64 ans, mais la majorité a entre 25 et 54 ans. Au Bouchage, les chiffres officiels font état d'un pourcentage de l'immigration très significatif, à raison de 18,02 % des résidents.

Qu'en est-il du niveau de vie au Bouchage ?

Les données du travail sont un excellent marqueur du niveau de vie des résidents du Bouchage. 54,55 % des Bouchageois sont des agriculteurs exploitants et professions intermédiaires. La ville enregistre un taux d'emploi de 34,30 %, recensant près de 53 actifs. 13 % des Bouchageois se retrouvent au chômage, dont, plus de la moitié sont des femmes.
Si l'on souhaite confronter les chiffres, le niveau de vie au Bouchage s'avère moins élevé que celui de la France. Le revenu fiscal médian des Bouchageois était de 15 448 € au cours de l'année 2016 tandis que le revenu fiscal médian français s'élevait à 20 000 € sur l'année 2014.
Si le niveau de vie dans une ville ne se réduit pas à son marché immobilier, celui-ci en reste, cependant, un très bon indicateur. Lorsqu'ils louent, les Bouchageois choisissent pour environ 4 % une maison non HLM de 3 pièces et pour environ 4 % une maison non HLM de 4 pièces. 25 % des résidents sont propriétaires d'une maison de 5 pièces alors qu'ils sont 25 % à posséder une maison de 6 pièces.

Quelle est la qualité de vie au Bouchage ?

Le Bouchage est une commune où les infrastructures manquent un peu pour satisfaire les besoins de ses habitants. La commune compte ​23 enfants âgés de ​0 à 15 ans, il y a donc peu de familles (par rapport au nombre total d'habitants).
Afin de connaître le niveau de pollution ambiant, on relève les indices de qualité de l'eau ou de l'air. L'eau du robinet est-elle de bonne qualité ? L'observatoire national de l'eau annonce en effet qu'elle s'avère 100 % conforme tant sur le plan microbiologique que physico-chimique.