← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : La Chapelle-Bâton

Résumé du premier tour

Le vote pour les élections municipales a eu lieu le 15 mars 2020 à La Chapelle-Bâton, comme dans les autres villes de la région. À l'issue du 1er tour des élections municipales, les électeurs ont été 56,60 % à se rendre aux bureaux de vote, par rapport à 78,83 % en 2014. On note donc une baisse de -22,23 points du taux de participation. Au niveau départemental (Vienne), on constate que la participation a baissé depuis l'élection précédente. Elle était de 73 %, contre 55,90 % cette année.

Un candidat qui emporte plus de 50 % des voix estimées valables et le quart des suffrages des inscrits pourra siéger au conseil municipal.

Quel est le résultat du premier tour des élections municipales 2020 à La Chapelle-Bâton ?

L'identité des 11 membres du conseil municipal de La Chapelle-Bâton (86) est donc maintenant connue dès le 1er tour des municipales 2020. La commune a vu Jean-Michel Mercier ressortir vainqueur du premier tour des élections municipales avec 87,33 % des votes. 86,66 % des suffrages reviennent à Mathieu Caillé. Le score de Nathalie Duquerroy au premier tour lui fait obtenir la troisième place avec un score de 86 %. Les autres candidats nommés au conseil ont effectué un chiffre élevé, s'assurant ainsi l'appui des votants : Ophélie Pasquet (84,66 %), Jocelyne Lacoste (84 %), Stéphanie Mercier (84 %), Pascale Bodin (81,33 %), Marie-Annick Clercy (80,66 %), Ghislaine Millet (80 %), Pascal Sauzet (78,66 %) et Brigitte Tillet (74,66 %).

Le prochain maire sera désigné parmi les conseillers municipaux dernièrement élus, mais également par ces derniers.

Résultats du premier tour - La Chapelle-Bâton

Abstention : 43.4% Participation : 56.6%

Résultats détaillés du tour 1

  • Jean-Michel MERCIER, 87.33%



    Jean-Michel MERCIER

    87.33 %

    131 votes

  • Mathieu CAILLÉ, 86.66%



    Mathieu CAILLÉ

    86.66 %

    130 votes

  • Nathalie DUQUERROY, 86%



    Nathalie DUQUERROY

    86 %

    129 votes

  • Ophélie PASQUET, 84.66%



    Ophélie PASQUET

    84.66 %

    127 votes

  • Jocelyne LACOSTE, 84%



    Jocelyne LACOSTE

    84 %

    126 votes

  • Stéphanie MERCIER, 84%



    Stéphanie MERCIER

    84 %

    126 votes

  • Pascale BODIN, 81.33%



    Pascale BODIN

    81.33 %

    122 votes

  • Marie-Annick CLERCY, 80.66%



    Marie-Annick CLERCY

    80.66 %

    121 votes

  • Ghislaine MILLET, 80%



    Ghislaine MILLET

    80 %

    120 votes

  • Pascal SAUZET, 78.66%



    Pascal SAUZET

    78.66 %

    118 votes

  • Brigitte TILLET, 74.66%



    Brigitte TILLET

    74.66 %

    112 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Résultats affichés : 5 premiers

Détails de la participation

  • 346 habitants
  • 265 inscrits
  • Votants150 inscrits 56.6%
  • Abstentionnistes115 inscrits 43.4%
  • Votes blancs0 inscrits 0%

Article à la une des élections

Vaccin anti-Covid de Sanofi, Génération identitaire, présidentielle 2022... Le "8h30 franceinfo" de Marine Le Pen

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

La Chapelle-Bâton : le contexte politique des élections municipales

Le renouvellement du conseil municipal des communes françaises est fixé aux 15 mars et 22 mars 2020, dates auxquelles auront lieu les prochaines élections. Il s'agira ici, à l'inverse des communes qui comptent plus de 1 000 habitants, de désigner non pas une liste, mais directement des candidats, parmi ceux ayant soumis leur candidature.

Municipales : le cru 2020 à La Chapelle-Bâton

Pour le premier tour des Municipales 2020, les électeurs pourront choisir entre les candidats qui suivent. Pascale Bodin est candidate. Les candidatures aussi annoncées sont celles de Mathieu Caillé, Marie-Annick Clercy, Nathalie Duquerroy, Jocelyne Lacoste, Jean-Michel Mercier, Stéphanie Mercier, Ghislaine Millet, Ophélie Pasquet, Pascal Sauzet et Brigitte Tillet.

La règle des élections municipales est comme suit : les candidats peuvent être élus dès le premier tour dans le cas où ils remportent la majorité absolue, mais à la condition qu'ils aient rassemblé les voix de plus du quart des citoyens inscrits sur les listes électorales. Si un second tour s'avère nécessaire, les candidats doivent obligatoirement obtenir une majorité relative pour être élus et ainsi pouvoir prétendre à l'un des 11 sièges à pourvoir.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à La Chapelle-Bâton ?

Le conseil municipal sortant de La Chapelle-Bâton remet ses places en jeu pour les élections municipales 2020, qui se tiendront les 15 et 22 mars 2020. Comme dans le cas de tous les suffrages en France, il faut être majeur pour participer. D'autres conditions sont obligatoires. On doit s'acquitter de ses impôts ou habiter dans la municipalité, figurer sur les listes électorales et être français ou membre de l'Union européenne.

Quel était le paysage politique des dernières Municipales ?

Dans les communes de moins de 1000 habitants, les élections municipales prennent l'aspect d'un scrutin plurinominal avec panachage. En d'autres termes, les électeurs votent pour plusieurs membres en même temps et peuvent aussi désigner des candidats de deux listes différentes.
À La Chapelle-Bâton, les citoyens avaient choisi 11 membres du conseil municipal dès le soir du premier tour, le 23 mars 2014. Pour les diriger, les Chapellois s'étaient fiés à Monique Dupuis et Patrice Fretier. Bernard Chatellier, Michel Mercier, Moïse Vergeau, Valérie Roche mais aussi Marie-Annick Clercy et Mathieu Caillé étaient chargés de les accompagner.
216 électeurs sont allés voter, aux élections, sur les 274 inscrits. On estime ainsi que d'assez nombreuses personnes se sont rendues aux urnes. Ces résultats illustrent une forte baisse du taux de participation en regard des précédentes élections municipales, en 2008, où il atteignait 83,55 %.

Cette tendance a-t-elle persisté d'un scrutin à l'autre ?

Plusieurs types de scrutin se sont déroulés après les Municipales, et les précédentes Présidentielles ont eu lieu en 2017. En 2017, lors du premier tour des dernières Présidentielles, les résidents de La Chapelle-Bâton ont fait leur choix : les résultats ont été différents de ce qui a pu ressortir au niveau du pays.
On notera plusieurs candidats bien positionnés au premier tour : François Fillon (Les Républicains, 25,38 % des suffrages), mais également Marine Le Pen (Front national, 21,83 %), devant Emmanuel Macron (En marche !, 17,26 % des votes). Au second tour, finalement, c'est Emmanuel Macron qui s'est détaché (64,71 %). 206 Chapellois sont allés voter lors du second tour des Présidentielles de 2017 (76,58 %) alors que la participation en 2012 était de 82,11 %. On observe donc une baisse assez similaire à l'évolution remarquée à l'échelle nationale (-5,8 points).
On relèvera à l'issue des élections européennes de 2019 les bons scores obtenus par les listes suivantes : Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen), avec 33,59 % des voix, et l'Union de la Droite et du Centre avec 12,5 % des votes.

La Chapelle-Bâton : les données clefs

15 et 22 mars 2020 : dates des municipales. Les conseillers municipaux de La Chapelle-Bâton devront ainsi s'intéresser à la situation socio-économique de la municipalité (écologie, accès aux soins, mobilité...).

Le profil des habitants de La Chapelle-Bâton

La Chapelle-Bâton est une commune de la Vienne de 357 habitants. La Chapelle-Bâton fait partie de la Communauté de Communes du Civraisien en Poitou, qui est aussi composée de Blanzay, Saint-Gaudent ou Savigné. Les Chapellois sont peu âgés (la majorité a entre 25 et 54 ans et 27,36 % ont entre 55 et 64 ans). Les immigrés constituent 10,03 % des résidents de La Chapelle-Bâton, un pourcentage assez élevé.

La Chapelle-Bâton : comment caractériser son niveau de vie ?

Découvrez la situation du marché du travail à La Chapelle-Bâton grâce aux chiffres qui suivent. 39,28 % des Chapellois sont actifs (ce qui équivaut à plus de 139 habitants). Les ouvriers et agriculteurs exploitants représentent 64 % des travailleurs. Le chômage est de 7 % dans l'agglomération chapelloise. D'ailleurs, plus de la moitié des chômeurs est constituée de femmes.
Les résidents de La Chapelle-Bâton percevaient en moyenne 16 760 € par an en 2016 – contre 20 000 € de revenu fiscal médian pour la France en 2014. Les Chapellois ont donc un niveau de vie plus faible que la moyenne nationale.
Les chiffres de l'immobilier chapellois restent assez révélateurs, comme vous pouvez le constater. La location de maison non HLM de 4 pièces représente environ 3 % du marché immobilier de la ville. Environ 2 % des locataires habitent, pour leur part, dans une maison non HLM de 2 pièces. À y voir de plus près, on relève que le choix des propriétaires se porte à environ 22 % sur l'acquisition d'une maison de 5 pièces et à un peu moins de 30 % sur une maison de 4 pièces.

La Chapelle-Bâton : y vit-on bien ?

Différents chiffres sont à disposition pour évaluer la qualité de vie dans une commune. Parmi ceux-ci, on compte le nombre d'infrastructures comparé au nombre d'habitants au kilomètre carré. Cet indicateur est parfait pour représenter la capacité de la ville à répondre aux besoins de ses résidents. À La Chapelle-Bâton, les équipements manquent un peu. Par rapport au nombre total d'habitants, on y dénombre peu de familles (50 enfants âgés de 0 à 15 ans), qui peuplent la ville.
Savoir à quel point un territoire est pollué apporte une information importante sur la qualité de vie sur les lieux. Selon L'observatoire national de l'eau, l'eau à La Chapelle-Bâton s'avère conforme à 100 % tant sur le plan microbiologique ​que physico-chimique​.