← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Saint-Georges-les-Bains

Résumé du premier tour

Ce 15 mars 2020, les habitants de Saint-Georges-les-Bains ont voté pour les élections municipales. Le taux de participation au premier tour des élections municipales atteignait 58,53 % alors qu'il était de 61,78 % en 2014 (baisse de -3,25 points). La participation déclarée à l'échelle de l'Ardèche pour ce scrutin a baissé par rapport à la précédente (76,77 % contre 62,42 % cette année).

Les sièges du conseil municipal sont donnés pour moitié aux membres qui composent la liste majoritaire au premier tour, en cas de majorité absolue. L'autre moitié est distribuée à la proportionnelle entre l'intégralité des listes au score de plus de 5 %.

Élections municipales 2020 : qui est en tête à l'issue du premier tour à Saint-Georges-les-Bains ?

Fin du suspense à Saint-Georges-les-Bains (07), étant donné que les 19 conseillers municipaux ont donc déjà été élus dès le premier tour des municipales 2020. Geneviève Peyrard obtient 58,02 % au 1er tour des municipales. Sa liste est présente au conseil, avec ses 15 sièges. On recense 41,97 % des votants arrêtant leur vote sur Bernard Berger (VERS UN AVENIR COMMUN). La liste remporte 4 places.

Si, dans cette commune, on a compté des votes blancs (1,68 %), il y avait aussi des bulletins invalides (1,98 %).

L'un des membres du conseil municipal sera désigné par les autres élus pour occuper le rôle de maire.

Résultats du premier tour - Saint-Georges-les-Bains

Abstention : 41.47% Participation : 58.53%

Résultats détaillés du tour 1

  • Geneviève Peyrard, 58.02%

    Geneviève Peyrard

    LE NOUVEL ELAN

    58.02 %

    564 votes

  • Bernard Berger, 41.97%

    Bernard Berger

    VERS UN AVENIR COMMUN

    41.97 %

    408 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 2065 habitants
  • 1724 inscrits
  • Votants1009 inscrits 58.53%
  • Abstentionnistes715 inscrits 41.47%
  • Votes blancs17 inscrits 1.68%
  • Nombre de sièges pourvus au conseil municipal 19/19

Article à la une des élections

Municipales : en Loire-Atlantique, une élection annulée à cause de l’abstention

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Choix de la rédaction

Saint-Georges-les-Bains : le contexte politique des élections municipales

En mars 2020, les communes françaises procéderont au renouvellement de leur conseil municipal, à l'issue des élections programmées les 15 mars et 22 mars prochains. Qui est en lice à Saint-Georges-Les-Bains ? Voici, ci-dessous, les candidats de cette ville.

Municipales 2020 : quels sont les candidats qui se présentent à Saint-Georges-Les-Bains ?

Les dossiers de candidature pour les élections municipales 2020 devaient être déposés avant le 27 février. Par conséquent, les candidats officiels de Saint-Georges-Les-Bains sont les suivants. Bernard Berger est le maire actuel de Saint-Georges-Les-Bains (Liste sans nuance). Avec la liste "VERS UN AVENIR COMMUN", il est candidat à sa réélection. Geneviève Peyrard se présente également comme tête de liste de "LE NOUVEL ELAN". Elle avait décroché un siège au conseil municipal aux municipales 2014 où elle s'était présentée.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Saint-Georges-les-Bains ?

Ce sont les 15 et 22 mars 2020 que les citoyens de Saint-Georges-les-Bains voteront pour les élections municipales 2020 et, donc, pour désigner leur nouveau conseil municipal. Les Français ou les ressortissants d'un pays de l'UE, qui s'acquittent de leurs impôts ou habitent dans la commune, qui ont au moins 18 ans et qui sont inscrits sur les listes électorales françaises sont invités à se rendre aux urnes pour ce suffrage.

Zoom sur les résultats des élections municipales 2014

Point sur les 23 et 30 mars 2014. Via un scrutin proportionnel de liste, les membres du conseil municipal de Saint-Georges-les-Bains avaient été élus par les résidents de la ville.
La droite avait alors triomphé à Saint-Georges-les-Bains, comme dans la plupart des villes françaises. Avec 19 sièges sur 19 disponibles, une liste de la Droite avait pris la tête du premier tour des élections. En effet, VIVRE ENSEMBLE A SAINT-GEORGES avait obtenu un score de 100 %.
La participation est généralement assez élevée lors des Municipales. Toutefois, entre les précédentes élections, où elle s'élevait à 61,78 % et le scrutin de 2008 (74,45 %), elle a enregistré une forte baisse.

Les dernières élections ont-elles produit le même résultat ?

Par rapport à 2017, année des dernières élections présidentielles, le paysage politique actuel se révèle être identique. Emmanuel Macron (En marche !) est arrivé en tête avec 27,65 % des suffrages, suivi par Marine Le Pen (Front national, 23,25 % des voix). Derrière, François Fillon (Les Républicains) a eu 17,21 % au suffrage. Avec 68,26 % des votes, Emmanuel Macron s'est démarqué au deuxième tour à Saint-Georges-les-Bains. 1 350 Saint-Georgeois sont allés voter pour le second tour des Présidentielles de 2017 (82,02 %) alors que le taux de participation en 2012 était de 87 %. On observe de ce fait une baisse différente de la tendance remarquée à l'échelle nationale (-5,8 points).
À l'issue des Européennes de 2019, Renaissance (soutenue par La République en Marche) a emporté 24,63 % des suffrages pendant que Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) a obtenu 21,84 % des votes.
L'évolution de cette tendance reste à attester aux élections municipales 2020.

Quelques informations sur Saint-Georges-les-Bains

Les élections municipales se déroulent les 15 et 22 mars prochains, le moment de jeter un coup d'œil sur les chiffres socio-économiques de la commune.

De quels horizons viennent les résidents de Saint-Georges-les-Bains ?

À Saint-Georges-les-Bains, 2 282 personnes peuplent ce bourg d'Ardèche. Lors de la création de la Communauté de Communes Rhône Crussol, le bourg a été lié, par exemple, à Alboussière, Saint-Romain-de-Lerps ou Boffres. Les habitants saint-georgeois sont peu âgés : la majorité des résidents a entre 25 et 54 ans tandis que 22,42 % ont entre 55 et 64 ans. Aujourd'hui, à Saint-Georges-les-Bains, 3,25 % des habitants sont issus de l'immigration.

Niveau de vie à Saint-Georges-les-Bains : comment se positionnent ses résidents ?

Le marché du travail est-il dynamique à Saint-Georges-les-Bains ? La réponse à partir des statistiques qui suivent. 58,51 % des Saint-Georgeois sont des professions intermédiaires et employés. La ville connaît un taux d'activité de 47,46 %, répertoriant près de 1 056 actifs. Les taux du chômage de la population saint-georgeoise font état d'environ 10 % de chômeurs, dont une majeure partie sont des femmes.
La commune de Saint-Georges-les-Bains est plus élevée que la France quant au niveau de vie. Les Saint-Georgeois ont en moyenne perçu 23 521 € par an en 2016 et la moyenne française était de 20 000 € en 2014. Le fossé entre les populations les plus aisés et les plus modestes est large : les premiers déclarent des revenus annuels de 36 765 € en moyenne, contre 14 044 € pour les plus pauvres.  
Le marché immobilier d'une commune est souvent considéré comme un indicateur adéquat du niveau de vie de cette dernière. Les chiffres les plus observés sont alors le statut d'occupation (locataires ou propriétaires), le type de bien (maisons ou appartements) ou bien la surface de ceux-ci. Côté location, les Saint-Georgeois cherchent plus généralement les maisons non HLM de 4 pièces (environ 3 %) ainsi que les maisons non HLM de 3 pièces qui correspondent à environ 2 % de la demande. Environ 27 % des Saint-Georgeois sont propriétaires d'une maison de 6 pièces alors qu'ils s'avèrent un peu moins de 30 % à avoir investi dans une maison de 5 pièces.

Établissements scolaires, hôpitaux, environnement … Fait-il bon vivre à Saint-Georges-les-Bains ?

Les équipements (hôpitaux, gares, écoles...) manquent un peu pour satisfaire les besoins des Saint-Georgeois. Avec un total global de 446 enfants, âgés de 0 à 15 ans, un assez grand nombre de familles ont élu domicile à Saint-Georges-les-Bains si on compare ces chiffres au nombre total d'habitants. On trouve donc pour les jeunes habitants 2 établissements scolaires.
Pour s'assurer de la qualité de vie dans une ville, il est bon de prendre en compte la possible présence de pollution. D'après L'observatoire national de l'eau, la ​qualité de l'eau est ​à 50 % ​conforme tant sur le plan microbiologique que physico-chimique​.