Résumé de l'élection

C'est le 15 mars 2020 que se sont tenues les élections municipales à Ugny-le-Gay. La participation au 1er tour des élections municipales est cette année de 76,83 %. Elle atteignait 88,19 % lors de l'élection de 2014 - ce qui correspond à une baisse (-11,36 points). La mobilisation des citoyens de l'Aisne a baissé au regard du scrutin précédent (75,22 % contre 59,64 % cette année).

Si un candidat peut réunir au moins la moitié des votes et plus de 25 % des inscrits, un siège au conseil municipal l'attend.

Élections municipales 2020 à Ugny-le-Gay : qui sort gagnant au 1er tour ?

Fin du suspense à Ugny-le-Gay (02), étant donné que les 11 conseillers municipaux ont donc déjà été élus dès le premier tour des municipales 2020. Joël Thevenin s'est démarqué au premier tour de ces municipales, avec 68,85 % des suffrages. 62,29 % des électeurs ont choisi d'appuyer Bernard Bonnard. 61,47 %, c'est le score réalisé par Patricia Ferot à ce tour, la propulsant ainsi en troisième place. Sylvie Lelong (59,83 %), Jean-Louis Gambart (55,73 %), Charles Waton (55,73 %), Jimmy Letuppe (53,27 %), Edouard Mennecart (53,27 %), Julien Coutte (52,45 %), Gilles Vieville (51,63 %) et Raymond Coutte (50,81 %) se sont garanti une place au conseil du fait de leur résultat assez élevé.

Certains habitants de ce petit village ont choisi de voter blanc (0,79 %). D'autres ont glissé un bulletin invalide dans les urnes (2,38 %).

La démarche suivante consiste en l'élection du maire parmi les membres du conseil municipal, et par ceux-ci.

Résultats Ugny-le-Gay

Abstention : 23.17% Participation : 76.83%

Résultats détaillés du tour 1

  • 1, Joël THEVENIN, , 68.85%, 84 votes

    Élu·e



    Joël THEVENIN

    68.85 %

    84 votes

  • 2, Bernard BONNARD, , 62.29%, 76 votes

    Élu·e



    Bernard BONNARD

    62.29 %

    76 votes

  • 3, Patricia FEROT, , 61.47%, 75 votes

    Élu·e



    Patricia FEROT

    61.47 %

    75 votes

  • 4, Sylvie LELONG, , 59.83%, 73 votes

    Élu·e



    Sylvie LELONG

    59.83 %

    73 votes

  • 5, Jean-Louis GAMBART, , 55.73%, 68 votes

    Élu·e



    Jean-Louis GAMBART

    55.73 %

    68 votes

  • 6, Charles WATON, , 55.73%, 68 votes

    Élu·e



    Charles WATON

    55.73 %

    68 votes

  • 7, Jimmy LETUPPE, , 53.27%, 65 votes

    Élu·e



    Jimmy LETUPPE

    53.27 %

    65 votes

  • 8, Edouard MENNECART, , 53.27%, 65 votes

    Élu·e



    Edouard MENNECART

    53.27 %

    65 votes

  • 9, Julien COUTTE, , 52.45%, 64 votes

    Élu·e



    Julien COUTTE

    52.45 %

    64 votes

  • 10, Gilles VIEVILLE, , 51.63%, 63 votes

    Élu·e



    Gilles VIEVILLE

    51.63 %

    63 votes

  • 11, Raymond COUTTE, , 50.81%, 62 votes

    Élu·e



    Raymond COUTTE

    50.81 %

    62 votes

  • 12, Laurent BOUILLON, , 47.54%, 58 votes



    Laurent BOUILLON

    47.54 %

    58 votes

  • 13, Colette COUTTE, , 45.9%, 56 votes



    Colette COUTTE

    45.9 %

    56 votes

  • 14, Marie-José BOUCHER, , 45.08%, 55 votes



    Marie-José BOUCHER

    45.08 %

    55 votes

  • 15, Loïc BABUGEON, , 43.44%, 53 votes



    Loïc BABUGEON

    43.44 %

    53 votes

  • 16, Christian DUBOIS, , 43.44%, 53 votes



    Christian DUBOIS

    43.44 %

    53 votes

  • 17, Céline NICOLAU, , 41.8%, 51 votes



    Céline NICOLAU

    41.8 %

    51 votes

  • 18, Jean-Paul GOYHENECHE, , 40.16%, 49 votes



    Jean-Paul GOYHENECHE

    40.16 %

    49 votes

  • 19, Dominique MARCOTTE, , 37.7%, 46 votes



    Dominique MARCOTTE

    37.7 %

    46 votes

  • 20, Virginie PRIEUR, , 26.22%, 32 votes



    Virginie PRIEUR

    26.22 %

    32 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 168 habitants
  • 164 inscrits
  • Votants126 inscrits 76.83%
  • Abstentionnistes38 inscrits 23.17%
  • Votes blancs1 inscrits 0.79%

Municipales : 4 abstentionnistes sur 10 ne se sont pas rendus aux urnes à cause du coronavirus

39% des abstentionnistes de ce premier tour des élections municipales ne se sont pas rendus aux urnes en raison de l'épidémie de coronavirus, selon un sondage Ipsos-Sopra Steria pour Radio France, France Télévisions et les chaînes parlementaires publié ce dimanche soir.

Actualités locales sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Le contexte politique dans Ugny-le-Gay

C'est lors des 15 et 22 mars 2020 que le conseil municipal des communes françaises sera renouvelé. Dans le cas des communes n'excédant pas 1 000 habitants, le principe de la liste ne s'applique pas, les électeurs devront choisir directement leurs candidats le jour du scrutin (sous réserve que ceux-ci aient déposé leur candidature).

Voici les candidats annoncés à Ugny-Le-Gay pour les élections municipales 2020

Pour le premier tour des élections municipales 2020, vous aurez le choix entre les candidats qui suivent. Bien installée dans son fief d'Ugny-Le-Gay, Sylvie Lelong est candidate à sa réélection à la mairie. Loïc Babugeon sera dans la course pour les élections. Bernard Bonnard, Marie-José Boucher, Laurent Bouillon, Colette Coutte, Julien Coutte, Raymond Coutte, Christian Dubois, Patricia Ferot, Jean-Louis Gambart, Jean-Paul Goyheneche, Jimmy Letuppe, Dominique Marcotte, Edouard Mennecart, Céline Nicolau, Virginie Prieur, Joël Thevenin, Gilles Vieville et Charles Waton seront aussi candidats.
Rappelons que les candidats sont élus au premier tour s'ils obtiennent la majorité absolue des votes des électeurs, mais à condition que plus du quart des inscrits sur les listes électorales se soient exprimés en leur faveur. Si un second tour est nécessaire, la majorité relative leur est requise afin d'être élus et pour pouvoir accéder à l'un des 11 sièges à pourvoir.

Ugny-le-Gay : quels sont les enjeux des Municipales ?

À l'occasion des élections municipales 2020, les habitants d'Ugny-le-Gay choisiront, les 15 et 22 mars 2020, un nouveau conseil municipal. Le fait d'avoir plus de 18 ans est une condition nécessaire pour voter à ces élections. Il faut également être inscrit sur les listes électorales, être français ou ressortissant de l'Union européenne, et s'acquitter de ses impôts ou résider dans la commune.

Quel était le contexte politique lors des précédentes élections municipales ?

Il existe un système électoral particulier dans le cadre des élections municipales pour les villes de moins de 1000 habitants. De fait, les électeurs votent pour plusieurs candidats en même temps et peuvent même élire des membres de deux listes différentes. C'est donc un scrutin plurinominal avec panachage.
Que s'est-il passé le 23 mars 2014 à Ugny-le-Gay ? Dès le soir du premier tour, 11 membres du conseil municipal ont été choisis par les électeurs. Les habitants de la commune avaient laissé à Charles Waton et Sylvie Lelong le soin de diriger leur municipalité. Laurent Bouillon, Dominique Marcotte, Bernard Bonnard, Raymond Coutte mais aussi Gilles Vieville et Jean-Louis Gambart étaient chargés, dans le même temps, de les épauler.
Avec une liste comprenant 144 noms, de nombreux électeurs se sont rendus aux bureaux de vote (114 d'entre eux). Cette participation s'élevait à 86,05 % lors des Municipales de 2008. On remarque donc aisément une baisse.

Une évolution similaire s'est-elle établie lors du dernier scrutin ?

Depuis les précédentes Municipales, les citoyens ont été appelés plusieurs fois aux urnes, notamment pour les Présidentielles (2017). Si l'on confronte les scores du premier tour des Présidentielles de 2017 sur la ville d'Ugny-le-Gay, on observe qu'ils ont été différents de ceux enregistrés sur le reste du territoire.
On relève un écart dans les résultats du premier tour : Emmanuel Macron (En marche !) figure derrière dans le classement avec 18,12 % des voix, mais Marine Le Pen (Front national) d'une part, et François Fillon (Républicains) d'autre part regroupaient respectivement 29,71 % et 21,01 % des votes. À Ugny-le-Gay, 51,11 % des votants ont opté pour Marine Le Pen au second tour. Lorsqu'on compare le taux de participation au second tour de 2012 à celui des dernières élections présidentielles au niveau national, on constate une baisse de -5,8 points, tendance différente de celle notée à Ugny-le-Gay. En effet, 89,81 % des habitants de la commune ont voté au second tour des dernières élections présidentielles, alors qu'ils étaient 89,86 % en 2012.
Les scores des Européennes de 2019 ont privilégié La République en Marche avec Renaissance (13,41 %), ainsi qu'en particulier Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) (37,8 %).

Quelques informations sur Ugny-le-Gay

Écologie, accès aux soins, transports... l'étude des données socio-économiques d'une agglomération aide à bien souvent cerner les problématiques de ses résidents et justifier en partie les résultats de l'élection.

Qui sont les habitants d'Ugny-le-Gay ?

182 personnes vivent dans ce hameau de l'Aisne. Aux côtés de Charmes, La Neuville-en-Beine ou bien Saint-Nicolas-aux-Bois, Ugny-le-Gay fait partie de l'agglomération transfrontalière de la Communauté d'Agglomération Chauny-Tergnier-La Fère. La population est peu âgée. La majorité de la population a entre 25 et 54 ans, même si 18,87 % ont entre 55 et 64 ans. La part de l'immigration s'avère peu importante à Ugny-le-Gay, avec 2,22 % des habitants.

Emploi, immobilier et revenus : proposent-ils un niveau de vie confortable à Ugny-le-Gay ?

Taux de chômage et autres chiffres clés : le marché du travail correspond à ce qui suit à Ugny-le-Gay. Les habitants de la commune sont en majeure partie des ouvriers et cadres et professions intellectuelles supérieures (58,33 % des résidents). Les actifs sont au nombre de 73 et constituent 41,67 % des habitants. Les personnes à la recherche d'un travail forment 6 % des habitants. Les hommes sont surreprésentés (plus de la moitié).
La commune d'Ugny-le-Gay est similaire à la France concernant le niveau de vie. Les habitants de la commune ont en moyenne perçu 20 465 € par an en 2016 et la moyenne française était de 20 000 € en 2014.
Le marché immobilier d'une ville est aussi un bon indicateur de son dynamisme et du niveau de vie en général. Les habitants de la commune sont 4 % à être locataires de maisons non HLM de 3 pièces et 4 % de maisons non HLM de 4 pièces. Environ 22 % des propriétaires décident d'investir dans une maison de 6 pièces et 34 % dans une maison de 5 pièces.

Comment qualifier l'environnement de vie dans la ville d'Ugny-le-Gay ?

Afin de satisfaire les besoins des résidents d'Ugny-le-Gay, il est indéniable que les installations manquent un peu, si on regarde les équipements essentiels à la qualité de vie (hôpitaux, gares, écoles...). Il y a 29 enfants, âgés de ​0 à 15 ans à Ugny-le-Gay, et donc un assez grand nombre de familles (par rapport au nombre total de résidents).