Résumé de l'élection

Les résidents de la ville se sont rendus aux urnes pour les élections municipales qui ont eu lieu à Guivry le 15 mars 2020. Le 1er tour des élections municipales a mobilisé 65,38 % des électeurs cette année. En 2014, ils étaient 76,29 % à s'être rendus aux urnes (baisse de -10,91 points). On constate que la participation dans le département de l'Aisne a baissé, en comparaison avec la précédente élection (75,22 % contre 59,64 % cette année).

Les membres du conseil municipal ont été en partie choisis dès le premier tour, en fonction des scores des candidats. Dans les villes de moins d'un millier d'habitants, le scrutin employé est dit plurinominal. Des listes de plusieurs candidats sont proposées, mais les citoyens peuvent ne pas voter pour la liste complète. Finalement, c'est la quantité de votes remportée par chaque candidat qui est prise en considération. Tout candidat qui a convaincu au moins la moitié des électeurs et le quart des inscrits remporte un siège au conseil municipal.

À Guivry, quels candidats sont en tête au premier tour des élections municipales 2020 ?

Cédric Berton a obtenu 86,44 % des votes et, ainsi, est en tête de ce premier tour. 83,89 % des électeurs ont arrêté leur choix sur Nadine Podevin. Les électeurs ont situé Daniel Liénard en troisième position en lui allouant 81,35 % des voix.

De nouveaux conseillers municipaux ont réalisé un chiffre élevé : Christophe Bauduin (80,50 %), Agnès Quièvreux (80,50 %), Régis François (77,96 %), Lionel Lemesle (76,27 %), Michaël Germain (75,42 %), Marie Dubois (71,18 %) et Annick De Tuoni (68,64 %). Les scores obtenus par le reste des candidats dans la commune se révèlent plus faibles. Au nombre de ces candidats, on retrouve Joël Pestel (48,30 %) et Patrice Lavigne (16,94 %). L'issue des votes du second tour permet d'attribuer les sièges non attribués aux candidats ayant les plus hauts scores.

Le gouvernement français a décidé, le 16 mars 2020, de reporter le scrutin du deuxième tour dans les municipalités comme Guivry, estimant les risques dus à la pandémie de coronavirus trop grands.

Résultats Guivry

Abstention : 34.62% Participation : 65.38%

Résultats détaillés du tour 1

  • 1, Cédric BERTON, , 86.44%, 102 votes

    Élu·e



    Cédric BERTON

    86.44 %

    102 votes

  • 2, Nadine PODEVIN, , 83.89%, 99 votes

    Élu·e



    Nadine PODEVIN

    83.89 %

    99 votes

  • 3, Daniel LIÉNARD, , 81.35%, 96 votes

    Élu·e



    Daniel LIÉNARD

    81.35 %

    96 votes

  • 4, Christophe BAUDUIN, , 80.5%, 95 votes

    Élu·e



    Christophe BAUDUIN

    80.5 %

    95 votes

  • 5, Agnès QUIÈVREUX, , 80.5%, 95 votes

    Élu·e



    Agnès QUIÈVREUX

    80.5 %

    95 votes

  • 6, Régis FRANÇOIS, , 77.96%, 92 votes

    Élu·e



    Régis FRANÇOIS

    77.96 %

    92 votes

  • 7, Lionel LEMESLE, , 76.27%, 90 votes

    Élu·e



    Lionel LEMESLE

    76.27 %

    90 votes

  • 8, Michaël GERMAIN, , 75.42%, 89 votes

    Élu·e



    Michaël GERMAIN

    75.42 %

    89 votes

  • 9, Marie DUBOIS, , 71.18%, 84 votes

    Élu·e



    Marie DUBOIS

    71.18 %

    84 votes

  • 10, Annick DE TUONI, , 68.64%, 81 votes

    Élu·e



    Annick DE TUONI

    68.64 %

    81 votes

  • 11, Joël PESTEL, , 48.3%, 57 votes



    Joël PESTEL

    48.3 %

    57 votes

  • 12, Patrice LAVIGNE, , 16.94%, 20 votes



    Patrice LAVIGNE

    16.94 %

    20 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 265 habitants
  • 182 inscrits
  • Votants119 inscrits 65.38%
  • Abstentionnistes63 inscrits 34.62%
  • Votes blancs0 inscrits 0%

Municipales : 4 abstentionnistes sur 10 ne se sont pas rendus aux urnes à cause du coronavirus

39% des abstentionnistes de ce premier tour des élections municipales ne se sont pas rendus aux urnes en raison de l'épidémie de coronavirus, selon un sondage Ipsos-Sopra Steria pour Radio France, France Télévisions et les chaînes parlementaires publié ce dimanche soir.

Actualités locales sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Guivry : le contexte politique des élections municipales

Les élections des 15 et 22 mars 2020 porteront sur le conseil municipal des communes françaises, qui doit être renouvelé. Pour les communes ne dépassant pas 1 000 habitants, les électeurs doivent choisir directement leurs candidats parmi ceux ayant soumis leur candidature, le principe de la liste n'existant pas dans ces villes.

Qui est candidat à Guivry aux élections municipales 2020 ?

Pour le premier tour des Municipales 2020, vous aurez le choix entre les candidats qui suivent. Candidate à sa réélection, Nadine Podevin est la maire actuelle de Guivry. Christophe Bauduin, qui avait décroché un siège au conseil municipal après les élections municipales de 2014, se porte aussi candidat. Cédric Berton, Annick De Tuoni, Marie Dubois, Régis François, Michaël Germain, Patrice Lavigne, Lionel Lemesle, Daniel Liénard, Joël Pestel et Agnès Quièvreux ont également été retenus comme candidats.
Le règlement des élections municipales est comme suit : les candidats sont en mesure d'être élus au premier tour dans l'éventualité où ils remportent la majorité absolue, mais à la condition qu'ils aient reçu les voix de plus du quart des citoyens inscrits sur les listes électorales. Si un second tour est nécessaire, les candidats doivent impérativement atteindre une majorité relative pour être élus et ainsi pouvoir accéder à l'un des 11 sièges à pourvoir.

Guivry : quels sont les enjeux des Municipales ?

Lors des prochaines élections municipales 2020, dont le premier tour se déroulera le 15 mars et le second tour, la semaine suivante, la ville de Guivry désignera les 11 nouveaux membres de son conseil municipal. Les Français ou les ressortissants d'un pays de l'Union européenne, qui paient leurs impôts ou habitent dans la commune, qui ont au moins 18 ans et qui sont inscrits sur les listes électorales françaises sont priés de se rendre aux urnes pour cette élection.

Quels étaient les scores des élections municipales 2014 ?

Toutes les communes n'ont pas le même système de vote lors des municipales ! En effet, les électeurs des villes de moins de 1000 habitants votent pour plusieurs candidats en même temps et peuvent également choisir des membres de deux listes différentes. C'est ce que l'on appelle le scrutin plurinominal avec panachage.
11 sièges du conseil municipal ont été pourvus dès le soir du premier tour le 23 mars 2014 dans la commune de Guivry. Les candidates Nadine Podevin et Murielle Chevrin, avec Daniel Lienard, Christophe Bauduin, Régis Francois, Lionel Lemesle mais aussi Annick De Tuoni et Cédric Berton à leurs côtés, étaient chargées, par les habitants de la commune, d'administrer la municipalité.
D'assez nombreux électeurs se sont déplacés aux bureaux de vote : 148 sur les 194 inscrits ont déposé un bulletin de vote. Ceci établit une forte hausse de la participation si on la rapporte aux précédentes élections municipales de 2008 où elle atteignait 72,95 %.

Cette tendance s'est-elle diffusée d'un scrutin à un autre ?

Les dernières élections présidentielles remontent à 2017, et il y a eu plusieurs votes depuis les précédentes Municipales. Le choix de la population de Guivry a été différent de ce qui est ressorti sur le reste du territoire en ce qui concerne le premier tour des précédentes Présidentielles, en 2017.
Parmi les favoris du premier tour : Marine Le Pen (Front national, 33,55 % des voix), mais également Emmanuel Macron (En marche !, 25 % des suffrages), puis, derrière, Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise, 15,13 % des voix). Il y aura eu 52,21 % de votes des habitants de Guivry pour Emmanuel Macron au deuxième tour. À Guivry, 82,54 % des citoyens s'étaient déplacés dans le cadre de ces dernières élections (156 votants), contre 81,46 % en 2012.
En 2019, les élections européennes ont prouvé la préférence des habitants de la commune pour Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen), liste qui a obtenu 25,24 % des votes. Quant à la liste Renaissance (soutenue par La République en Marche), les résidents de Guivry étaient 20,39 % à déposer un bulletin à son nom.

Quelques informations sur Guivry

Les élections municipales, qui auront lieu les 15 et 22 mars prochains, nous donnent un aperçu des relevés socio-économiques à Guivry.

Plusieurs données concernant la population de Guivry

243 habitants vivent dans ce hameau de l'Aisne. Guivry bénéficie de la Communauté d'Agglomération Chauny-Tergnier-La Fère qui lui assure la liaison avec les communes avoisinantes, comme Tergnier, Mennessis ou également Commenchon. La population est peu âgée : la majorité des habitants de la commune a entre 25 et 54 ans même si 29,22 % de la population ont entre 55 et 64 ans. Les populations immigrées sont peu représentées à Guivry, avec 0,81 % des résidents.

Qu'en est-il du niveau de vie à Guivry ?

Taux de chômage et autres chiffres clés : le marché du travail ressemble à ce qui suit à Guivry. 55 % des habitants de la commune sont des employés et professions intermédiaires. La ville enregistre un taux d'activité de 45,12 %, répertoriant plus de 109 actifs. Un peu moins de 20 % des habitants en âge de travailler sont au chômage. Les hommes forment plus de la moitié des demandeurs d'emploi.
Les habitants de la commune bénéficient d'un niveau de vie similaire à la moyenne nationale, avec un revenu fiscal médian de 20 670 € sur l'année 2016, contre environ 20 000 € en France en 2014.
Au même titre que les taux de l'emploi, ceux de l'immobilier fournissent une information essentielle sur les communes et leur attractivité. Environ 4 % des habitants de la commune sont locataires de maison non HLM de 3 pièces et environ 4 % le sont d'une maison non HLM de 4 pièces. Qu'achètent les habitants au sein de votre commune ? Les foyers sont plus de 25 % à être propriétaires d'une maison de 5 pièces et environ 27 % d'une maison de 6 pièces.

Établissements scolaires, hôpitaux, environnement … Fait-il bon vivre à Guivry ?

Les infrastructures du genre hôpitaux ou encore écoles manquent un peu à Guivry. Avec ses assez nombreuses familles (proportionnellement à sa population totale), la commune comptabilise 51 enfants de 0 à 15 ans.
Il faut prendre en compte l'éventuelle pollution ambiante pour juger de la qualité de vie offerte par une ville. Sur le plan microbiologique et physico-chimique, la qualité de l'eau est à 100 % conforme sur ces deux plans.