Elections régionales : voici les listes présentes au second tour

Il y a eu des alliances, des négociations qui ont échoué, ou encore des retraits (parfois forcés). Franceinfo dresse le tableau des forces en présence dans chaque région en vue du scrutin de dimanche.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 10 min.
Des bulletins de vote sont dans une urne au premier tour des élections régionales et départementales à Dinan (Côtes-d'Armor), en Bretagne, le 20 juin 2021. (MARTIN BERTRAND / HANS LUCAS / AFP)

On connaît désormais les listes en lice pour le second tour des régionales puisque celles-ci devaient être déposées au plus tard mardi 22 juin à 18 heures. Petit rappel : seules celles ayant obtenu au moins 10% des suffrages exprimés au premier tour pouvaient se maintenir au second tour, mais celles ayant obtenu au moins 5% peuvent fusionner avec d'autres. Voici ce qu'il faut retenir des candidats qui s'affronteront dimanche, après un premier tour marqué par une abstention record de 66,7% et une prime aux sortants.

Auvergne-Rhône Alpes : Laurent Wauquiez affronte la gauche et le RN 

Le résultat du premier tour : 
Avec 43,8% des voix, le président de région sortant, Laurent Wauquiez (LR), a largement distancé la liste EELV de Fabienne Grébert (14,4%), le Rassemblement national, mené par Andréa Kotarac (12,3%), et la liste PS de Najat Vallaud-Belkacem (11,4%). Quatre listes étaient donc en position de se maintenir.

Les listes du second tour :
Laurent Wauquiez affrontera une liste d'union réunissant les écologistes, les socialistes et les communistes, emmenée par Fabienne Grébert, ainsi que la liste RN d'Andréa Kotarac.

Bourgogne-Franche-Comté : une liste PS-écologistes contre LREM, LR et le RN

Le résultat du premier tour : 
Cinq listes ont franchi le seuil des 10%. La liste de la présidente de région PS, Marie-Guite Dufay, est arrivée en tête avec 26,52% des suffrages avec sa liste PS-PCF-PRG. Elle est suivie par le RN Julien Odoul (23,19%), le Républicain Gilles Platret (21,04%), Denis Thuriot (LREM, 11,7%) et enfin l'écologiste Stéphanie Modde (10,34%).

Les listes du second tour :
Marie-Guite Dufay mènera une liste PS-écologistes après une alliance avec Stéphanie Modde. Le candidat de la majorité présidentielle, Denis Thuriot, a maintenu la sienne, ouvrant la voie à une quadrangulaire puisque les listes de Julien Odoul (RN) et Gilles Platret (LR) seront également présentes au second tour.

Bretagne : cinq listes au second tour

Le résultat du premier tour :
Le président de région sortant, le socialiste Loïg Chesnais-Girard, a obtenu 20,95% des voix, suivi par la liste LR d'Isabelle Le Callennec (16,28%), celle LREM-UDI-Modem de l'ex-socialiste Thierry Burlot (15,53%). En quatrième position, Claire Desmares-Poirrier (EELV) a recueilli 14,84% des suffrages, talonnée par le RN Gilles Pennelle (14,27%).

Les listes du second tour :
Les cinq listes en position de se maintenir seront au second tour. Le sortant Loïg Chesnais-Girard a fusionné sa liste avec celle de l'ancien maire antipesticides de Langouët Daniel Cueff (6,52% au premier tour). Pas de fusion en revanche avec la liste de Thierry Burlot, qui sera donc présente donc dimanche, tout comme celles de LR, d'EELV et du RN.

Centre-Val de Loire : le président PS François Bonneau, allié à EELV, face à LR, au RN et au MoDem

Le résultat du premier tour :
Le président sortant de la région Centre-Val de Loire, François Bonneau (PS), est arrivé en tête avec 24,81% des voix. Suivent, dans l'ordre, la liste RN d'Aleksandar Nikolic (22,24%), le LR Nicolas Forissier (18,82%), et le ministre des Relations avec le Parlement, Marc Fesneau (MoDem, 16,65%). La liste EELV-LFI de Charles Fournier est en cinquième position avec 10,85% des voix.

Les listes du second tour :
Quatre listes s'affronteront. La gauche se présente unie, avec une fusion des listes PS-PCF et EELV-LFI, portée par François Bonneau (PS). De son côté, le candidat de la majorité présidentielle Marc Fesneau se maintient après l'échec des négociations en vue d'une fusion avec la liste de droite de Nicolas Forissier. Le candidat RN, Aleksandar Nikolic, est également qualifié pour le second tour.

Corse : une quadrangulaire au second tour, avec trois listes nationalistes

Le résultat du premier tour :
Le président sortant autonomiste du conseil exécutif de Corse (équivalent du président d'un conseil régional), Gilles Simeoni, est arrivé en tête au premier tour des élections territoriales avec 29,19% des suffrages exprimés. En deuxième position, Laurent Marcangeli, maire d'Ajaccio et tête d'une liste d'union de la droite, investie par Les Républicains, a obtenu 24,86% des suffrages exprimés. 

Suivent la liste autonomiste de Jean-Christophe Angelini (13,22%), puis celle indépendantiste de Paul-Félix Benedetti, à la tête du parti radical Core in Fronte (8,39%). Autre candidat indépendantiste, le président de l'Assemblée de Corse, Jean-Guy Talamoni, recueille 6,9%. A noter : en Corse, le seuil est de 7% pour se maintenir au second tour. Jean-Guy Talamoni peut donc fusionner avec une autre liste, mais non se maintenir.

Les listes du second tour :
Une quadrangulaire verra s'affronter les listes de Gilles Simeoni, de Laurent Marcangeli, de Jean-Christophe Angelini et de Paul-Félix Benedetti. Soit trois listes nationalistes et une de droite. Victime de la désunion nationaliste, le président sortant de l'Assemblée de Corse, Jean-Guy Talamoni, sera absent du scrutin pour la première fois en 29 ans.

Grand Est : le président LR sortant, Jean Rottner, face au RN, EELV et LREM

Le résultat du premier tour :
Le président sortant (LR) de la région Grand Est, Jean Rottner, a viré en tête du scrutin avec 31,15% des voix, suivi par le RN Laurent Jacobelli (21,1%), la candidate EELV (soutenue par le PS et le PCF) Eliane Romani (14,60%) et Brigitte Klinkert (10,8%), ministre déléguée chargée de l'Insertion soutenue par la majorité présidentielle. Le Grand Est s'est distingué par un taux record d'abstention de 70%.

Les listes du second tour :
Les quatre listes qualifiées se maintiennent, sans fusion avec d'autres listes. Ainsi, les écologistes ne sont pas parvenus à un accord avec l'équipe de l'ancienne ministre de la Culture socialiste Aurélie Filippetti, dont la liste (soutenue par Génération.s et LFI) a obtenu 8,64% au premier tour.

Hauts-de-France : Xavier Bertrand contre le RN et la gauche

Le résultat du premier tour :
Le président sortant des Hauts-de-France, Xavier Bertrand, a devancé ses adversaires avec 41,42% des voix, devant le RN Sébastien Chenu (24,37%) et la candidate d'union de la gauche Karima Delli (18,97%). La liste de la majorité présidentielle, conduite par le secrétaire d'Etat chargé des Retraites, Laurent Pietraszewski, et qui comptait cinq membres du gouvernement (dont le garde des Sceaux, Eric Dupond-Moretti, et le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin) a été éliminée au premier tour avec 9,14% des voix.

Les listes du second tour :
La liste de Xavier Bertrand, identique à celle du premier tour, affrontera la liste RN et celle de la gauche unie. 

Ile-de-France : Valérie Pécresse contre la gauche, le RN et LREM

Le résultat du premier tour :
La présidente sortante d'Ile-de-France, Valérie Pécresse (Libres, ex-LR), est arrivée en tête au premier tour avec 36,18% des voix, devant Jordan Bardella (RN, 13,14%), Julien Bayou (EELV, 12,97%) , Laurent Saint-Martin (LREM, 11,79%), Audrey Pulvar (PS, 11,07%) et Clémentine Autain (La France insoumise et PCF, 10,23%).  

Les listes du second tour :
PS, EELV et LFI ont fusionné pour former une seule liste, emmenée par Julien Bayou. Ce dernier affrontera donc Valérie Pécresse, Jordan Bardella et Laurent Saint-Martin.

Normandie : Hervé Morin face au RN, à la gauche, et à LREM

Le résultat du premier tour :
Le président de région sortant, Hervé Morin (Les Centristes, soutenu par Les Républicains), est arrivé très largement en tête (36,86%) devant le RN, emmené par Nicolas Bay (19,86%), la liste PS-EELV de Mélanie Boulanger (18,37% des voix), et celle de Laurent Bonnaterre soutenue par LREM (11,07%). La liste PCF-LFI de Sébastien Jumel (9,64%) est éliminée.

Les listes du second tour :
Hervé Morin affrontera les listes du PS-EELV, du RN, et de Laurent Bonnaterre. Mélanie Boulanger (PS-EELV) reste seule en lice à conduire une liste de gauche mais sans avoir réussi à se mettre d'accord avec Sébastien Jumel (PCF-LFI) sur une fusion. 

Nouvelle-Aquitaine : Alain Rousset (PS) face au RN, à LREM, à LR et à EELV

Le résultat du premier tour :
La prime au sortant a joué une fois de plus. Le président du conseil régional Alain Rousset (PS), en poste depuis 23 ans, est arrivé devant avec 28,83% des voix. Il précède Edwige Diaz (RN, 18,2%), Geneviève Darrieussecq (MoDem, LREM, 13,71%), le LR Nicolas Florian (12,48%), et l'écologiste Nicolas Thierry (12,09%).

Les listes du second tour :
Il n'y a pas de fusion entre les listes PS et EELV. Les cinq listes qualifiées s'affronteront donc au second tour.

Occitanie : Carole Delga (PS) face au RN et à LR

Le résultat du premier tour :
Carole Delga, présidente sortante socialiste de la région, a recueilli 39,57% des voix contre 22,61% à Jean-Paul Garraud (RN) et 12,19% au LR Aurélien Pradié. 

Les listes du second tour :
Aucun accord n'a été trouvé entre la liste PS et celle de l'écologiste Antoine Maurice (EELV/Génération.s), éliminée au premier tour avec 8,3% des voix. Carole Delga affrontera donc le RN et LR avec sa liste initiale.

Pays de la Loire : Christelle Morançais (LR) face à la gauche, au RN et à LREM

Le résultat du premier tour :
Avec 34,3% des voix, la présidente sortante de la région, Christelle Morançais (LR), a devancé le candidat écologiste Matthieu Orphelin (18,70%), le socialiste Guillaume Garot (16,32%), le RN Hervé Juvin (12,54%,) et enfin François de Rugy (LREM, 11,97%).

Les listes du second tour :
Le candidat écologiste Matthieu Orphelin conduira une liste d'union avec le socialiste Guillaume Garot. Les autres candidats se maintiennent. Il s'agira donc d'une quadrangulaire.

Provence-Alpes-Côte d'Azur : un duel entre Renaud Muselier (LR) et Thierry Mariani (RN)

Le résultat du premier tour :
C'est la seule région où la liste du Rassemblement national, conduite ici par Thierry Mariani, est arrivée en tête avec 36,38% des voix. Le président sortant, Renaud Muselier (LR), a obtenu 31,91% des suffrages, devant l'écologiste Jean-Laurent Félizia (16,89%).

Les listes du second tour :
La pression était trop forte. Sur injonction des dirigeants socialistes et écologistes,  le candidat écologiste de l'union de la gauche, Jean-Laurent Félizia, a finalement retiré sa liste pour éviter de favoriser une éventuelle victoire du Rassemblement national. Il s'agira donc d'un duel entre Renaud Muselier et l'ex-Républicain passé au RN Thierry Mariani.

Guadeloupe : le président sortant, Ary Chalus (LREM), affronte une liste PS

Le résultat du premier tour :
Le président sortant de la région Guadeloupe, Ary Chalus (LREM), a raté de peu une réélection dès le premier tour, avec 49,31% des suffrages, loin devant la liste de la présidente socialiste du département Josette-Borel Lincertin (17,38%).

Les listes du second tour :
Ary Chalus affrontera donc son adversaire socialiste.

Martinique : les quatre listes qualifiées se maintiennent

Le résultat du premier tour :
La liste conduite par le député Serge Letchimy (DVG) est arrivée en tête au premier tour du scrutin territorial en Martinique avec 31,66% des suffrages devant celle du président sortant, l'indépendantiste Alfred Marie-Jeanne qui a obtenu 25,80%. Le député Jean-Philippe Nilor, dissident du mouvement indépendantiste, a terminé à la troisième place avec 12,01% des suffrages. Quatrième, la sénatrice divers gauche Catherine Conconne totalise 10,63% des suffrages.

Les listes du second tour : 
Les quatre listes qualifiées se maintiennent, a annoncé mardi la 1ère Martinique.

Guyane : le président sortant contre une union de trois listes de gauche

Le résultat du premier tour :
Le président sortant, Rodolphe Alexandre (DVG), a obtenu, au premier tour des élections territoriales, 43,71% des suffrages exprimés, devant le divers gauche Gabriel Serville (27,68 %) et le maire amérindien de la petite commune d'Awala Yalimapo, Jean-Paul Fereira (DVG, 23,34%), soutenu par l'ancienne Garde des sceaux Christiane Taubira.

Les listes du second tour : 
Après un accord avec Jean-Paul Fereira, Gabriel Serville mènera une liste commune. La liste de Jessi Américain, arrivée en quatrième position avec 5,27%, fait également partie de la fusion. Rodolphe Alexandre affrontera donc cette liste de gauche.

La Réunion : le président Didier Robert (divers droite) contre une liste de gauche

Le résultat du premier tour :
Le divers droite Didier Robert, président sortant de la région, a terminé en tête avec 31,09% des suffrages. Derrière lui, Huguette Bello, la maire divers gauche de Saint-Paul, et Ericka Bareigts, la maire PS de Saint-Denis, se placent respectivement deuxième et troisième, avec 20,74% et 18,48%. 

Les listes du second tour : 
Huguette Bello et Ericka Bareigts ont trouvé un accord. Une liste d'union de gauche s'opposera donc à celle de droite et du centre conduite par Didier Robert.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Elections régionales 2021

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.