Cet article date de plus d'un an.

Charente-Maritime : à la rencontre des gardiens du patrimoine d’Oléron

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 5 min
Charente-Maritime : à la rencontre des gardiens du patrimoine d’Oléron
Article rédigé par France 2 - M.Arribe, F.Bazille, E.Fromentin, Drone : L'atelier du ciel - Ile d'Oléron Marennes Tourisme
France Télévisions
France 2
Le phare centenaire de l’île d’Oléron est le symbole de son patrimoine maritime. Dominique Abit veille sur lui depuis 25 ans.

Le phare de Chassiron veille sur la pointe d’Oléron (Charente-Maritime) et guide les marins qui s’en approchent. Il se dresse au nord de l’ile, dans un décor sauvage. Il n’abrite plus de gardien; mais Dominique Abit, passionné de géologie, veille sur lui. "Je venais arpenter les falaises avec mon papa", se souvient-il. Il travaille au phare depuis 25 ans. Il faut gravir ses 224 marches pour profiter de la vue panoramique, "magnifique" même par temps gris selon lui. 

Des retraités rénovent des bateaux

Un repère capital pour les marins dans la zone du Pertuis d’Antioche, entourée de rochers. Le phare témoigne d’une tradition maritime très importante dans le patrimoine oléronais, qui abrite plusieurs ports de pêche et des centaines de bateaux. Un ancien chantier de construction navale revit tous les mercredis grâce à des retraités passionnés, qui rénovent les navires. Beaucoup des bénévoles du chantier aiment aussi prendre la mer, comme Rose, la seule femme navigatrice de la bande.  

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.