Cet article date de plus d'un an.

Tunisie : un Français originaire de Marseille tué dans l’attaque de la synagogue de Djerba

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Tunisie : un Français originaire de Marseille tué dans l’attaque de la synagogue de Djerba
Article rédigé par France 2 - M. Boisseau, A. Hanquet, C. Weill-Raynal, @RévélateursFTV, J-B. Robert
France Télévisions
France 2
Quatre personnes, dont un Français, ont été tuées lors de l'attaque de la synagogue de Djerba, mardi 9 mai, où se tenait un pèlerinage. L’homme qui a ouvert le feu a été abattu.

La synagogue de Djerba a été attaquée, mardi 9 mai, en Tunisie. Un pèlerin a filmé dans la soirée, tandis que des fidèles se calfeutraient. Des tirs ont retenti à l’extérieur de l’édifice. La fête juive touchait à sa fin lorsque le public sortait. Selon le ministère tunisien de l’Intérieur, l’assaillant est un gendarme qui aurait abattu un collègue, s’emparant de ses munitions, avant d'attaquer la synagogue et de tuer un autre gendarme ainsi que deux fidèles, dont un Français. 

Une synagogue "extrêmement protégée"

"Il faut savoir que la synagogue de Djerba est extrêmement protégée lors du pèlerinage. Donc il y a plusieurs checkpoints avant d’y arriver, et c’est au checkpoint le plus proche de la synagogue qu’a eu lieu l’attaque", rapporte Rudy Saada, journaliste pour RCJ. L’assaillant a par la suite été abattu. Ses motivations sont inconnues. Le pèlerin français décédé vivait à Marseille (Bouches-du-Rhône), où la communauté juive a appris la nouvelle avec effroi. Il avait une femme et quatre enfants, et tenait un commerce de boulangerie, comme l’indique Me. Fabienne Bendayan, présidente du CRIF Marseille Provence. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.