Cet article date de plus d'un an.

Tourisme : sur les traces de l’histoire des montgolfières dans l’Ardèche

Publié
Durée de la vidéo : 3 min
Tourisme : sur les traces de l’histoire des montgolfières dans l’Ardèche
Article rédigé par France 2 - L.Seux, O.Labalette, P.Goldmann
France Télévisions
France 2
Le 13 Heures met le cap, mercredi 9 mai, sur Annonay dans l’Ardèche, dans le village natal des frères Montgolfier.

Le souffle de l’envol pour ces passagers d’un jour. Tout juste le temps de se glisser dans la nacelle, et la chaleur des brûleurs aspire tout doucement la montgolfière vers le ciel. Les passagers sont subjugués. Le temps d’un voyage, le ballon offre un point de vue inédit sur les paysages de l’Ardèche, berceau de la montgolfière. Ce voyage coûte un peu plus de 200 euros par personne, mais est unique à chaque fois.   

Une inspiration de Joseph Montgolfier 

Dans le ciel d’Annonay (Ardèche), la montgolfière est comme chez elle. C’est l’histoire de deux frères, natifs de la ville qui lui ont donné son nom. A l’origine, une observation de Joseph Montgolfier selon Marie-Hélène Reynaud, conservatrice du musée des papeteries Canson et Montgolfière. On dit qu’en faisant chauffer la chemise de son épouse, l’a vue s’élever vers le plafond, il a vu que l’air chaud était plus léger que l’air froid”, explique-t-elle. 

Les deux frères fabriquent les premiers ballons avec un ensemble de tissus et de papiers. Une expérience qu’ils dévoilent au public le 4 juin 1783. Deux siècles plus tard, la fabrication continue là où tout a commencé pour un travail très minutieux. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.