Cet article date de plus d'un an.

Prix des carburants : la faute aux marges des distributeurs ?

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Prix des carburants : la faute aux marges des distributeurs ?
Article rédigé par France 2 - C.Rougerie, C.Tixier, K.Toufik, V.Lucas, A.Lo Cascio, P.Miette
France Télévisions
France 2
Pourquoi l’essence est-elle toujours aussi chère alors que les prix baissent partout en Europe ? L’association de consommateurs CLCV accuse, mercredi 10 mai, les distributeurs de faire des marges abusives.

Les prix du carburant sont toujours élevés, mercredi 10 mai. "Je pense qu’ils se font des marges énormes. C’est affolant, le bénéfice qu’ils font", confie un automobiliste. L’association de consommateurs CLCV souligne en effet que début 2022 pour le gazole, leur marge se situait autour de 18 centimes d’euro le litre, pour atteindre 29 centimes en avril, alors que les prix du pétrole brut reculent. 

Les distributeurs mettent en avant la hausse des coûts logistiques

"Pendant le premier trimestre 2023 je pouvais comprendre, parce qu’ils ont perdu de l’argent à la rentrée 2022, donc c’était un rattrapage qu’ils faisaient. À partir du mois de mai, on considère qu’il n’y a pas de raison que ces marges de la station-service soient de 25 centimes au litre"commente François Carlier, délégué général de la CLCV. Les distributeurs indépendants mettent en avant la hausse des coûts logistiques. De son côté, le patron des centres E. Leclerc, Michel-Edouard Leclerc, renvoie la balle vers les groupes pétroliers.   

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.