Inde : ils luttent contre les mariages forcés

En Inde, une campagne nationale a été lancée pour tenter de lutter contre la tradition du mariage des enfants. Cela touche plus précisément les filles, pour qu'elles cessent d'être une charge économique. Elles sont alors déscolarisées. Mais changer les mentalités prend du temps. 

Voir la vidéo
France 2

À Jodhpur, la ville bleue du Rajasthan (Inde), le dédale de ruelles cache une association où les bénévoles aident des mineures à divorcer, dans le plus grand secret. En Inde, le mariage d'enfant est illégal, mais il est pourtant considéré comme une tradition ancestrale et donc immuable. Au Rajasthan, 65% des jeunes filles sont mariées avant 18 ans.

Une cause de plus en plus suivie

Depuis quelques années, des ONG ont lancé le combat contre ces pratiques. Elles veulent faire évoluer les mentalités. Le message est délivré de diverses façons, notamment grâce à un spectacle de marionnettes. Même si beaucoup reste à faire, le message passe. Selon un rapport récent de l'Unicef, le mariage d'enfants en Inde aurait même diminué de 20% en dix ans. Les Indiens sont de plus en plus nombreux à rallier cette cause. Ils espèrent bientôt que toutes les jeunes filles pourront jouer, étudier, grandir et se marier si elles le veulent, après leur majorité.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des femmes se préparent pour un mariage à Ahmedabad (Inde), le 24 décembre 2017.
Des femmes se préparent pour un mariage à Ahmedabad (Inde), le 24 décembre 2017. (SAM PANTHAKY / AFP)