Cet article date de plus de trois ans.

Brexit : Grande-Bretagne cherche serveurs

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Brexit : Grande-Bretagne cherche serveurs
Article rédigé par
France Télévisions

Conséquence du Brexit : les restaurateurs britanniques ont de plus en plus de mal à trouver du personnel : jusqu'ici, 75% des serveurs venaient d'outre-Manche. Mais ces étrangers européens ont commencé à quitter le pays.

"Nous recrutons", "Ici, on embauche", "Personnel recherché"... Le long des devantures des restaurants londoniens, ces affiches fleurissent plus que jamais. Au "Pot lyonnais", une institution de la cuisine française à Londres, le patron l'a vérifié : depuis un an, trouver du personnel est beaucoup plus difficile. "On arrivait à recruter les gens il y a encore deux trois ans dans les 48 heures, aujourd'hui, ça prend beaucoup plus de temps. Deux semaines, voire trois pour trouver quelqu'un", explique Patrick Jacrot.

Des visas de travail de deux ans à l'étude

Comme tous ses confrères, Patrick Jacrot dit qu'il n'a pu recruter que quelques Britanniques en vingt ans. Historiquement, les Anglais n'ont jamais été intéressés par ces emplois. Et pour les étrangers, depuis le Brexit, l'eldorado britannique a pris un coup. Pour les jeunes européens, il ne sera plus possible de venir travailler et s'installer librement : le gouvernement envisage des visas de travail de deux ans seulement, notamment dans la restauration.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.