Brexit : le discours difficile de Theresa May critiqué par la presse britannique

Les journaux du Royaume-Uni ne sont pas tendres avec la Première ministre britannique, au lendemain d’un discours particulièrement difficile. Une allocution cruciale alors que les négociations sur le Brexit patinent. 

FRANCE 3

Theresa May voulait s’excuser, se défendre, reconquérir son pays. Elle est restée sans voix. Une quinte de toux incontrôlable. "On dirait que ma voix n’est pas sur la bonne voie", a-t-elle tenté d’ironiser. Une longue agonie sous le regard pétrifié des membres de son cabinet, qui décident de lancer une ovation à chaque fin de phrase pour lui donner un peu de répit. Et lorsqu’elle parle de relancer le rêve britannique, un comédien l’interrompt pour lui présenter une lettre de licenciement, prétendument signée de son ministre des Affaires étrangères.

Pour les médias, c’est un fiasco

Quelques minutes plus tard, ce sont les lettres de son slogan qui la lâchent, et ne s'affichent pas correctement. Le slogan est devenu illisible, à l’image d’un discours inaudible. Une allocution d’une heure dont les journaux britanniques ne retiennent ce matin que le fiasco.

Le JT
Les autres sujets du JT
Theresa May, en pleine quinte de toux, boit de l\'eau au cours de son discours devant les conservateurs britanniques, mercredi 4 octobre 2017 à Manchester.
Theresa May, en pleine quinte de toux, boit de l'eau au cours de son discours devant les conservateurs britanniques, mercredi 4 octobre 2017 à Manchester. (LINDSEY PARNABY / ANADOLU AGENCY / AFP)