Cet article date de plus de trois ans.

"Bordel" évoqué par Emmanuel Macron : une longue liste de formules chocs

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
"Bordel" évoqué par Emmanuel Macron : une longue liste de formules chocs
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Des propos tenus par Emmanuel Macron au sujet d'ouvriers GM&S manifestant contre lui ont suscité une nouvelle polémique sur les petites phrases du président.

Des ouvriers en colère lors d'une visite d'Emmanuel Macron. Un président venu parler de formation, mais qui, par une petite phrase, met le feu aux poudres. "Il y en a certains, au lieu de foutre le bordel, ils feraient mieux d'aller regarder s'ils ne peuvent pas avoir des postes là-bas, parce qu'il y en a qui ont les qualifications pour le faire."

Des phrases qui tranchent avec son langage

Visés, les salariés de GM&S. Immédiatement, la droite comme la gauche s'indignent. "Sarkozy BCBG", "arrogance"… Ses soutiens défendent en revanche son franc-parler. Emmanuel Macron n'a pas attendu d'être président pour frapper l'opinion de manière abrupte. "La meilleure façon de se payer un costard c'est de travailler", "je ne céderai rien, ni aux fainéants, ni aux cyniques", "les gares, c'est un lieu où on croise les gens qui réussissent et ceux qui ne sont rien." Transgressions volontaires ou formules mal maîtrisées, les phrases du président tranche avec son langage habituellement soigné.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.