Société : des mesures prises pour faire face au harcèlement scolaire

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Article rédigé par
L. Legendre, C. Barbaux, P. Lagaune, Y. Kaddouch, France 3 Régions - France 2
France Télévisions

Alors que près d'un enfant sur dix est touché par le harcèlement scolaire, l'État souhaite désormais agir pour lutter contre ce fléau.

C'est un phénomène qui touche des milliers d'élèves à travers la France, pouvant provoquer des drames. Le harcèlement scolaire, qui touche près d'un enfant sur dix, est pris au sérieux par le gouvernement et le président Emmanuel Macron, qui souhaite désormais agir. Parmi les mesures annoncées jeudi 18 novembre, un contrôle parental renforcé sur les téléphones et les tablettes, la mise en place et le développement de lieux d'écoutes pour les élèves harcelés ainsi que la mise en place d'une application, "3018", où les victimes et témoins de harcèlement en ligne pourront déposer les preuves et captures d'écran.

Des annonces bien accueillies par les associations

Les mesures prises par l'État ont été bien reçues par les associations luttant contre le cyberharcèlement, qui considéraient que la France manquait d'une "politique de prévention", comme l'explique Nora Fraisse, fondatrice de l'association "Marion la main tendue". Une politique de prévention à mettre en place dès le plus jeune âge, car beaucoup d'enfants ont "été confrontés à des harceleurs", témoigne Manon Dumas, psychologue intervenant dans des classes et membre de l'association "Marion la main tendue".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.