Emploi : les secteurs de l'hôtellerie et de la restauration touchés par des vagues de départs

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Article rédigé par
J. Weyl, J. Coulais, D. Sébastien, M. Félix, B. Parayre, J. Picard, L. Michel - France 2
France Télévisions

Depuis la pandémie de Covid-19, de nombreux employés de l'hôtellerie et de la restauration ont décidé de quitter le secteur. Une pratique qui impacte les établissements sur le long terme.

C'est un phénomène qui s'est multiplié depuis plusieurs mois dans le secteur de l'hôtellerie et de la restauration : de plus en plus d'employés ont décidé de ne pas revenir travailler après la pandémie deCovid-19. Certains, comme Eliott Plantard, ancien chef de rang, ont ouvert les yeux sur leur situation durant la période de confinement. "On n'est clairement pas assez payés dans la restauration par rapport à l'investissement personnel qui est donné", explique l'homme, désormais en études de commerce.

Des vagues de départ après le confinement

À Lyon (Rhône), un restaurant gastronomique a subi les conséquences du confinement avec une vague massive de départs : près de 20 employés ne sont pas revenus en cuisine lors de la réouverture à la suite du premier confinement, ceux restant travaillent "par passion", malgré des semaines atteignant près de 60 heures de travail. Le manque d'employés oblige l'établissement à fermer un jour par semaine, voire deux. Des négociations entre partenaires sociaux de la profession devraient avoir lieu à partir du jeudi 18 novembre, et ce, pendant plusieurs semaines.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.