Restauration :  les innovations des patrons pour embaucher

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
Article rédigé par
J.Duponchel, E.Delevoye, M.Strelkoff, A.Canestraro - France 2
France Télévisions

Serveurs, commis, cuisiniers. À Evreux (Eure), comme partout en France, les hôtels et restaurants peinent à recruter. Certains établissements innovent pour attirer des salariés.

Onze salariés en salles et en cuisine bichonnés par leur patron de "La vieille Gabelle" d'Evreux. Ils disposent désormais de deux jours et demi de repos par semaine et même des vacances pour les fêtes de fin d'année. "C'est une première, habituellement nous sommes ouverts entre les fêtes", souligne le gérant. Renoncer au chiffre d'affaires des fêtes, un mal pour un bien puisque cet argument qui a permis au restaurant de retenir certains de ses salariés. "Dans restauration, ça ne m'était jamais arrivé d'avoir mon Noël et mon jour de l'an", note le barman de l'établissement.

Des salaires augmentés

Plus de temps libre et un meilleur salaire, la recette pour embaucher selon le restaurateur. "On a augmenté les salaires de 10-15%", estime-t-il. Une décision dont l'impact sur la carte commence déjà à se ressentir, avec des prix revus à la hausse. Mais face à la pénurie de main d'œuvre, augmenter les salaires n'est pas une solution financièrement viable pour tous les établissements, qui doivent reconstituer leur trésorerie. La problématique de recrutement sera au cœur des négociations de la branche hôtellerie restauration, qui débutent le 18 novembre.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.