Santé : une étude démontre que la pollution favorise les glaucomes

Publié
Durée de la vidéo : 1 min
Santé : une étude démontre que la pollution favorise les glaucomes
Article rédigé par France 3 - D. Mascret
France Télévisions
France 3
Le réchauffement climatique accentue les effets de la pollution aux particules fines. Une nouvelle étude montre son impact sur la santé, notamment des yeux. Le point, mercredi 19 juillet, sur le plateau du 19/20 avec le médecin et journaliste Damien Mascret.

Une étude montre que la pollution augmente le risque de glaucomes. Des chercheurs de l’INSERM et l’université de Bordeaux ont examiné la structure de l’œil de 683 personnes âgées de plus de 75 ans. L’examen a été renouvelé tous les deux ans pendant 11 ans. "Ils ont découvert qu’il y avait bien une influence de la pollution. (…) Plus une personne a été exposée à la pollution pendant les dix années qui ont précédé cette période d’observation, plus il y avait de risque de risque d’avoir un amincissement de la couche profonde de l’œil, de la rétine", rapporte mercredi 19 juillet, le médecin et journaliste Damien Mascret. 

Deuxième cause de cécité dans le monde 

Autrement dit, ils ont observé une dégénérescence des fibres nerveuses. "On savait que la pollution augmentait une autre dégénérescence, celle du cerveau, avec une augmentation du risque de maladie d’Alzheimer, il va peut-être maintenant falloir ajouter la dégénérescence du nerf optique, donc le risque de glaucome". Le glaucome est la deuxième cause de cécité dans le monde. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.