Essais cliniques : les laboratoires soumis à un protocole très strict

Quel est le cadre légal des essais cliniques ? Comment les expériences sont-elles contrôlées ? Comment les patients sont-ils choisis ? Éléments de réponse.

FRANCE 2

Depuis un mois et demi, Laurence Martin, âgée de 65 ans et atteinte du cancer, est volontaire pour des essais cliniques. Elle reçoit toutes les semaines un nouveau remède. Phase cruciale pour tester un médicament, les essais cliniques découlent d'un processus complexe. La première phase se déroule en laboratoires. Puis, les chercheurs expérimentent leurs produits sur des animaux, majoritairement sur des rongeurs. Enfin, si les essais sont concluants, le traitement est testé grandeur nature sur les humains, qui seront suivis de près pendant parfois plusieurs années.

10% des essais cliniques mondiaux ont lieu en France

Encadrés par la loi et soumis à plusieurs approbations, ces essais sont rythmés par une évaluation permanente. Tous ces essais sont régis par un cadre strict. En 2017, 555 essais cliniques ont été effectués, approuvés par deux organismes, le Comité de protection des personnes (CPP) et l'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM). Quelque 50 contrôles inopinés sont effectués chaque année. Près de 10% des essais cliniques mondiaux ont lieu en France.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'entrée de l\'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM), le 17 octobre 2017, à Paris.
L'entrée de l'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM), le 17 octobre 2017, à Paris. (ALAIN JOCARD / AFP)